Metallian Productions & RPO présentent…

Le 3 décembre 2018 posté par Metalfreak
RPO & Metallian

Du lourd, du lourd et du lourd à Grenoble

Retour en début de page

Hellfest 2019 (21-23 juin) : double effet Kiss Tool !!! ...

Le 2 décembre 2018 posté par Metalfreak
Hellfest

Dimanche 24 juin 2018, à l’issue de la prestation d’Iron Maiden, le Hellfest annonce, « sans qu’on s’y attende », les cinq premiers noms de son affiche 2019 : CARCASS, les chirurgiens du death metal, MASS HYSTERIA et son metal vindicatif, DROPKICK MURPHYS dont le punk celtique transforme ses concerts en pub géant, SLAYER, grand habitué du festival, qui donnera l’unique date française de son « Final World Tour » à Clisson. Des adieux et de l’exclusivité, il en est également question avec MANOWAR, qui, 10 ans jour pour jour après son premier passage dans le vignoble, viendra y livrer sa « Final Battle » française…

Retour en début de page

Venez rejoindre l’aventure

Le 22 septembre 2017 posté par Metalfreak
we need you

Vous êtes toujours plus nombreux à nous suivre et nous estimer, que vous soyez labels, groupes ou simples lecteurs, et toute l’équipe de Soil Chronicles vous remercie de la confiance que vous placez en nous pour faire au mieux notre job, qui est avant tout une passion.
Cette passion (non rémunérée, pour couper court à la question) a aussi besoin de votre engagement afin de vous proposer toujours plus de choix et d’avis sur les dernières sorties.
Pourquoi ne pas devenir acteurs de l’aventure Soil Chronicles et participer à l’écriture et la rédaction de chroniques, vous aussi ?
L’équipe a besoin de sang neuf et tout amateur éclairé ou non serait le bienvenu pour nous prêter main forte en ces temps ou la diversité des genres et des productions bat son plein.

Retour en début de page

Vargrav – Reign In Supreme Darkness

Le 19 mai 2019 posté par Bloodybarbie
vargrav

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8/10

V-khaoz, seul membre de Vargrav (vous noterez le palindrome), ne s’est sans doute jamais remis de la découverte d’In the Nightside Eclipse et In Abhorrence Dementia, tant la musique du Finlandais entretient des points communs avec ces albums d’Emperor et Limbonic Art. Pour autant, cela ne fait pas de Reign In Supreme Darkness, prolongement de Netherstorm (2018), une pale copie de ses aînés.

Retour en début de page

Origin – Abiogenesis: A Coming Into Existence ...

Le 19 mai 2019 posté par Bloodybarbie
origin

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8/10

J’étais étonné de voir qu’Origin mettait aussi peu de temps à proposer une suite au terrible Unparalleled Universe (2017), mais comme Abiogenesis: A Coming Into Existence est une collection de matériels issus des années 90 plutôt qu’un nouvel album, pas étonnant que la pochette ressemble autant à celle d’Origin (2000), donc.

Retour en début de page

Killing Addiction – Omega Factor

Le 18 mai 2019 posté par Bloodybarbie
killing addiction

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8,5/10

J’avais découvert Killing Addiction en 2016 via leur EP Shores of Oblivion mais, ne m’étant pas alors intéressé à leur passé, j’ignorais totalement que la formation existait déjà dans les années 90 et provenait de Floride. Vous captez le truc ? Par conséquent, la réédition de Omega Factor permettra peut-être de comprendre pourquoi les mecs n’ont pas réussi à percer alors qu’ils évoluaient dans LA région où il fallait être à cette période.

Retour en début de page

Whitesnake – Flesh and Blood

Le 18 mai 2019 posté par Bloodybarbie
Whitesnake

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9,5/10

L’air de rien, même si on a régulièrement des sorties concernant le Serpent Blanc, le dernier véritable album de la bande à David Coverdale date de 2011 avec un Forevermore de bonne facture qui permet au groupe de maintenir la flamme de son hard rock énergique !
Depuis ? Un Live at Donington (2011), un Made in Japan suivi d’un Made in Britain (2013), un live ’84 back to the bone, un album de reprises de Deep Purple The purple album (2015) suivi à nouveau d’un live (The Purple tour) et compilation (Unzipped).
Autant dire que le porte-monnaie du fan a été mis à rude épreuve mais c’est cette année que nous vient la nouvelle pépite du groupe Flesh & blood.

Retour en début de page

News Lions Metal Festival

Le 18 mai 2019 posté par Metalfreak
LMFHorns

Les tee-shirts et girlies de l’édition 2019 sont enfin en réservation ! Tirage ultra-limité. Il y en aura très peu sur place !
www.lionsmetalfestival.com/merch
Côté billetterie, tout s’accélère alors ne trainez pas pour avoir votre précieux sésame !!!
www.lionsmetalfestival.com/billetterie

Retour en début de page

Riot City – Burn the Night

Le 17 mai 2019 posté par Bloodybarbie
riot city

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Une autre belle surprise nous vient de Calgary, au Canada, comme quoi il n’y a pas que des jeux Olympiques en 1988 par là bas ! Mais visiblement, il y a des groupes qui se la jouent nostalgique de cette époque, vu que le quatuor formé en 2011, Riot City, semble avoir arrêté ses pendules cette année là.

C’est après une démo en 2014 (Livin’ fast) et un split deux ans plus tard avec Hellrazor, Crypt Sermon et Old Wolf (Masters of Metal : vol. 1) que voilà que déboule ce furieux Burn the Night qui risque de faire secouer bien des crinières.

Retour en début de page

Mystik – Mystik

Le 17 mai 2019 posté par Bloodybarbie
mystik

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

Voyons voir, un quatuor Suédois comportant des femmes et des hommes… Abba ?
Meuh non, pomme à l’eau, Mystik !

Dans le milieu des années 80, on pouvait s’enorgueillir d’écouter des groupes de Heavy/Speed Metal à chant féminin remarquables, à commencer par des Znöwhite et surtout les belges d’Acid. Et de l’autre côté de l’Atlantique, Ann Boleyn nous faisait secouer les cervicales avec Hellion.

Retour en début de page

Rhapsody Of Fire – The Eighth Mountain

Le 16 mai 2019 posté par Bloodybarbie
The Eighth Mountain_6933

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 6/10

Un roi continue de se battre jusqu’au bout pour la défense de son royaume.

Rhapsody Of Fire est la formation tenue d’une main de fer dans un gant clouté par Alex Staropoli le claviériste qui, depuis le départ de Fabio Lione en 2016, essaye de préserver son titre de seigneur du power metal.

Retour en début de page

Astral Doors – Worship Or Die

Le 15 mai 2019 posté par Bloodybarbie
astral doors

Note du Soilchroniqueur (Gibet ) : 5.75/10

Hammerfall, Sabaton, Civil Wars… Autant de noms qui portent haut en couleur la scène heavy/power moderne suédoise et autant de groupes qui ont, à mon sens, dénaturé leurs vraies qualités pour sortir une musique lissée, aseptisée, facile et qui ne repose que sur la notoriété que leurs débuts étaient bien plus aboutis que leur musique hollywoodienne actuelle, qui paraît sans saveur.

Retour en début de page

Iron Bastards – Cobra cadabra

Le 15 mai 2019 posté par Bloodybarbie
iron bastard

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

They are Iron Bastards and they play rock ‘n’ roll !!!!
Lemmy nous manque et nombreux sont les orphelins qui n’ont pas fini de pleurer sa tragique disparition…
Alors quand on nous colle entre les oreilles un trio qui non seulement joue dans la même cour que Motörhead, mais qui en plus le fait à la perfection, on ne va pas bouder notre plaisir.

Retour en début de page