Vulture – Dealin’ death

Le 9 juin 2021 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • A. Axetinctör - Basse
  • S. Castevet - Batterie
  • M. Outlaw - Guitares
  • L. Steeler - Chant
  • G. Deceiver - Batterie

Style:

Speed / Thrash metal

Date de sortie:

21 mai 2021

Label:

Metal Blade

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

Putain deux ans !” (Guignols de l’Info, Jacques Chirac deux ans avant son deuxième mandat)

Décidément, le quintet teuton Vulture, au line up inchangé depuis 2017 (uniquement au niveau du batteur) sable avoir décidé de nous sortir un album tous les deux ans.
Entre The guillotine (2017), Ghastly waves and battered graves (2019) et ce Dealin’ death qui est arrivé ce printemps, il semblerait que les allemands sont réglés comme autant de coucous Suisses.

Après tout, on ne va pas pleurer : on va d’ores et déjà miser une pièce sur un quatrième album en 2023.
D’autant plus que si les albums de Vulture restent de la qualité des trois premiers, y compris celui-ci, je risque de faire le pied de grue devant ma boîte mail à partir du nouvel an dans l’attente trépignante de cet hypothétique quatrième service.

C’est que, après avoir dit tout le bien que je pensais des deux premiers albums de Vulture, je ne risquais pas de le laisser à un de mes chroniqueurs !
NEIN ! Je me l’écoute égoïstement, le chronique égoïstement, et laisserai ma team devant le fait accompli, non mais !

Mais depuis 2019, si Vulture n’a pas révolutionné sa musique, il l’a bonifiée.
Ce n’était déjà pas triste à la base, c’est devenu énorme.
On l’a vu dans les précédentes chroniques, Vulture est composé de teutons flingueurs déjà bien aguerris sur la scène metal – voire extrême – et ce n’est surement pas à eux qu’on va donner des leçons de riffing.
Surement pas !
Mais si Vulture oscille toujours dans un bon compromis entre les Savage GraceAgent SteelExodusDestructionRazor ou ses compatriotes de Warrant, à bien des endroits on a la sensation d’y voir quelques influences techniques d’un certain Product of imagination(1987) de Paradox combiné avec l’urgence d’un Bonded by blood (1985) d’ Exodus.
C’est dire à quel point le speed / thrash metal de Vulture à ressortir dans sa musique les sonorités de la Bay Area mélangées avec celles de la scène Teutone, le tout dans un esprit old school assume !

Et la mayonnaise prend comme pour les deux albums précédents : le chant de L. Steeler reste toujours ancré dans les aigus à la façon des John “Cyriis” Camps (Agent Steel), Sean Killian (Vio-lence) ou Charly Steinhauer (Paradox).

Bref, encore une fois, Vulture envoie du bois avec un album des plus furieux qui mettra à mal les cervicales de nombreux fans.
Rendez-vous en 2023 !

Tracklist :

1. Danger Is Imminent (0:55)
2. Malicious Souls (3:17)
3. Count Your Blessings (4:04)
4. Gorgon (5:42)
5. Star-Crossed City (5:11)
6. Flee the Phantom (4:55)
7. Below the Mausoleum (5:01)
8. Dealin’ Death (3:46)
9. Multitudes of Terror (4:06)
10. The Court of Caligula (5:24)

https://vulturekills.bandcamp.com/
https://www.deezer.com/mx/artist/291446?deferredFl=1
https://www.facebook.com/vulturekills
https://www.instagram.com/vulturekills/
https://open.spotify.com/artist/1CT8OXcMKm9zlFcSX74tFF
https://www.youtube.com/channel/UCRhd5F … K8rfZDuusA
Chronique “The guillotine” : http://www.soilchronicles.fr/chroniques … guillotine
Chronique “Ghastly waves and battered graves” : http://www.soilchronicles.fr/chroniques … eredgraves

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green