Inner Landscape – 3h33

Le 17 mai 2024 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Mitch) : 8/10

Jeune groupe ne veut pas dire groupe débutant. Les trois musiciens à cordes d’Inner Landscape (Lyon) se connaissent et jouent ensemble depuis dix-huit ans et les années lycée. Voici quatre ans, ils intègrent à leur formation un batteur venu du jazz, Adrien Bernet, qui apportera la touche de complexité / subtilité complémentaire à leur musique déjà bien touffue.

Retour en début de page

RustHead – Gear Up

Le 17 mai 2024 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8,5/10

Dites voir, les gars, Sydney, c’est en Normandie ?
C’est franchement à se demander tant le quatuor de Cherbourg nous sort un deuxième album emprunt de cette moiteur ambiante inhérente au genre que Rose Tattoo et plus récemment Aibourne nous offrent depuis belle lurette.






Retour en début de page

1357 – La Guerre

Le 15 mai 2024 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 6/10

On peut beaucoup plus largement se passer des hommes que des femmes, c’est pourquoi c’est eux qu’on sacrifie dans la guerre.George Bernard Shaw

Comme il est d’usage quand je n’ai pas d’idées d’introduction, et plutôt que perdre du temps à tergiverser sur quoi dire pour introduire ma chronique, je vous partage une citation d’un livre ou d’un essai en ligne que j’adore. Comme l’on va causer d’un genre musical qui prend ses racines au Moyen-Âge, et qui est ainsi bourré de mythes et légendes, voici une longue citation qui parle du mythe d’Orphée et Amphion par Jean-Marie Fritz.






Retour en début de page

Jours Pâles – Dissolution

Le 10 mai 2024 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 8.5/10

Il y a de nombreuses manières d’écrire une histoire. Le sensationnalisme n’en est pas une.” Bob Dylan

Je me demande parfois s’il est légitime de faire une comparaison des albums entre eux par le biais d’une chronique. C’est souvent que je suis tenté de faire des comparatifs alors qu’en fait, chaque album a sa propre identité si on réfléchit bien. C’est une question difficile, parce que se heurtent intempestivement l’individualité et le collectif dans cette histoire. L’individualité qui se produit via un contexte de composition précis, parfois différent radicalement du précédent, et via le message qui doit être passé.






Retour en début de page

Charcoal – Rocks

Le 3 mai 2024 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

“Hard & Sleazy Rock ‘n’ Roll”, qu’ils disent sur l’artwork !
Au moins, il n’y a pas mensonge sur la merchandise.
Quand quatre gaillards amoureux et nostalgiques d’un genre qui a secoué bon nombre de crinières, péroxydées ou non, crêpées sur le Hollywood Boulevard au milieu des années 80 se rencontrent, ça ne peut que donner une musique qui hume bon tous les excès inhérents à la devise “Sex, drugs et rock ‘n’ roll” de la Côte Ouest Ricaine.






Retour en début de page

Qamelto – Scotoma

Le 29 avril 2024 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Olivier No Limit) : 7,5/10

Salut les gens ! Je voulais vous parler du groupe Qamelto, originaire du Puy de Dôme et qui nous propose son premier vrai album, à savoir « Scotoma ».






Retour en début de page

Inexistence – Messe des morts

Le 28 avril 2024 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Olivier No Limit) : 7,5/10

Salut les gens ! D’habitude, je ne poste que des chroniques ayant trait au metal, hard rock et rock. Cependant, parfois, je fais exception et c’est le cas avec cet EP nommé « Messe Des Morts » émanant du groupe Inexistence qui donne dans le Darkwave/Dark Synth.






Retour en début de page

Corpsevore – Feed the plague

Le 28 avril 2024 posté par Metalfreak

Note de la SoilChroniqueuse (Freya) : 7/10
 
 
Alors là, on a du lourd !
En termes de décalage qui aurait pu être humoristique, si ce n’était le sérieux de leurs propos.
Du Grind, certes Death, mais vegan ! C’est juste génial d’un point de vue sarcastique.






Retour en début de page

Hrothgar – Rise of Ragnarök

Le 27 avril 2024 posté par Metalfreak

Note de la SoilChroniqueuse (Bloodybarbie) : 9/10

 

Quatre ans sans lever ma plume pour chroniquer un disque ou un concert, c’est fou ce qu’un virus peut avoir comme effets secondaires !
Lorsque j’ai écouté le nouveau disque de Hrothgar, je n’ai pas pu résister à l’envie de m’exprimer. Car dans le death mélodique français, soyons honnêtes (mon expérience en témoigne), les bons groupes se comptent sur les doigts de deux mains, et parmi eux on trouve Hrothgar.






Retour en début de page

Sorcerer – Devotion

Le 19 avril 2024 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Fast Freddy) : 9,5/10

Bien qu’étant un jeune combo récemment arrivé dans le paysage hardcore, Sorcerer, qui a vu le jour en 2020, est composé de musiciens ayant déjà bien roulé leur bosse au sein de groupes tels que Jaw Crack, Mind Awake ou encore Worst Doubt, la scène hardcore hexagonale étant avant tout une grande famille !






Retour en début de page