Metallian Productions présentent…

Le 30 janvier 2017 posté par Metalfreak
mp

Du lourd, du lourd et du lourd à Grenoble

Retour en début de page

Hellfest 2017 : du (très) lourd !!!

Le 1 décembre 2016 posté par Metalfreak
hellfest-2017

Pour l’année 2017 encore, l’affiche est plus que séduisante, voyez plutôt.

Rendez-vous les 16, 17 et 18 juin 2017 pour la grande messe annuel des sidérurgistes musicaux qui ont un peu de folie entre les oreilles !

Enjoy !!!

Retour en début de page

Hellfest 2016 – Interview Gilles Lartigot

Le 22 octobre 2016 posté par Metalfreak
gl2

Interviewers : Metalfreak & Muchy
Photos : Metalfreak & Muchy
Interviewé : Gilles Lartigot

Retour en début de page

Grave Digger – Healed By Metal

Le 19 février 2017 posté par Bloodybarbie
GD

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar):10/10

Y’a pas à dire ça fait quand même du bien.

Un tel titre d’album, ne pouvait que ce trouver sur un disque de Grave Digger.

Depuis 1980 et ce sans pauses, les teutons de Grave Digger nous bombardent d’albums, ‘Healed by Metal’ est donc le dix-huitième, un tous les deux ans. Certains disques sont cultissimes, il ne passe pas une seule année sans que le Celtikwar ne réécoute un ‘Excalibur’ ou ‘Tunes of War’, un seul mois sans fredonner ‘Liberty Or Death’ ou ‘The Clans will rise again’ et encore ‘Heavy Metal Breakdown’… Enfin bref, la liste est longue et Grave Digger, c’est comme le cochon : dedans, tout est bon.

Retour en début de page

Au Champ des Morts – Dans la joie

Le 19 février 2017 posté par Bloodybarbie
au champs des morts

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7/10

Le jour se lève dans la joie. Un EP, un album. Assiste-t-on à une inversion totale des valeurs portées par le Black Métal ? La prochaine étape est-elle de se peindre des fleurs sur le visage à la place des masques de mort en noir et blanc ? Un rapide coup d’œil sur les titres semble heureusement démontrer que non (« Nos décombres », « Après le carnage », « La fin du monde », etc.) mais les thématiques abordées par Au Champ des Morts me font néanmoins plus penser aux Contemplations d’un Victor Hugo qu’à l’obscurantisme habituel. Ce n’est pas pour me déplaire cela dit, j’avais un faible pour la poésie romantique dans ma jeunesse.

Retour en début de page

Fabulous Desaster – Hang’em high

Le 19 février 2017 posté par Bloodybarbie
fabulous disaster

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7/10

 

Formé en 2005 sous le nom de Stay Hungry, c’est en 2010 que le groupe prend le nom de Fabulous Disaster afin de jouer une musique purement thrash metal. Un EP autoproduit voit le jour la même année (“When the Silence’s so loud”) sur lequel on a droit à une reprise du “Whiplash” de Metallica. Trois démos suivront en 2014 et 2015 avant ce premier véritable full length, toujours autoproduit, sur lequel cinq titres déjà sortis sur les démos et cinq nouveaux morceaux.

Retour en début de page

SIKTH nouveau single et tournée avec Trivium

Le 18 février 2017 posté par Bloodybarbie
trivium et sikh

Mikee donne quelques détails sur l’enregistrement de l’album : « En réécoutant certains morceaux, je dois avouer que cet album a été l’un des plus stressant à composer , il a poussé certains d’entre nous jusqu’à nos limites et au-delà.. je commence à réaliser que nous avons créé quelque chose de très spécial »

« Je pense que le monde de la musique Heavy va être secoué. Nous avons dépassé nos limites encore un peu plus loin sur cet album ».

Retour en début de page

Mors Principium Est – Embers of a dying World ...

Le 18 février 2017 posté par Bloodybarbie
MPE

Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 8.5/10

Un des problèmes majeurs quand on attend quelque chose, que ce soit de la part d’une personne, d’un film, d’un groupe, c’est qu’on est confronté à la déception. Ça forge forcément un état d’esprit, la frustration (amis de la pédopsychologie, bonjour), mais on pourrait s’en dispenser, passé un certain âge. C’est aussi à ce moment là qu’on se remet en question avec cet axiome « en fait, je n’ai rien à attendre de qui/quoi que ce soit : il faut avancer », que ce soit en temps que donneur ou récepteur. Me voila face à ce cas de figure avec Embers of a dying World, dernier opus d’un de mes groupes phares, Mors Principium Est.

Retour en début de page

Finisterian Dead End : Stinky

Le 16 février 2017 posté par celtikwar
finisterian

Le Label Finisterian Dead End est fier de vous annoncer la signature sur son roster des remuants et talentueux Stinky !!

Catégorie: NewsLire l'article
Retour en début de page
_MG_1771 SELVANS
Photos : Didier Coste
Retour en début de page

Armored Saint – Carpe Noctum

Le 15 février 2017 posté par Bloodybarbie
Armored Saint

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 5/10

Jusqu’à présent, mon seul et unique contact avec Armored Saint fut John Bush chantant chez Anthrax pour la tournée (parfaite, de même que l’album d’ailleurs) « Stomp 442 ». Voix parfaite, plutôt atypique tant pour du Heavy que du Thrash, pour un frontman irréprochable. En revanche, pour ce qui est de son groupe principal, il reste pour moi un de ces trucs cultes des 80’s que je n’ai jamais pris le temps d’écouter. Du coup, le Live « Carpe Noctum » semblait être une occasion en or pour combler les lacunes.

Retour en début de page

Van Hammer Stone – Van Hammer Stone

Le 15 février 2017 posté par Bloodybarbie
vanhamer

Note de la SoilChroniqueuse (Excalibur) : 9.5/10

Van Hammer Stone. La pierre de Van Hammer. Une météorite, pépite de stoner/rock, comme on adore en découvrir. Ces gars-là font partie de cette scène Rock/Metal française qui regorge et fourmille de groupe talentueux.

Voilà donc un groupe strasbourgeois qui s’est formé en 2014 et qui n’avait jusqu’à présent pas beaucoup fait parler de lui. En 2015, la formation évolue et s’agrandit en récupérant deux anciens membres d’un autre groupe de rock local (Mole). Arrivent donc David à la batterie, et Stéphane au chant.

Retour en début de page

Emptiness – Not For Music

Le 14 février 2017 posté par Bloodybarbie
emptiness

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 5/10

« Not for Music » est le cinquième album des Belges d’Emptiness. J’espère qu’ils ne sont pas tous de cet acabit parce qu’on se fait quand même un peu chier en l’écoutant. Alors je sais bien, la critique est facile, tout ça tout ça, et peut-être que le groupe jouit d’une belle côte de popularité, après tout ils sont quand même chez Season of Mist, mais moi les trucs Dark Black qui virent au contemplatif Post, avec des voix susurrées pour bien faire voir comme on est triste, des arpèges minimalistes étirés jusqu’à l’usure et des ambiances bien sombres qui sentent le neuf du préfabriqué, ça me lasse assez vite.

Retour en début de page