Communication de nos partenaires
22 juin 2018

Hatchet – Dying to exist

par Willhelm von Graffenberg
hatchet

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10.
L’air de rien, le carré de thrashers californien formé en 2006, natif de la Bay Area, continue son petit bonhomme de chemin avec son quatrième album en dix ans et qui perpétue la bonne habitude d’Hatchet de nous sortir des albums plus que correct dans un style musical que bon nombre croient usé jusqu’à la moelle. N’exagérons rien non plus !

Lire l'article
0 Commentaires
6 juin 2018

Orgullo Nativo – Entre el campo de batalla

par Willhelm von Graffenberg
orgullonativo

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7/10.
L’histoire discographique des Colombiens d’Orgullo Nativo a de quoi interpeler : l’EP Filosofia de un demente en 2014 suivi d’un album du même nom deux ans plus tard, qui n’est que l’EP avec six “Sesión” entre chaque morceau, numérotées de un à six et qui ne sont autres que des intros parlées. Soit !

Lire l'article
0 Commentaires
29 mai 2018

Porcelain Helmet – Porcelain Helmet

par Willhelm von Graffenberg
porcelainhelmet

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8,5/10.
Une chose est sure, c’est qu’ils ne sont pas vieux ! Si la moyenne d’age du groupe dépasse les vingt ans, c’est un grand maximum. Et pourtant, les New-yorkais de Porcelain Helmet nous pratiquent un Thrash Metal qui date de plus de trente années.

Lire l'article
0 Commentaires
28 mai 2018

Raging Rob – Always the true Assassin

par Willhelm von Graffenberg
ragingrob

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10.
Ah enfin ! On a entre les mains le nouveau groupe de Robert Gonnella ! C’est qu’il aura bercé mon adolescence, le garçon de désormais cinquante balais. Mince, je l’aurai usé jusqu’à la moelle, le premier album qu’il a sorti avec Assassin en 1987 : The upcoming Terror reste pour moi une des plus grosses baffes thrash metal de l’année avec des armes de destruction massive qu’on été en leur temps des titres comme “Nemesis”, l’impitoyable “The last Man”, “Assassin” ou le démentiel “Bullets”.

Lire l'article
0 Commentaires
26 mai 2018

Infrared – Saviours

par Willhelm von Graffenberg
infrared

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10.
Quand un chroniqueur particulièrement fan de Thrash Metal lit sur la bio du groupe un singulier “For fans of a mix of the Big 4, Testament, Exodus, Metal Church, S.O.D.”, il y a des chances que celui-ci commence déjà à en avoir le fessier qui fait bravo !

Lire l'article
0 Commentaires
25 mai 2018

Deathstorm – Reaping what is left

par Willhelm von Graffenberg
deathstorm

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10.
Dans la famille “J’ai bien écouté Slayer et Kreator”, donnez moi le fils ! Les Autrichiens de Deathstorm, trio fondé en 2007 sous le nom de Damage, changé en 2010 pour l’actuel après avoir sorti deux démos, en est à son troisième full length après les corrects As Death awakes (2013) et Blood beneath the Crypts (2016).

Lire l'article
0 Commentaires
22 mai 2018

Masada – When the Lights go out

par Willhelm von Graffenberg
masada

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7/10
Six titres d’à peine trois minutes, dix-neuf minutes au total. Voilà un petit EP de pur Thrash Metal old school qui mérite au moins d’exister.

Lire l'article
0 Commentaires
19 mai 2018

Chemicaust – Unleashed upon this World

par Willhelm von Graffenberg
chemicaust

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10.
Il y a des “pattes” identifiables entre mille. Un simple coup d’œil sur l’artwork de cet Unleashed upon this World des Chemicaust, avec ces tronches zombiesques desquelles un œil aime bien dire merde à l’autre, avec quelques gaillards sympathiques casqués, en armes et masques à gaz prêts à jouer à World War Z, et bim : on sait que si Ed Repka est de la partie, on va avoir droit à un album de Thrash Metal, de Death Metal ou de Thrash/Death Metal, de préférence old school.

Lire l'article
0 Commentaires
18 mai 2018

Overkill – Live in Overhausen

par Willhelm von Graffenberg
overkill

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10.
Ça devient à la mode, les groupes qui font des concerts en reprenant en intégralité un album qui a fait leur gloire. Prenons Overkill par exemple : en 1991, ils sortaient ce qui est à ce jour leur plus gros succès commercial ; Horrorscope a été leur album le plus vendu à ce jour.

Lire l'article
0 Commentaires
17 mai 2018

National Napalm Syndicate – Time is the Fire

par Willhelm von Graffenberg
nationalnapalmsyndicate

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8,5/10.
Dis voir mec, tu as une heure à tuer ? Tu veux t’éclater un peu sur du bon Thrash Metal produit par un quintette de gaillards déjà bien aguerris de par leur background dans des formations diverses ?

Lire l'article
0 Commentaires