Metallian Productions & RPO présentent…

Le 3 décembre 2018 posté par Metalfreak
RPO & Metallian

Du lourd, du lourd et du lourd à Grenoble

Retour en début de page

Venez rejoindre l’aventure

Le 22 septembre 2017 posté par Metalfreak
we need you

Vous êtes toujours plus nombreux à nous suivre et nous estimer, que vous soyez labels, groupes ou simples lecteurs, et toute l’équipe de Soil Chronicles vous remercie de la confiance que vous placez en nous pour faire au mieux notre job, qui est avant tout une passion.
Cette passion (non rémunérée, pour couper court à la question) a aussi besoin de votre engagement afin de vous proposer toujours plus de choix et d’avis sur les dernières sorties.
Pourquoi ne pas devenir acteurs de l’aventure Soil Chronicles et participer à l’écriture et la rédaction de chroniques, vous aussi ?
L’équipe a besoin de sang neuf et tout amateur éclairé ou non serait le bienvenu pour nous prêter main forte en ces temps ou la diversité des genres et des productions bat son plein.






Retour en début de page

Putrid Coffin – Under the Cemetery

Le 18 août 2019 posté par Bloodybarbie
570469

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10

Dans la série “démerde toi avec ça”, je vous présente Putrid Coffin !
Si tu veux connaître le line-up, trouver accessoirement des liens Facebook ou autres, va falloir t’accrocher.






Retour en début de page

Nocturnal Breed – We Only Came for the Violence ...

Le 18 août 2019 posté par Bloodybarbie
775927

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8,5/10

Napalm Nitghs m’avait régalé en 2014, même sanction aujourd’hui avec le petit dernier des Norvégiens de Nocturnal Breed.

Au programme, un énorme Black Thrash Metal parfumé de Punk et de Rock graisseux (« We Only Came for the Violence »), vif, incisif, rapide, précis, coupant, tranchant, sec et brûlant comme un vieux cuir oublié au soleil.






Retour en début de page

Affront – World in Collapse

Le 14 août 2019 posté par Bloodybarbie
affront

Note du SoilChroniqueur (M.L.A.M.) : 8 /10

Après vous avoir parlé des Brésiliens avec l’album de Tormentor Bestial, on continue dans le même secteur avec le deuxième album du trio de l’extrême, j’ai nommé Affront. Après un premier opus Angry world sorti en 2016, le trio remet le couvert avec ce fort sympathique World in collapse.






Retour en début de page

Redemption – Angel

Le 13 août 2019 posté par Bloodybarbie
image

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 6/10

« Tout ce qui est fait dans le présent affecte l’avenir en conséquence, et le passé par rédemption. » Paulo Coelho

Pour cette nouvelle chronique, j’ai fait le choix de ne pas tomber dans le cliché éternel de la rédemption chrétienne. Donc, en prenant une citation de Paulo Coelho, j’honore d’une part, ma femme qui adore cet auteur et, d’autre part, parce qu’il y a des clichés qu’il serait bon, au 21ème siècle, de commencer à déchirer… La rédemption est (trop) souvent associée aux égrégores catholiques, les plus puissants du monde justement parce qu’on leur accorde trop de place.
Naïvement, je pensais qu’en prenant le groupe lorrain Redemption, je casserais enfin un peu ces dogmes désuets qui nous inondent de mensonges. Il n’en est rien, mais vous saurez pourquoi plus loin.






Retour en début de page

Deathspell Omega – The Furnaces of Palingenesia

Le 13 août 2019 posté par Bloodybarbie
deathspell omega

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8/10

Il ne sera pas abusé de dire que, depuis une dizaine d’années, les Français de Deathspell Omega font figure de référence de la scène Black Metal d’avant-garde. Par conséquent, cela met une certaine pression sur chaque nouvelle sortie, et The Furnaces of Palingenesia était forcément foutrement attendu.






Retour en début de page

Electric Shock – Trapped in the City

Le 13 août 2019 posté par Bloodybarbie
Trapped in a City_4955

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 10/10 

-« Nouvelle chronique ?
-Mmmh, un régal !
-Du death metal comme tu l’aimes ?
-Non, du Hard Rock et comme je l’aime.
-Du hard rock… Genre ? AC/DCMotörheadThin LizzySaxonScorpions, et tout et tout ?
-Du hard rock genre Electric Shock, c’est tout…
-Et t’aime ça toi ?
– J’ai débuté dans le metal à l’âge de onze ans, il y a 37 ans donc, avec “ça” comme tu dis.
-Il y a encore des choses à dire dans ce registre ?
-Dégage… »






Retour en début de page

Jirfiya – Wait For Dawn

Le 11 août 2019 posté par Bloodybarbie
a1779823231_16

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 8/10

Voici encore une belle découverte.

Vous avez envie d’un peu d’énergie pour vous réveiller un peu après avoir somnolé sur la plage ? Voici une formation qui devrait vous faire plaisir.

Jirfiya est la rencontre de Jerome et Pascal de Born From Lies, avec le chant mélodique d’Ingrid Denis chanteuse de Mercibo.






Retour en début de page

Badflower – Ok, I’m sick 

Le 11 août 2019 posté par Bloodybarbie
220px-OK,_I'm_Sick-1

Note du SoilChroniqueur (STRÖM) : 6 /10

Une nouvelle occasion pour moi de sortir de ma zone de confort en chroniquant un groupe dans un style où mes références sont assez vieilles. Ce genre de groupe de Rock, pouvant passer de la ballade quasiment pop à des morceaux plus énervés et parfois lourds, empruntant à ce que certains groupes biberonnés à MTV ont digéré du Grunge, n’est pas ma tasse de thé.






Retour en début de page

The Rods – Brotherhood of Metal

Le 11 août 2019 posté par Bloodybarbie
775086

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

« I live for rock and roll
It’s in my blood, it’s in my soul
Got a fever I can’t control
I live for rock and roll »
(The Rods, “Live”, 1983)

Combien de fois, dès 1983, ai-je pu écouter ce qui devrait être un hymne pour tout hard rocker qui se respecte ! Autant dire que l’histoire d’amour avec The Rods ne date pas d’hier ! Putain, 36 ans pour un groupe que, à l’époque, j’avais découvert grâce à une radio locale qui avait pris ce titre comme générique de début !






Retour en début de page

Vulture – Ghastly waves and battered graves

Le 11 août 2019 posté par Bloodybarbie
769367

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

Houlà, alors celui-là, quand je l’ai vu arrivé dans la boîte mail de Soil Chronicles, je l’ai soigneusement planqué à ma team pour me le chroniquer égoïstement !
Hors de question de le laisser à qui que ce soit…
Deuxième album pour les Allemands de Vulture, qui, après avoir coupé tranquillement toutes les têtes en 2017 sur The guillotine, les revoilà pour enterrer les cadavres sur ce petit nouveau Ghastly waves & battered graves.






Retour en début de page