Metallian Productions présentent…

Le 30 janvier 2017 posté par Metalfreak
mp

Du lourd, du lourd et du lourd à Grenoble

Retour en début de page

Hellfest 2017 : du (très) lourd !!!

Le 1 décembre 2016 posté par Metalfreak
hellfest-2017

Pour l’année 2017 encore, l’affiche est plus que séduisante, voyez plutôt.

Rendez-vous les 16, 17 et 18 juin 2017 pour la grande messe annuel des sidérurgistes musicaux qui ont un peu de folie entre les oreilles !

Enjoy !!!

Retour en début de page

Hellfest 2016 – Interview Gilles Lartigot

Le 22 octobre 2016 posté par Metalfreak
gl2

Interviewers : Metalfreak & Muchy
Photos : Metalfreak & Muchy
Interviewé : Gilles Lartigot

Retour en début de page

Betontod – Revolution

Le 27 février 2017 posté par Metalfreak
Betontod

Note de la SoilChroniqueuse (Excalibur) : 7/10

Né dans l’Allemagne chaotique des années 90, arborant un nom volontairement revendicatif, Betontod (que nous pourrions traduire littéralement comme « Mort du béton », ce qui fait évidemment référence à la chute du mur de Berlin) s’inscrit dans la pure veine du mouvement punk.
Le groupe produit peu d’albums, privilégiant comme c’est souvent le cas dans ce milieu la scène et le public, avec à son actif la bagatelle de quelques 500 concerts un peu partout dans son pays.

Retour en début de page

Lord Vigo – Blackborne Souls

Le 27 février 2017 posté par Metalfreak
lord vigo

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9,99/10

Au XVIIIe siècle, Antoine Rivalori (dit Comte de Rivarol) déclarait “La rapidité est sublime, et la lenteur majestueuse” ! Manifestement, s’il n’était pas un fan de metal avant l’heure – il y a des limites à l’avant-gardisme, quand même !!! -, il faut reconnaître que sa citation s’adapte parfaitement lorsqu’on s’écoute un album de la trempe de ce “Blackborne Souls” des teutons de Lord Vigo.

Trio formé à l’été 2014 par le batteur et le guitariste de Roadrash/Skelligton, respectivement Vinz Clortho (Patrick “Adda” Palm) et Volguus Zildrohar (Christian “Moto” Palm), accompagnés du bassiste Tony Scoleri (Hammer King, Ivory Night, ex-Ross The Boss), Lord Vigo sort un EP en 2015 (“Under Carpathian Sun”) déjà annonciateur d’une capacité à composer des titres de doom metal épique de grande classe qui les démarquait déjà des autres groupes du genre !

Retour en début de page

The Joystix & High School Motherfuckers – Skulls Out ! ...

Le 27 février 2017 posté par Metalfreak
hsm

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar):8/10

Voilà une bonne initiative de Shotgun Generation.

Il faut dire que le catalogue de ce label regorge de talentueux groupes de Hard et Heavy comme on les aime tant. Aujourd’hui, on s’attardera sur deux jeunes formations, The Joystix et High-School Motherfuckers, car ils ont sorti ensemble un excellent split ‘Skulls Out !‘ et on ne peut que l’aimer.

Retour en début de page

Poltergeist – Back to haunt

Le 27 février 2017 posté par Metalfreak
poltergeist

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

 

Houlà, ce groupe-là, il faut chercher loin pour en retrouver des traces !

Reformé en 2013 après presque vingt années de silence, Poltergeist existe depuis 1983 sous le nom de Carrion (qui a sorti le culte « Evil is there » en 1986) avant d’en changer en 1986.
Trois albums sortiront : le fabuleux « Depression » (1989) (avec le furieux « Writing on the Wall »), le dispensable « Behind my Mask » (1991) et l’excellent « Nothing lasts forever » (1993) avant que le groupe ne splitte en 1994.

Retour en début de page

Them – Sweet Hollow

Le 25 février 2017 posté par Metalfreak
them

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

Originellement formé en 2008 par Troy Norr (Chant) en tant que tribute band à King Diamond et qui aura officié l’espace de trois ans et demi de shows avec parfois Hal Patino (Basse) et Mike Wead (Guitares) de… King Diamond, le projet s’arrêtera en 2011.

Retour en début de page

The Unguided – Brotherhood

Le 25 février 2017 posté par Metalfreak
theunguided

Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 7/10

Ainsi font, font, font les petites allumettes… Oui, je sais : normalement, c’est « marionnettes », mais vu que je devais parler d’un groupe suédois qui était censé rallumer sa flamme perdue avec le précédent projet des fondateurs, Sonic Syndicate pour ne pas le nommer… Bref, le feu n’aura pas duré longtemps, un feu de brindilles en somme puisque The Unguided a déjà perdu un membre – les médecins sont confiants concernant le degré de brûlure – et nous propose en attendant mieux un double single – oxymore –, puisqu’on ne peut pas vraiment parler d’EP, intitulé Brotherhood.

Retour en début de page

Vorbid – Vorbid (EP 2016)

Le 25 février 2017 posté par Metalfreak
vorbid

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Parmi la centaines d’albums qu’on reçoit par chez nous pour en chroniquer un minimum, bon nombre sont ceux qu’on zappe, pas forcément par manque d’intérêt de notre part ou par manque de talent du groupe en question, mais tout simplement parce que le temps ne nous est pas suffisant, ne disposant que de 24 heures quotidiennes pour vaquer à toutes nos occupations.

Retour en début de page

Azooma – The Act of Eye

Le 25 février 2017 posté par Metalfreak
azooma

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5/10

 

Un excellent premier album de Death Technique, c’est ainsi que je définirais « The Act of Eye » d’Azooma.

Retour en début de page

Wretch – The Hunt

Le 24 février 2017 posté par Metalfreak
wretch

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

Fan d’Iron Maiden, Queensrÿche, Helstar, Metal Church, Crimson Glory, Heir Apparent ou d’Iced Earth, vous devriez vous arrêter sur ce groupe de Cleveland, je suis prêt à lâcher un billet que vous ne serez pas déçus !

Retour en début de page

FM – Indiscreet 30

Le 24 février 2017 posté par Metalfreak
fm

Note de la SoilChroniqueuse (Excalibur) : 5,5/10

Un album, c’est non seulement de la musique, des arrangements, des instruments, des voix, du son mais aussi ce que le ou les artistes mettent dedans.

Ce sont leurs tripes, leur sueur, leur cœur. Un album, c’est un bout des mecs qui le font. Et c’est précisément ça qui va faire la différence entre deux très bons albums. Ce qui va faire que tu vas soit grimper au rideau en l’écoutant, soit te limer les ongles en pensant à ton emploi du temps de la semaine. Parce qu’un album, c’est avant tout une œuvre artistique. Et comme pour n’importe quelle œuvre artistique, l’élément primordial, c’est le message qui va être envoyé au public, et la manière dont le public va recevoir ce message.

Retour en début de page