Communication de nos partenaires
10 septembre 2019

Devastruction – Space Force One

par Bloodybarbie
devastruction

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

La belle petite autoproduction que voilà !

Devastruction, sorte de compromis tant nominatif que musical de Destruction et Devastation, est formé à Dortmund en 2011 sous le nom d’Incivism (et sortira deux démos sous ce nom) avant d’en changer en 2016. C’est l’année suivante que sortira un EP Alien thrash force attack, déjà en autoproduction, sur lequel figura le titre “Thrashers from out of space” composé lors des années Incivism et présent sur la deuxième démo Stay Thrash (2013).

Lire l'article
0 Commentaires
13 août 2019

Redemption – Angel

par Bloodybarbie
image

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 6/10

« Tout ce qui est fait dans le présent affecte l’avenir en conséquence, et le passé par rédemption. » Paulo Coelho

Pour cette nouvelle chronique, j’ai fait le choix de ne pas tomber dans le cliché éternel de la rédemption chrétienne. Donc, en prenant une citation de Paulo Coelho, j’honore d’une part, ma femme qui adore cet auteur et, d’autre part, parce qu’il y a des clichés qu’il serait bon, au 21ème siècle, de commencer à déchirer… La rédemption est (trop) souvent associée aux égrégores catholiques, les plus puissants du monde justement parce qu’on leur accorde trop de place.
Naïvement, je pensais qu’en prenant le groupe lorrain Redemption, je casserais enfin un peu ces dogmes désuets qui nous inondent de mensonges. Il n’en est rien, mais vous saurez pourquoi plus loin.






Lire l'article
0 Commentaires
5 août 2019

Ahl Sina – Troops of Pain

par Bloodybarbie
alsina

Note du SoilChroniqueur (STRÖM) : 7 /10

Voici un album qu’il est important de chroniquer bien qu’il soit sorti depuis quelques mois. En effet, l’ambition derrière ce projet indépendant me fait dire qu’il ressortira peut-être bientôt sur un label, ou que le second album sera, lui, propulsé sur le devant de la scène par une grosse écurie.
Né d’une collaboration internationale entre des musiciens d’origine différente, dont l’Egypte, le concept derrière cet album est lié à l’union de tous les peuples, rien de vraiment original je vous l’accorde.






Lire l'article
0 Commentaires
21 juillet 2019

Ecliptic Vision – Ecliptic Vision

par Bloodybarbie
779498

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 9/10 

Formé en 2015 et originaire de Syracuse, ville américaine située dans l’État de New York, Ecliptic Vision sort l’année suivante un premier album, Dissimilar Dimensions, puis enchaîne avec Omphalos of the Void, un EP paru en 2017. Ce début juillet voit l’arrivée de leur second album, au titre homonyme, et toujours pas signé, ce qui n’a pas l’air de les préoccuper !






Lire l'article
0 Commentaires
19 juillet 2019

Kamizol-K – Awakening 

par Bloodybarbie
Kamizol-K-Awakening-front-cover

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 8/10

« La seule différence entre un fou rire et un rire fou, c’est la camisole ! » — Pierre Doris

Je suis à nouveau inondé d’un sentiment de nostalgie ce soir. Vous me direz, ça commence à faire beaucoup ! Mais quand on est attaché de près ou de loin à un groupe, parfois à cause d’un détail insignifiant et éphémère, que voulez-vous… « Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point » dit l’adage de Blaise Pascal. Conséquemment, le groupe Kamizol-K restera longtemps gravé en moi puisque j’ai eu l’honneur d’aider à l’organisation de leur premier concert !






Lire l'article
0 Commentaires
774681

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7/10

Il est difficile de concevoir que les Américains de Seraph in Travail, pour leur second album, ne soient toujours pas signés car, à l’écoute de ces huit titres pour près d’une heure de musique, je ne vois que des arguments en leur faveur. Des arguments en leur faveur pour obtenir un contrat, pas forcément des arguments qui attireront mes faveurs, ce n’est pas la même chose, il y a au moins une des deux composantes dont les musiciens se moquent très probablement.






Lire l'article
0 Commentaires
16 juin 2019

Altar Defecation – Anno Domini Luciferum

par Bloodybarbie
773924

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 6,5/10

Allez, je vais prendre quelques minutes de ce savoureux dimanche pour vous toucher un mot d’une toute nouvelle formation Black Metal venue d’Australie, Altar Defecation, et de son premier EP, Anno Domini Luciferum.






Lire l'article
0 Commentaires
8 avril 2019

Caustic Vomit – Festering Odes to Deformity

par Bloodybarbie
caustic vomit

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 5/10 

“On voudrait parfois être cannibale, moins pour le plaisir de dévorer tel ou tel que pour celui de le vomir.” Roland Topor

Je voulais mettre une célèbre réplique du film La Cité de la Peur mais je me suis résigné… Pour une démo, et donc une première expérience en chronique pour le groupe, je me devais d’être sérieux. Pourtant qu’est-ce que j’ai eu envie de rire après l’écoute de la démo Festering Odes to Deformity ! Non pas que le contenu soit horrible mais non seulement le style ne prête pas à sourire, mais en plus… c’est une démo. Dans tout ce qu’il y a de plus débutant.






Lire l'article
0 Commentaires
Vantablack Warship

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 8/10 

Tony Dolan, « the Demolition Man », successeur de Cronos au sein de Venom fin 80, définit les canadiens de Vantablack Warship de « Cool Slayer ». Les membres de ce groupes sont tous issus de la scène underground Montréalaise : Yannik Pilon au chant vient d’Arseniq33, le guitariste Pat Gordon de Ghoulunatics et les Ekorchés, le batteur Pierre Pitre vient également d’Arseniq33 et de Foreshadow, le second guitariste Thierry Hivon de Brutal Chérie et Sacarsm, et le bassiste Kurt Clifford est issu de Foreshadow également. La mixité et leur expérience musicale ont donné rapidement naissance à un EP éponyme en 2015 et sort cette année l’explosif Abrasive pulmonic Speak.






Lire l'article
0 Commentaires
abigor

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 9/10

Depuis que j’ai découvert Abigor, en 1998, avec Supreme immortal Art, les Autrichiens sont devenus l’un de mes groupes de Black Métalfavoris. J’aime la complexité de leur musique, sa profondeur, son renouvellement constant, le son glacial, le climat de guerre et de satanisme dans lequel baigne chaque sortie, c’est un tout qui forme une identité à part.






Lire l'article
0 Commentaires