Nuit Macabre – Chapitre III – Odeur de Mort ...

Le 9 août 2022 posté par Metalfreak
1042213

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 9,25/10

Braise de nuit devient cendre du matin.” Proverbe arabe

Après avoir été en vacances, il était temps pour moi de revenir aux affaires. Passé l’effet de repos et le décalage horaire fort conséquent de six heures, j’ai repris le chemin de l’écriture de chronique. Franchement, sans vouloir épiloguer, cette coupure m’a fait du bien.

Retour en début de page

Soreption – Jord

Le 9 août 2022 posté par Metalfreak
1034513

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5/10

Avec chaque mois une déferlante de sorties, il devient de plus en plus difficile de se repérer. Alors il faut parfois ne pas hésiter à faire appel aux bonnes vieilles méthodes des temps jadis : suivre son instinct en se fiant à la pochette, au logo…






Retour en début de page

Kvöl – In Similitude Of A Dream

Le 9 août 2022 posté par Metalfreak
1038722

Note du SoilChroniqueur (Ymir) : 8/10

Second album pour le duo américain, intitulé « In Similitude of a Dream« .






Retour en début de page

In Twilight’s Embrace – Lifeblood

Le 9 août 2022 posté par Metalfreak
1033751

Note du SoilChroniqueur (Seblack) : 8,5/10

S’il y a des terres qui semblent plus propices que d’autres au développement des musiques extrêmes, alors la Pologne en fait pleinement partie. On ne compte plus les groupes majeurs issus de ce pays, Behemoth, Mgla ou Vader n’étant que les arbres cachant une forêt constituée d’un nombre incalculable de formations underground, souvent de qualité, s’illustrant aussi bien dans le death, le black, le doom… Avec In Twilight’s Embrace, originaire de la ville de Poznan, on semble tenir de nouveau une jolie pépite.






Retour en début de page

The Human Race Is Filth – Echo Chambers

Le 8 août 2022 posté par Metalfreak
1057257

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10

Si l’on devait donner une palme des groupes les plus frappadingues du moment, assurément le trio d’York (Pennsylvanie) The Human Race Is Filth serait dans les prétendants tant sa musique est totalement barge.






Retour en début de page
965179

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 7,5/10

Originaire du Chili et actif depuis 2011, Putrid Evocation publie 4 démos, un EP, un album et un live. Il sort via Burning Coffin Records son second EP, Eternal Gloom: A Void of Agony and Repugnancy en aout 2021, signé et réédité cette mi mai par Dawnbreed Records.






Retour en début de page

Crucifier – Say Your Prayers

Le 8 août 2022 posté par Metalfreak
1031083

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 6,5/10

Ceux qui ont connu Crucifier (à ne pas prononcer à la française j’imagine vue que la formation est américaine) au début des années 90 vont certainement prendre un coup de vieux avec cet EP fraichement paru : « Say Your Prayers« .






Retour en début de page

Perdition Temple – Merciless Upheaval

Le 8 août 2022 posté par Metalfreak
1039610

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8/10

Quand j’ai vu qu’il y avait un nouveau Perdition Temple, j’ai failli me faire dans le froc. Après, je me suis rendu compte que ce n’était que quatre nouveaux titres accompagnés de quatre reprises (Infernäl Mäjesty, Shub Niggurath, Morbid Angel, Pestilence), j’ai donc remonté ma braguette car c’est un exercice qui me laisse en général assez froid.






Retour en début de page

[Hellfest 2022] Part I – Jour 3

Le 7 août 2022 posté par Metalfreak
Ambiances 07

Photos : Lyslia Huxley / Cassie Di Carmilla / Metalfreak
Reports : Lyslia Huxley / Cassie Di Carmilla / Metalfreak / Morgan






Retour en début de page

Master – The Human Machine

Le 7 août 2022 posté par Metalfreak
262876

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

Encore une fois, Hammerheart Records se fait le spécialiste des reissues d’albums de groupes souvent cultes…
Et en matière de death metal, s’il en est un qui a son mot à dire, c’est bien Master qui a fait partie des précurseurs du genre dès 1983, aux côtés des Death, Possessed, Obituary (du temps d’Executioner, puis Xecutioner), du Slaughter canadien ou de Necrophagia… Inutile de les citer tous, les fans du genre les retrouveront.






Retour en début de page