Communication de nos partenaires
amonamarth

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10.
C’est l’histoire d’un viking, il est dans son drakkar, amarré en bord de mer et il entend son pote, dans un canot, qui l’appelle, alors il sort la tête du hublot et le mec dans le canot il lui “hé, Quantumvaprendrunebaf, pourquoi que tu as ton drakkar autour du cou ?”

Lire l'article
0 Commentaires
13 décembre 2018

Festerday – Cadaveric Virginity

par Willhelm von Graffenberg
festerday

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 8,5/10.
Groupe culte de la scène underground finlandaise, Festerday débute sa carrière en 1989. L’année 1991 verra la parution de deux démos puis d’un split aux côtés de Carniflex, et c’est juste après la sortie de Demo III en 1993 que le groupe s’arrête.

Lire l'article
0 Commentaires
11 décembre 2018

Warkunt – Of Ruins and Agony

par Willhelm von Graffenberg
warkunt

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7/10.
Chht, ne me dites rien… « Great Dane Records« , donc « Death Metal« , de préférence old school, nous replongeant dans la putridité des sons graves aux chant caverneux. J’ai bon ? Bingo !

Lire l'article
0 Commentaires
7 décembre 2018

Ichor – Hadal Ascending

par Willhelm von Graffenberg
ichor

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 6,5/10
J’ai choisi de parler d’Ichor pour les échos lovecraftiens que cela réveillait en moi. C’est tout. Je ne connaissais rien des Allemands et il est fort probable que je ne connaisse plus jamais rien d’eux, mais peu importe.
En soi, Hadal Ascending fait le taf que l’on est en droit d’attendre […]

Lire l'article
0 Commentaires
7 décembre 2018

Whitemour – The Devil inherits the World

par Willhelm von Graffenberg
whitemour

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10.
When black turns to death…
Formé en 2006, les Finlandais de Whitemour en sont à leur… premier full length.
C’est après une démo en 2007 qu’ils sortent deux EP en 2010 (Chaos Anthem) et 2012 (Astarte) avant de splitter.

Lire l'article
0 Commentaires
5 décembre 2018

Lords of the Cemetery – Path of Damara

par Willhelm von Graffenberg
lords of the cemetery

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10.
Les frontières entre le Black et le Death Metal sont souvent très étroites, au point qu’il est souvent difficile de définir exactement dans quel genre certains groupes se situent !

Lire l'article
0 Commentaires
3 décembre 2018

Cronaxia – Collapsing the outer Structure

par Willhelm von Graffenberg
cronaxia

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 7,5/10.
Cronaxia voit le jour à Lisbonne en 1997 et les onze années qui suivront jusqu’à leur premier EP trois titres seront mises à profit pour compléter leur line up et composer des titres pour la scène. Aujourd’hui, soit tout juste dix ans après The Solution above Continuity, les Portugais sortent leur premier album Collapsing the outer Structure, signé chez Lusitanian Music.

Lire l'article
0 Commentaires
28 novembre 2018

Master – Vindictive Miscreant

par Willhelm von Graffenberg
master

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 10/10.
Le Death Metal est une religion et, comme pour toute religion, un dieu est nécessaire pour ses fidèles. Là, en l’occurrence, il s’agit d’une religion polythéiste car nous avons plusieurs dieux qui se partagent cet Olympe du Metal extrême. Master en est l’un d’eux.

Lire l'article
0 Commentaires
21 novembre 2018

Ossuary Anex – Holy Blasphemition

par Willhelm von Graffenberg
ossuaryanex

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5 /10.
Qui est chaud pour une bonne dose de Death Métal en arrivée directe de Russie ? Allez les gars, ne vous laissez pas abuser par cette basse fretless qui ouvre Holy Blasphemition, je vous promets cet EP, c’est du solide.

Lire l'article
0 Commentaires
20 novembre 2018

Deicide – Overtures of Blasphemy

par Willhelm von Graffenberg
deicide

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 6,5/10.
Comme je n’ai pas apprécié ce nouvel album de Deicide, je vais commencer en précisant que je suis loin d’être un grand spécialiste de la formation américaine. Je maîtrise bien les classiques des années 90, qui restent à mes yeux les meilleurs, mais j’ai quelques lacunes sur les années 2000, le dernier album que j’ai écouté étant Till Death do us Part (2008), que j’avais d’ailleurs beaucoup aimé.

Lire l'article
0 Commentaires