Communication de nos partenaires
13 septembre 2017

Ofermod – Sol Nox

par Willhelm von Graffenberg
ofermod

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5/10.
Comme j’avais beaucoup aimé « Thaumiel » (2012), je mettais de grands espoirs dans ce nouvel album d’OfermodSol Nox »), les Suédois incarnant encore une forme d’authenticité Black Métal alors que la tendance est aux expérimentations plus ou moins heureuses.

Lire l'article
0 Commentaires
28 août 2017

Osculum Infame – Axis of Blood

par Bloodybarbie
osculum infame

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5/10

Grande tradition Black Métal oblige, Osculum Infame c’est surtout des démos, des splits et un album (« Dor-Nu-Fauglith ») qui a conclu les années 90. C’est sans doute même cette rareté qui confère son statut à cette formation, exigeante, secrète, tendancieuse.

Lire l'article
0 Commentaires
31 juillet 2017

Merrimack – Omegaphilia

par Willhelm von Graffenberg
merrimack

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8,5/10.
Comme beaucoup, je considère Merrimack comme l’un des meilleurs représentants du Black Métal français…

Lire l'article
0 Commentaires
21 juillet 2017

Pure – J’aurais dû

par Willhelm von Graffenberg
pure

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8/10.
Quatre albums, dont deux pour la seule année 2014, en à peine trois ans d’existence : Ormenos a des choses à nous dire…

Lire l'article
0 Commentaires
11 juin 2017

Forgotten Woods – As the Wolves gather + Sjel Av Natten ...

par Willhelm von Graffenberg
forgottenwoods

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 6,5/10

Jusqu’à présent, Forgotten Woods était pour moi le grand vainqueur de la pochette d’album la plus chelou de 2007 (« Race of Cain ») et, accessoirement, la formation norvégienne qui permettait à Neige de conserver un pied dans le Black Métal. Pour le reste, je n’en avais jamais écouté, en dépit (ou à cause) de son statut culte puisque officiellement né avant 1995 (de justesse, certes).

Lire l'article
0 Commentaires
3 juin 2017

Nightbringer – Terra damnata

par Willhelm von Graffenberg
nightbringer

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8/10

Déjà le cinquième album pour les extrémistes de Nightbringer et probablement l’une des meilleures sorties Black Métal de cette année.

Lire l'article
0 Commentaires
1 juin 2017

Obitus – Slaves of the vast Machine

par Willhelm von Graffenberg

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7/10

 

Deux types qui se répartissent les tâches des instruments et de la voix, cela me rappelle un autre duo : Anaal Nathrakh. La comparaison va s’arrêter là pour Obitus, leur « Slaves of the vast Machine » étant bien plus intéressant que les dernières sorties des Anglais.

Lire l'article
0 Commentaires
27 mai 2017

Haar / Ur Draugr – Haar / Ur Draugr (2016)

par Willhelm von Graffenberg
ur draugr

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5/10

L’Underground sans les splits, ce serait comme le Heavy Metal sans les coupes mulets : une anomalie. Alors lorsqu’on est versé dans l’extrême, on ne peut que se réjouir de cette pratique qui permet de découvrir de nouvelles formations à moindres frais.

Lire l'article
0 Commentaires
27 mai 2017

Pale Mist – Spreading my Wings into the Abyss that calls ...

par Willhelm von Graffenberg
Pale Mist

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5/10

 

Encore un One Man Band de Black Metal, me direz-vous.
C’est devenu aussi courant que des morpions dans une garnison. Alors qu’a de plus Glomor et son Pale Mist ? (Aparté : dans une relation 1,1 homme – groupe, je ne comprends pas pourquoi le pseudo du musicien n’est pas non plus le nom de sa formation… bref).

Lire l'article
0 Commentaires
6 janvier 2017

Nazghor – Death’s withered Chants

par Bloodybarbie
nazghor

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

Nazghor, quatuor Suédois formé en 2012, sort déjà, avec ce « Death’s withered Chants », son cinquième album en quatre années d’existence après « Life impaled » (2013), « Upon the darkest Season » (2014), « Through Darkness and Hell » (2014) et « Diabolical Teaching » (2015).
Autant dire que ça ne chôme pas chez eux !
Musicalement, ça ne rigole pas non plus ! Qualitativement, on est dans le haut niveau : Nazghor joue dans la cour des Watain, des Dissection, jouant un black/death metal tout en nuances et en mélodies.

Lire l'article
0 Commentaires