Communication de nos partenaires
21 février 2017

Benighted – Necrobreed

par Bloodybarbie
Benighted

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8/10

Si je ne devais m’attacher qu’à la forme, je serais alors obligé de reconnaître qu’elle est irréprochable. Julien Truchan est un vocaliste exceptionnel, le niveau des musiciens est à tomber et les compositions n’ont sans doute jamais été aussi variées : Grind, Death, Hardcore (les chœurs sur « Psychosilencer »), Deathcore, c’est la Samaritaine du bestial avec quelques passages purement démentiels, sur « Leatherface » par exemple ou encore la bombe « Necrobreed ».

Lire l'article
1 Commentaires
29 décembre 2016

GxSxD – The Adversary

par Bloodybarbie
gxsxd

Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 8.5/10

« Une pyramide de baisers, une tempête d’amitié, une vague de caresse, un cyclone de douceur… » Vous connaissez les paroles de cette chanson, « Caroline », de MC Solaar ? Bon… Dans ce cas, vous enlevez tout le champ lexical de la tendresse et le remplacez par celui de la brutalité, et vous obtenez The Adversary de GxSxD. (Cherchez pas : j’avais envie de citer du MC Solaar)

Lire l'article
0 Commentaires
17 décembre 2016

Gothic – Criminal Art Motivations

par Bloodybarbie
gothic

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 9,5/10

Même si cela s’est fait à rebours, tout le monde est désormais d’accord pour affirmer haut et fort, parfois de façon opportuniste après avoir craché dessus pendant des années, que la scène Death Métal française des années 90 était formidable. Il n’y a qu’à observer le regain de popularité de Loudblast, Mercyless, Putrid Offal ou autre Supuration pour en être convaincu. Pourtant, s’il y a bien un groupe qui, pour moi, incarnait un esprit subversif et le son de la crasse urbaine que l’on retrouva bien plus tard chez un Arkhon Infaustus par exemple ou désormais dans Diapsiquir, c’est bien Gothic, trio hélas mésestimé dont la production aussi rare que précieuse a, selon moi, inconsciemment mais durablement marqué les esprits.

Lire l'article
0 Commentaires
11 décembre 2016

Putrid Pile – Paraphiliac Perversions

par Bloodybarbie
putrid-pile

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8/10

Petit un : Putrid Pile est sans conteste l’un des meilleurs one-man-band actuels. Petit deux : Shaun LaCanne est peut-être bien l’un des meilleurs compositeurs de Brutal Death Métal du moment, son groupe étant largement au niveau d’un Gorgasm, voire à certains moments de Dying Fetus. Qu’est-ce qu’il nous met le type ! Il tricote sec et c’est pas de la blague ! Oh, les riffs qu’il nous tombe ! Sans compter que la programmation de la batterie est vraiment excellente, tellement qu’on ne fait d’ailleurs pas la différence avec un vrai batteur. Cette remarque n’est d’ailleurs pas forcément flatteuse pour les batteurs humains tant ils ont tendance à déshumaniser leur son, mais c’est un tout autre sujet…

Lire l'article
0 Commentaires
3 décembre 2016

Gorgasm – Destinated to Violate

par Bloodybarbie
goregasm

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8,5/10

Depuis la fin des années 90, les Américains de Gorgasm nous font profiter de leurs fantasmes les plus dégueulasses en mettant en musique, sous la forme d’un Brutal Death édifiant, toutes les perversions sexuelles qui égayent si élégamment notre belle planète.

Quiconque a été confronté à la pochette de leur premier EP « Stabwound Intercourse » (1998) comprendra sans difficulté ce dont je veux parler, le cerveau ayant particulièrement du mal à supprimer cette image, aussi collante qu’une sangsue.

Lire l'article
0 Commentaires
5 novembre 2016

Goryptic – From Blast to Collapse

par Bloodybarbie
goryptic

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8/10

Encore une fois, lorsqu’on recherche l’excellence, nul besoin d’aller courir des contrées lointaines : tout est déjà chez nous. Ainsi Goryptic avec cet unique album à ce jour, « From Blast to Collapse », nous prend à la gorge avec son Brutal Death technique et chaotique qui n’a pas grand-chose à envier à qui que ce soit. De la production à l’exécution, rien n’est laissé au hasard et autant dire que onze titres déchirent violemment.

Lire l'article
0 Commentaires
HYSTERIA
Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 8.5/10
Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, amis (rares) et anonymes (rares également), 

Si nous sommes réunis ici en ce jour, enfin pour les deux ou trois qui se sont bougés pour l’occasion en se disant qu’il y aurait surement un buffet gratuit ensuite, c’est pour mettre au four la dépouille mortelle de Willhelm von Graffenberg, thermostat 7, comme il l’avait lui-même expressément souhaité si le bouton de réglage ne montait pas jusqu’à 666. Cet être de chair, non content d’avoir foiré sa vie, ne s’est pas contenté que de louper sa mort à 27 ans, ce qui lui aurait permis, pour de rire, d’entrer dans le panthéon du Club des 27, enfin du moins des ratés qui sont devenus chroniqueurs faute de mieux et auraient aimé mourir sur scène comme Dalida, mais à 27 ans, parce que c’est swag ! Non, il a également réussi à défrayer la chronique – hu, hu, hu – en clamsant tel un président de la 4ème République : au lit avec une jeunette de 20 ans pendant l’acte.

Lire l'article
0 Commentaires
1 septembre 2016

Carnal Decay – Promo 2016

par Bloodybarbie
Carnal Decay

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5/10

Vraisemblablement à la recherche d’une nouvelle maison de disque, les Suisses de Carnal Decay balancent donc deux nouveaux titres sobrement intitulés « Promo 2016 » afin de les aider dans leur démarche. Compte tenu de la qualité de leur Brutal Death Rouleau Compresseur Métal, j’espère que cela aboutira rapidement à un nouvel album pour faire suite aux flamboyants « Carnal Pleasures » (2006), « Chopping Off the Head » (2008) et « On Top of the Food Chain » (2011).

Lire l'article
0 Commentaires
19 juillet 2016

Centinex – Doomsday Rituals

par Bloodybarbie
centinex

Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 6.66/10

« La musique, c’est du bruit qui pense » (V. Hugo). « Je pense donc je suis » (R. Descartes). Prenons ces deux citations et mettons-les en exergue par un syllogisme imparable. Si l’on considère que le Death Metal est une musique bruitiste – si, si, il faut l’admettre, soyons honnêtes – on peut donc considérer que le Death a sa propre conscience de son existence. Si vous avez un Dafalgan, gobez-le vite, on va plancher sur le sujet avec Doomsday Rituals de Centinex.

Lire l'article
0 Commentaires
19 juin 2016

Human Devastation – Condenacion

par Bloodybarbie
Human Devastation

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5/10

J’espère que personne ne voit du racialisme dans le fait de dire que chaque continent, si ce n’est chaque pays, a sa propre façon de ressentir et d’interpréter le Métal. Ainsi, les musiciens d’Amérique du Sud, dès qu’il s’agit d’extrême, ont une violence, une folie qui leur est spécifique (qui a dit « c’est comme dans le porno » ? Un bon point pour le pervers à lunettes). Les Mexicains de Human Devastation font ainsi honneur à leur pays avec ce premier album : « Condenacion ». Aussi brutal et massif que Goretrade, complètement chaotique tel un Angel Corpse, technique à la manière d’un vieux Krisium, les huit titres pour seulement vingt petites minutes sont débauchés jusqu’à la moelle.

Lire l'article
0 Commentaires