Metallian Productions & RPO présentent…

Le 3 décembre 2018 posté par Metalfreak
RPO & Metallian

Du lourd, du lourd et du lourd à Grenoble

Retour en début de page

Hellfest 2019 (21-23 juin) : double effet Kiss Tool !!! ...

Le 2 décembre 2018 posté par Metalfreak
Hellfest

Dimanche 24 juin 2018, à l’issue de la prestation d’Iron Maiden, le Hellfest annonce, « sans qu’on s’y attende », les cinq premiers noms de son affiche 2019 : CARCASS, les chirurgiens du death metal, MASS HYSTERIA et son metal vindicatif, DROPKICK MURPHYS dont le punk celtique transforme ses concerts en pub géant, SLAYER, grand habitué du festival, qui donnera l’unique date française de son « Final World Tour » à Clisson. Des adieux et de l’exclusivité, il en est également question avec MANOWAR, qui, 10 ans jour pour jour après son premier passage dans le vignoble, viendra y livrer sa « Final Battle » française…

Retour en début de page

Venez rejoindre l’aventure

Le 22 septembre 2017 posté par Metalfreak
we need you

Vous êtes toujours plus nombreux à nous suivre et nous estimer, que vous soyez labels, groupes ou simples lecteurs, et toute l’équipe de Soil Chronicles vous remercie de la confiance que vous placez en nous pour faire au mieux notre job, qui est avant tout une passion.
Cette passion (non rémunérée, pour couper court à la question) a aussi besoin de votre engagement afin de vous proposer toujours plus de choix et d’avis sur les dernières sorties.
Pourquoi ne pas devenir acteurs de l’aventure Soil Chronicles et participer à l’écriture et la rédaction de chroniques, vous aussi ?
L’équipe a besoin de sang neuf et tout amateur éclairé ou non serait le bienvenu pour nous prêter main forte en ces temps ou la diversité des genres et des productions bat son plein.

Retour en début de page

The Flaying – Angry, undead

Le 23 mars 2019 posté par Willhelm von Graffenberg
theflaying

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 9,5/10.
The Flaying est un band québécois de Death Metal formé en 2010. L’album Unhope parait quatre ans après, puis il faudra de nouveau patienter quatre ans pour entendre de nouveau du son de nos Canadiens par le biais de deux singles, « Genuflect » et « Elegy of Emptiness ». Ces deux titres figurent sur l’album Angry, undead qui parait ce 22 mars et signé par PRC Music.

Retour en début de page

Aoratos – Gods without Name

Le 23 mars 2019 posté par Willhelm von Graffenberg
aoratos

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9,5/10.
Inquiétant ! On savait que le Black Metal pouvait générer des formations qui pouvaient sans cesse reculer les frontières du malsain, mais le groupe américain Aoratos les a définitivement franchies !

Retour en début de page

Usurper – Lords of the Permafrost

Le 22 mars 2019 posté par Willhelm von Graffenberg
usurper

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8,5/10.
Quand, en 2015, les Chicagoans d’Usurper on annoncé leur reformation, il y a bien des fans de Metal extrême qui en avaient les fesses qui faisaient bravo ! Déjà parce que le groupe, entre 1993 et 2007, avaient su se faire une belle place au Panthéon des formations de Black/Thrash Metal grâce à des albums excellents comme Diabolosis… (1995), Necronemesis (2000) ou le dernier Cryptobeast (2005) avant leur split…

Retour en début de page

Accursed Spawn – The virulent Host

Le 22 mars 2019 posté par Willhelm von Graffenberg
accursedspawn

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 6,5/10.
Bof. Un énième groupe de Death Métal qui sait jouer et produire un album. Je serais vache, je m’arrêterais là en ce qui concerne The virulent Host, premier album des Canadiens d’Accursed Spawn.

Retour en début de page

Forest in Blood – Pirates

Le 21 mars 2019 posté par Willhelm von Graffenberg
forestinblood

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 9/10.
Vétéran de la scène metal hardore parisienne, Forest in Blood voit le jour en 1998. 2003 verra la sortie du premier album What a wonderfull World auquel succèdera un an après un split qu’ils partageront avec Cry Havoc. Une partie du groupe fait ensuite une pause pour se consacrer à un autre projet, Apocalypse now, et sortira deux albums avec cette formation, Confrontation with God et Empires Fall, parus respectivement en 2006 et 2008.

Retour en début de page

By’ce Project – Abyss of the Mind

Le 21 mars 2019 posté par Willhelm von Graffenberg
byceproject

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 7/10.
« Parait qu’c’est pas tous les jours dimanche… La [page] blancheuh » (Renaud revisité).
Deux mois. Deux mois d’écoutes intensives. Deux mois de pages désespérément vides, sans comprendre la raison de ce flou inhabituel. Jamais je n’ai été confronté à ce sentiment d’abattement. Il fallait me rendre à l’évidence : bien malgré moi, je n’avais presque rien à dire sur ce CD qu’est Abyss of the Mind. Et là où cela m’embête davantage c’est qu’il s’agit d’un projet solo.

Retour en début de page

Zapruder

Le 20 mars 2019 posté par Willhelm von Graffenberg
Zapruder

Note du Soilchroniqueur (Lusaimoi): 9/10.
Zapruder n’aime pas se répéter. Ceux qui ont connu Straight from the Horse’s Mouth et Fall in Line l’ont compris. Après nous avoir mis une claque avec son EP de cinq titres qui, en plus d’afficher une maitrise déjà impressionnante, allait de surprises en surprises – la plus grosse étant ce titre central long, prenant et magnifique, au milieu du chaos du Mathcore –, il a enfoncé le clou avec son premier album, qui prenait déjà d’autres chemins. La continuité était là, mais l’idée de tourner en rond non. Si bien que les Poitevins avaient qualifié leur musique de « Post-Things« , ce qui convenait finalement bien, le groupe ne se limitant pas à un genre en particulier.

Retour en début de page

Beorn’s Hall – In His Granite Realm

Le 20 mars 2019 posté par Willhelm von Graffenberg
beornshall

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9,5/10.
Et de trois ! Trois albums, trois chefs-d’œuvre ! Le duo américain Beorn’s Hall continue sa bonne habitude de nous sortir chaque année un album qui se veut être une petite merveille de Black Metal pagan et atmosphérique après les déjà très réussis Mountain Hymns (2017, voir chronique ici) et Estuary (2018, voir chronique ici) ; cet In His Granite Realm ne déroge pas à la règle et on sent le duo soucieux de peaufiner au mieux ses compositions.

Retour en début de page

Alkymia – The Principle of all Things

Le 19 mars 2019 posté par Willhelm von Graffenberg
alkymia

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 7.5/10.
“L’alchimie est à mi-chemin entre la poésie et les mathématiques, entre le monde du symbole et celui du nombre.” (Marie-Madeleine Davy)
C’est quand-même quelque chose, ce Metalcore. Il déferle telle une vague dévastatrice sur le paysage un peu désertique du Metal comme un cataclysme annonciateur d’un renouveau planétaire. Ce phénomène musical de plus en plus répandu m’a toujours interloqué : pourquoi ? Parce que comme tous les styles de metal ayant eu leur apogée, il y a sans doute une explication à cette mode très plausible mais qui, pour le moment, m’échappe totalement.

Retour en début de page

Mosh-Pit Justice – Fighting the Poison

Le 19 mars 2019 posté par Willhelm von Graffenberg
moshpitjustice

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10.
Comme ça, au débotté, combine de groupes de Metal bulgares êtes-vous capables de me citer sans vous aider des moteurs de recherche ? Comme nous n’avons pas quatre heures devant nous, on va faire comme Mosh-Pit Justice et aller directement à l’essentiel en parlant de leur nouvel album et quatrième album, Fighting the Poison.

Retour en début de page