Tourniquet – Gazing at Medusa

Le 18 février 2019 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 6,5/10.
Dans les années 90, je n’aurais pas conçu d’écouter un groupe se revendiquant chrétien. Avec le recul, c’était plutôt une attitude stupide, écoutant des trucs ouvertement satanistes sans l’être moi-même – et je ne parle pas des trucs N.S.B.M. Du coup, c’est très tardivement que je m’intéresse aux Américains de Tourniquet via leur dixième album studio : Gazing at Medusa.

Retour en début de page

King Diamond – Songs for the Dead Live

Le 18 février 2019 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9,5/10.
Chroniquer un album live de King Diamond sans en avoir l’image, ça risque de limiter quelque peu l’argumentation. Pour avoir vu la bande à Kim Bendix Petersen plusieurs fois en concert, dont une prestation magistrale au Hellfest 2016, on peut affirmer sans prendre beaucoup de risques que le gaillard a le sens de la mise en scène aussi théâtrale qu’horrifique, et ce sera sans déplaisir que votre serviteur se (re)déplacera pour revoir un show de King Diamond.

Retour en début de page

Prophetic Scourge – Calvary

Le 17 février 2019 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 8/10.
“Le purgatoire surpasse en poésie le ciel et l’enfer, en ce qu’il présente un avenir qui manque aux deux premiers.” Châteaubriand
C’est amusant comme le hasard vous guide vers des cieux différents au jour le jour… J’étais en train de lire une de mes dernières chroniques, sur le groupe Black Vatican et, question blasphème (spirituel mais aussi, et surtout musical !), j’étais servi jusqu’à satiété pour un moment. Fini les groupes qui se veulent intransigeant avec la religion ! Fini les apostasies imprimées sur CD !

Retour en début de page

Rotting Christ – The Heretics

Le 17 février 2019 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9,5/10.
En plus de trente années de carrière, douze albums avant ce The Heretics, une bonne quantité de splits, compilations, EP, live et autres joyeusetés, Rotting Christ a su se forger une des meilleures réputations dans le milieu, tant en studio que sur scène, et c’est toujours un petit évènement d’avoir un nouvel album de la formation grecque !

Retour en début de page

Dzjenghis Khan – Dzjenghis Khan

Le 16 février 2019 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du SoilChroniqueur (Le Révérend) : 7,5/10.
Et si le loufoque Docteur Emmet Brown existait vraiment ?
C’est en tout cas la première réflexion que je me suis faite à l’écoute de cette nouvelle réédition du label italien Heavy Psych Sounds. Cet album, sorti en 2007, aurait pu sortir il y a quarante ans pour le Summer of Love, cela n’aurait pas choqué ! Le trio qui vient en plus de San Francisco, nous amène en pleine faille spatio-temporelle. Donc, sortez votre plus beau jean à pattes d’eph’ rangé au fond du placard, la chemise colorée qui va avec, mettez vos Ray-Ban, montez dans la DeLorean et let’s go vers cette musique insouciante.

Retour en début de page

Ad Patres – A brief Introduction to Human Experiments ...

Le 16 février 2019 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5/10.
Ad Patres m’avait bien atomisé avec son premier album Scorn Aesthetics. Aussi l’annonce de A brief Introduction to Human Experiments ne pouvait que m’interpeler, pour un résultat largement à la hauteur des attentes.

Retour en début de page

Black Mass – Warlust

Le 16 février 2019 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10.
« Lay down your souls to the gods rock n’ roll »…
En 1980, Venom réussissait deux exploits : celui d’être le groupe le plus détesté de la planète et celui de créer un genre musical en lui donnant son nom ! En 1982, ils sortaient Black Metal d’où est tirée la phrase introductive de cette chronique. Et de temps en temps viennent poindre des petits groupes qui remettent au gout du jour les sonorités speed/thrash metal de cette époque.

Retour en début de page

Electric Mary – Mother

Le 15 février 2019 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10.
L’histoire d’amour avec Electric Mary a commence pour ma part avec la sortie de Down to the Bone en 2009 et un fameux concert de folie dans la région grenobloise. Les délires ensuite en backstage avec un groupe à la disponibilité et la gentillesse aussi grandes ont laissé de mémorables souvenirs. Et ce qu’il y a de remarquable avec la formation australienne débutée en 2003, c’est qu’elle est capable de nous balancer un album rempli de hits potentiels !

Retour en début de page

Ravager – Thrashletics

Le 15 février 2019 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10.
J’en ai parlé sur mon mur Facebookien dès mi-décembre : les thrashers vont se prendre une sacrée baffe le 15 février ! En recevant dans ma boite mail le deuxième album des allemands de Ravager, j’en ai eu les fesses qui ont fait bravo…

Retour en début de page

Funereal Presence – Achatius

Le 15 février 2019 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10.
Funereal Presence est le projet solo d’un certain “Bestial Devotion”, multi instrumentiste (à priori) allemand basé à New York, batteur dans le groupe de Black Metal Negative Plane avec lequel il a sorti deux albums en 2006 et 2011 et un split avec Rotting Christ en 2012.

Retour en début de page