Hellfest 2022 – Double ration

Le 17 juin 2021 posté par Metalfreak
200692842_10157860837887536_5862887949826800564_n

(Metalfreak)
Le communiqué et l’affiche sont on ne peut plus parlantes : inutile d’en rajouter !
Nous, on aime !!!

Retour en début de page

Metallian Productions & RPO présentent…

Le 23 août 2019 posté par Metalfreak
mf

Edit 21/09/2021 :

Communiqué du Metallian Festival :

La situation des concerts debout sans aucune mesure ou restriction restant encore incertaine et ne pouvant pas nous permettre d’engager des dépenses qui nous mettraient en péril au cas ou, nous avons pris la décision de reporter le festival METALLIAN BIRTHDAY PARTY des 30 ANS du magazine qui devait se dérouler du 19 au 21 Novembre 2021 au Centre Culturel L’Ilyade à Grenoble / Seyssinet…

Les nouvelles dates sont le 20/21/22 Mai 2022 toujours au Centre Culturel L’Ilyade… La quasi totalité des groupes présents à l’affiche en Novembre a été reconduite à part Coroner et Burning Witches qui ont une excuse bien valable : ils seront tous les deux en tournée sur le continent américain à cette période.






Retour en début de page

The Cauldron Of Darkness – Genesis

Le 26 septembre 2021 posté par Bloodybarbie
941923

Note du SoilChroniqueur (Le Marquis Arthur) : 6/10

The Cauldron of Darkness est un projet originaire de Californie (Etats-Unis d’Amérique). Il est créé milieu 2020 par Mike Wright, unique musicien du groupe (oui oui, il est tout seul).






Retour en début de page

Downright Malice – Mechanica Temporis

Le 26 septembre 2021 posté par Bloodybarbie
953991

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

L’air de rien, le groupe alsacien Downright Malice en est déjà à ses 34 années de carrière, passant du thrash metal old school des plus classiques pour petit à petit incorporer du death metal et un rien d’industriel !






Retour en début de page

Black Pyramid – Black Pyramid

Le 26 septembre 2021 posté par Bloodybarbie
234643.jpeg

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 6.5/10

“On n’a qu’à rassembler sur la tombe d’un homme de génie les pierres qu’on lui a jetées de son vivant, et il aura une pyramide qui dépassera celle de Khéops.” Alexandre Dumas fils






Retour en début de page

Razoreater – Purgatory

Le 24 septembre 2021 posté par Metalfreak
a3359441793_16

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Je suis sans pitié, sans scrupule, sans compassion, sans indulgence, pas sans intelligence.” (“Kill Bill”)

Si on devait résumer en une phrase la musique de Razoreater, ce serait sûrement cette réplique issue du chef d’œuvre de Quentin Tarantino.






Retour en début de page

Hellsword – Cold is the Grave

Le 24 septembre 2021 posté par Metalfreak
948973

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Et encore un retour en arrière !

Décidément, dès que ça se tripote le côté roots du metal extrême, je saute direct dessus.

Hellsword est un trio de la capitale slovène (Ljubljana, pour l’instant culturel) formé en 2009 et qui a sorti une démo (“Blasphemy Unchained”) en 2011 comprenant une reprise de “Witchcraft” de Bathory, puis un EP de quatre titres en 2014 (“Sounding the Seventh Bell”), et a entre temps participé à un tribute à, je vous le donne en mille, Bathory (“Voices from Valhalla – A tribute to Bathory” en 2012), avec une reprise de “Die in fire”.






Retour en début de page

The Rods – Wild Dogs

Le 24 septembre 2021 posté par Metalfreak
979336

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8,5/10

Nous sommes en 1982.

L’Argentine envahit les Malouines, on assiste à la naissance d’Amandine, premier bébé éprouvette français, ainsi qu’aux décès de la divine Romy Schneider, du génial Patrick Dewaere et de la princesse Grace de Monaco, Harald Schumacher met impunément KO Patrick Battiston en demi-finale de Coupe du Monde, le Blaireau gagne son quatrième tour de France, Helmut Kohl devient chancelier de la RFA…






Retour en début de page

Paradox – Heresy II – End of a Legend

Le 24 septembre 2021 posté par Metalfreak
948184

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9,5/10

Au bal des groupes qui changent souvent de line up, s’il n’est pas sur scène, c’est sûr que Paradox finirait sur la piste de danse !

Depuis cinq ans et la sortie du merveilleux “Pangea” (2016), seul l’indéboulonnable chanteur / guitariste Charly Steinhauer est rescapé : en effet, le batteur Kostas Milonas a cédé sa place au revenant Axel Blaha (déjà présent sur les albums “Product of Imagination” et “Heresy”), le bassiste Tilen Hudrap s’est vu remplacé par un autre revenant en la personne d’Olly Keller (déjà présent sur les albums “Electrify”, “Riot Squad” et “Tales of the Weird”) et le guitariste Gus Drax est parti au profit du non moins revenant Christian Münzner (lui aussi déjà là pour “Tales of the Weird”).






Retour en début de page

Tentation – Le Berceau des Dieux

Le 24 septembre 2021 posté par Metalfreak
962570

Note du SoilChroniqueur (M.L.A.M.) : 10/10

Il en aura fallu du temps au 4 gars de Torreilles (NDLR – Pyrénées Orientales et non Occitanie) pour enfin nous proposer ce tant attendu premier album « Le berceau des dieux ». Pour rappel, Tentation avait sorti un premier EP en 2015, un split avec Iron Slaught en 2018 et enfin ce premier album.






Retour en début de page

Abramelin – Never Enough Snuff

Le 24 septembre 2021 posté par Metalfreak
844108

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8/10

Je présente par avance mes excuses si je me suis trompé de date de sortie, de label, de tout car cet album a déjà été réédité trois fois en 2020 et je m’y perds un peu.

Mais, au final, l’important n’est-il pas de retrouver en grande forme les Australiens d’Abramelin ? Il faut dire que les mecs sont discrets : après avoir cartonné au milieu des années 90 avec un EP (« Transgression from Acheron« , 1994) puis un LP éponyme en 1995, ils ont mis cinq ans à sortir « Deadspeak » puis dix ans pour enfanter ce troisième album « Never Enough Snuff« .






Retour en début de page

Wraith – Undo the Chains

Le 24 septembre 2021 posté par Metalfreak
959137

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8,5/10

Il y a moins de deux ans, je découvrais les Américains (Indiana) de Wraith avec le second album “Absolute Power” et ils m’avaient immédiatement séduit de par leur couleur musicale : un bon vieux speed metal à tendance black, mâtiné de punk et de thrash metal, le tout dans une veine résolument old school.






Retour en début de page