Communication de nos partenaires
9 janvier 2019

Corpsefucking Art – Splatterphobia

par Willhelm von Graffenberg
corpsefuckingart

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8,5/10.
Comme nous sommes entre nous, je peux dire que le dernier Deicide est, au mieux, triste. En revanche, Cannibal Corpse continue de sortir de très bons albums mais ils ne peuvent pas en écrire plusieurs par an. Du coup, pour tous ceux qui sont restés sur leur faim, il y a les Italiens de Corpsefucking Art.

Lire l'article
0 Commentaires
2 janvier 2019

Antropofago – Démo

par Willhelm von Graffenberg
antropofago

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5/10.
C’était une sacrée démo que les Français d’Antropofago nous avaient sortie en 2010. Quatre titres de Brutal Death Métal parfaitement maîtrisés, avec une sale ambiance de carnage et de cannibalisme sordide, le tout porté par une assise technique absolument impeccable que je rapprocherais presque du grand Kronos : parfait de bout en bout.

Lire l'article
0 Commentaires
1 décembre 2018

Lividity – Perverseverance

par Willhelm von Graffenberg
lividity

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8/10.
Les fêtes de fin d’année approchant, si je devais offrir quelques disques, j’en vois déjà trois qui finiraient sous le sapin : les derniers Imperial Triumphant, Pyrexia et donc Lividity.

Lire l'article
0 Commentaires
13 novembre 2018

Pyrexia – Unholy Requiem

par Willhelm von Graffenberg
pyrexia

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 9/10.
Il est impossible de tout écouter et le jugement de valeur que je m’apprête à émettre est donc hautement subjectif mais ce nouvel album de Pyrexia, Unholy Requiem, est sans doute l’un des meilleurs disques de Brutal Death de l’année écoulée.

Lire l'article
0 Commentaires
8 octobre 2018

Ossuary Anex – Holy Blasphemition

par Willhelm von Graffenberg
ossuaryannex

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 9,5/10.
Formé en 2008 en Russie, Ossuary Anex sort un premier album Awakening en 2012 puis un second en 2016, Mutilation through Prayer. Ce mois de septembre voit l’arrivée d’un EP cinq titres dont trois inédits signé chez Xtreem Music.

Lire l'article
0 Commentaires
30 avril 2018

Depravity – Evil Upheaval

par Willhelm von Graffenberg
depravity

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7/10.
Premier album pour les jeunes Australiens aux cheveux longs de Depravity (originalité du nom : zéro) après une démo trois titres en 2016, très bien. Du sang neuf. Encore. Toujours. De toute façon plus rien n’a le temps de vieillir donc, du Death Métal, on en bouffe jusqu’à plus soif.

Lire l'article
0 Commentaires
24 avril 2018

Mithridatic – He Who Lies Underneath

par Willhelm von Graffenberg
mithridatic

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5/10.
C’est rare de sortir des albums Live lorsqu’on n’a pas une discographie conséquente, c’est encore plus rare d’en sortir deux de suite mais c’est pourtant comme ça que fonctionnent les Français de Mithridatic.

Lire l'article
0 Commentaires
15 mars 2018

Voracious Scourge – Our Demise

par Willhelm von Graffenberg
vorascious scourge

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 8/10.
Encore un album de Death Metal allez-vous dire ? Mais ce n’est pas le onzième cette semaine ? Et en quoi va-t-il différer des autres ? Ces questions, parmi tant d’autres, sont légitimes. Alors, avons-nous oui ou non épuisé le sujet ? C’est ce qu’on va voir.

Lire l'article
0 Commentaires
16 février 2018

Teratoma – In the Inside… reborn the Flesh ...

par Willhelm von Graffenberg
teratoma

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 7,5/10.
Teratoma se forme en 1993 en Espagne sous l’impulsion du vocaliste Tito. Depuis cette date et jusqu’en 2002, le groupe fera face à un line-up très instable. Leur nom change pour devenir « Suffering » de 1993 à 1996.

Lire l'article
0 Commentaires
7 janvier 2018

Vile – The new Age of Chaos

par Willhelm von Graffenberg
vile

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8/10.
Vile s’est fait plutôt discret ces dernières années, son dernier album remontant déjà à 2011 (Metamorphosis) mais, entre 1999 et 2005, la formation fut en passe de se positionner au sommet de la hiérarchie Death Métal et ce grâce à trois albums consécutifs parfaits : Stench of the Deceased (1999), Depopulate (2002) et The new Age of Chaos (2005).

Lire l'article
0 Commentaires