Communication de nos partenaires
13 juin 2018

Freitot – Freitot

par Willhelm von Graffenberg
freitot

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 8/10.
Lorsque je pris connaissance de la création du groupe Freitot, comme beaucoup d’autres personnes certainement, la curiosité vint immédiatement vers le line up du groupe. Que de noms et d’autant de références chacun. On ne va pas refaire toute les biographies mais au vu du pedigree général, on pourrait s’attendre à ce qu’on appelle parfois vulgairement un « super groupe ».

Lire l'article
0 Commentaires
8 juin 2018

Agressor – Rebirth

par Willhelm von Graffenberg
agressor

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8,5/10.
Avant même d’évoquer cette réédition largement améliorée de Symposium of Rebirth, troisième album des Français d’Agressor, je crois qu’il serait bon de commencer par rendre un hommage sincère à tous les groupes qui ont fait que la scène hexagonale a aujourd’hui la qualité que l’on connaît, tous les groupes qui ont essuyé les plâtres, tous les groupes qui jouissent à présent d’une reconnaissance à rebours mais qui, à l’époque, ont dû supporter le dénigrement d’être des pionniers dans leur pays et devant batailler ferme pour être reconnus à l’étranger, la lutte étant alors bien plus dure pour un groupe français que pour des Américains, des Anglais, des Allemands ou des Suédois par exemple.

Lire l'article
0 Commentaires
7 juin 2018

Deiquisitor – Downfall of the Apostates

par Willhelm von Graffenberg
deiquisitor

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 8/10.
Deux ans après leur premier album éponyme, Deiquisitor nous jette au visage son second jet d’acide, Downfall of the Apostate, sous le label Dark Descent Records.

Lire l'article
0 Commentaires
5 juin 2018

Quantum Hierarchy – Neutron Breed

par Willhelm von Graffenberg
quantumhierrarchy

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 8,5/10.
Quantum Hierarchy est un groupe de Death Metal lombard formé en 2014 par Stefano Malgaretti, bassiste dans Hellish God.

Lire l'article
0 Commentaires
4 juin 2018

Johansson & Speckmann – From the Mouth of Madness ...

par Willhelm von Graffenberg
johanssonspeckman

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 7,5/10.
Après 3 albums, Sulphur Skies, Mask of the Treacherous et Edge of the Abyss parus respectivement en 2013, 2015 et 2016, Johansson & Speckmann sortent le petit dernier Fron the Mouth of Madness sous le label Soul Seller Records.

Lire l'article
0 Commentaires
3 juin 2018

Ekpyrosis – Primordial Chaos restored

par Willhelm von Graffenberg
Ekpyrosis

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 8,5/10.
Les Lombards d’Ekpyrosis nous frappent de leur EP Primordial Chaos restored sous le label Terror from Hell Records, seulement un an après leur premier album Asphyxiating Devotion avec lequel ils nous avaient déjà pilé le cerveau de leur Death Metal vieille école.

Lire l'article
0 Commentaires
31 mai 2018

Adramelech – Pure Blood Doom

par Willhelm von Graffenberg
EPSON scanner Image

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7/10.
Avec le recul, j’avais été un peu dur avec les albums d’Adramelech, Psychostasia et Terror of Thousand Faces. Car même si le Death Métal pratiqué est basique, il reflète parfaitement l’état d’esprit des années 90 où l’ambiance dégagée primait sur la vélocité et la démonstration technique.

Lire l'article
0 Commentaires
27 mai 2018

Lik – Carnage

par Willhelm von Graffenberg
lik

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 9/10.
Qu’a popularisé Ulf « Uffe » Cederlund et qui a fait ce son si représentatif d’Entombed sur l’album Left Hand Path ?

Lire l'article
0 Commentaires
15 mai 2018

Skinned – Shadow Syndicate

par Willhelm von Graffenberg
skinned

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7/10.
Alors que les Américains de Skinned sont actifs depuis 1996, je ne les ai découverts qu’en 2015, un pote m’ayant acheté Create Malevolence (2015), quatrième album du groupe, au concert parisien que j’avais hélas manqué.

Lire l'article
0 Commentaires
kingdom

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 8,5/10 .

La scène polonaise regorge de groupe de Death Metal et c’est de ce riche vivier que nous vient Kingdom. Quinze ans qu’ils arpentent des routes pandémoniaques en semant au passage 1 EP et 3 albums, dont le dernier, Sepulchral Psalms from the Abyss of Torment, avait de forts accents blackeux. Ils nous reviennent aujourd’hui avec Putrescent Remains of the dead Ground, signé par le label compatriote Godz ov War.

Lire l'article
0 Commentaires