Communication de nos partenaires
12 mai 2018

Misanthropic Rage – Igne Natura Renovatur Rage

par Willhelm von Graffenberg
misanthropic rage

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 6,5/10.
Je suis surpris que Misanthropic Rage soit toujours parmi nous. En effet, l’écoute du premier album Gates no longer shut m’avait clairement donné le sentiment du one-shot, du truc qui aurait du mal à avancer tant le concept me semblait trop fourre-tout, sans pour autant être foncièrement désagréable. Je m’étais donc trompé puisque le duo nous revient avec Igne Natura Renovatur Integra, album qui contient les mêmes défauts que son grand frère.

Lire l'article
0 Commentaires
4 mai 2018

Merrimack – Ashes of Purification

par Willhelm von Graffenberg
merrimack

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5/10.
Originairement paru en 2002, le premier album de Merrimack est aujourd’hui réédité par Season of Mist. En soi, cela n’a rien d’extraordinaire mais c’est tout de même l’occasion de (re)découvrir Ashes of Purification, qui reste une très belle pièce de Black Métal français.

Lire l'article
0 Commentaires
3 mai 2018

Lord Giver – Apostasy

par Willhelm von Graffenberg
lord giver

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 6,5/10.
Avec Apostasy, premier album des Américains de Lord Giver, bienvenue dans le bizarre. Parce que même si la musique est estampillée Black Métal, voilà une étiquette bien réductrice pour le contenu réel proposé tout au long de ces onze titres.

Lire l'article
0 Commentaires
27 avril 2018

Grà – Väsen

par Willhelm von Graffenberg
grà

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10.
Un première phrase hurlée et le premier titre déboule sans crier gare ! Väsen, troisième album des Suédois de Grà après les remarqués Grà (2011) et Endling (2015), commence tambour battant : un premier couplet à vitesse « Grà V » avant que “Till sörjerskorna” ne s’englue dans un mid tempo on-ne-peut-plus malsain pendant presque deux minutes avant de repartir dans une furie impressionnante pour finalement terminer sur un fade en low tempo.

Lire l'article
0 Commentaires
24 avril 2018

Ad Hominem – Napalm for All

par Willhelm von Graffenberg
ad hominem

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5/10.
Voilà bientôt vingt ans qu’Ad Hominem nous livre régulièrement sa vision radicale d’un Black Métal totalitaire et orthodoxe. Vingt ans de haine, de blasphème, de dégoût, on pourrait penser que l’inspiration de Kaiser Wodhanaz s’estompe avec le temps mais il n’en est rien.

Lire l'article
0 Commentaires
15 avril 2018

HoofMark – Stoic Winds

par Bloodybarbie
HoofMark

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 6/10

Le Black Metal c’est comme les champignons, on sait jamais sur quoi on va tomber.
Cela ne pousse que dans les endroits les plus sombres, il faut de l’humidité.
Quand ils ont pleins de couleurs ils sont rarement bons, les meilleurs sont les plus repoussant.
Il en existe milles et une sortes, pleins de style, mais les originaux peuvent troubler votre digestion.

Lire l'article
0 Commentaires
8 avril 2018

Angantyr – Ulykke

par Willhelm von Graffenberg
angantyr

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 9,5/10.
Ynleborgaz aura mis six ans pour offrir un successeur à Forvist mais cela valait le coup d’attendre. Je le dis tout net, Angantyr est l’une des meilleurs formations Black Métal traditionnelles qui soient et mon texte pourrait s’arrêter là.

Lire l'article
0 Commentaires
abigor

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 9/10

Depuis que j’ai découvert Abigor, en 1998, avec Supreme immortal Art, les Autrichiens sont devenus l’un de mes groupes de Black Métalfavoris. J’aime la complexité de leur musique, sa profondeur, son renouvellement constant, le son glacial, le climat de guerre et de satanisme dans lequel baigne chaque sortie, c’est un tout qui forme une identité à part.

Lire l'article
0 Commentaires
3 avril 2018

Primordial – Exile amongst the Ruins

par Bloodybarbie
primordial

Note de la Soilchroniqueuse (Bloodybarbie) : 8/10

Parmi ces groupes hors catégorie du Black Metal, de par le chant clair unique et propre au grand frontman, notre cher Alan, sur des riffs black/folk metal à la Bathory ou Celtic Frost, on y trouve Primordial, qui depuis sa constitution ne cesse de nous épater avec d’excellents albums, uniques et plus profonds que les Ténèbres !

Lire l'article
0 Commentaires
30 mars 2018

Drowning the Light – Paradise Slaves

par Willhelm von Graffenberg
drowningthelight

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7/10.
Amateurs de Black Métal Lo-fi du genre Circle of Ouroborus, vous connaissez certainement Drowning the Light, formation australienne active depuis 2003 et derrière laquelle se cache un seul homme : Azgorh.

Lire l'article
0 Commentaires