Metallian 118 disponible en ligne

Le 7 avril 2020 posté par Metalfreak
92204850_2906431282727681_8313857912439046144_n


Le Metallian #118 est disponible en VPC & digital ! 👊
⚠️ COVID-19 : Ce numéro est imprimé en tirage très limité afin d’assurer l’envoi à nos chers abonnés et d’avoir un petit stock sur notre e-shop. Un manque à gagner évident de trésorerie est d’ores et déjà effectif.
👉 Une seule démarche pour nous soutenir si vous aimez Metallian […]

Retour en début de page

Metallian Productions & RPO présentent…

Le 23 août 2019 posté par Metalfreak
RPO & Metallian

Du lourd, du lourd et du lourd à Grenoble






Retour en début de page

Onslaught – Generation Antichrist

Le 6 août 2020 posté par Bloodybarbie
onslaught

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

Il aura quand même fallu attendre sept longues années pour avoir enfin le successeur de “VI”. On a bien eu droit à un live pour le moins explosif (“Live at the Slaughterhouse”) en 2016, et quelques concerts en France (Hellfest 2015, Lions Metal Festival 2017 pour ceux auxquels j’ai eu le plaisir d’assister) pour voir que le groupe était toujours vivant et en pleine forme.






Retour en début de page

Attaxe – 20 years – The hard Way

Le 5 août 2020 posté par Bloodybarbie
attaxe

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

On ne peut que trouver sympathique l’initiative de Pure Steel Records de rééditer la compilation “20 years – The hard Way” (initialement sortie en 2006) du groupe Attaxe, qui faisait partie de cette horde de groupe d’US-Heavy Metal aux côtés de formations comme OmenLiege LordAttackerExxplorer ou Axe Master.






Retour en début de page

Thundermother – Heat Wave

Le 5 août 2020 posté par Bloodybarbie
thundermother

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

Il y a cinq ans, le précédent album avait mis en émoi notre ex-chroniqueur Wilhelm von Graffenberg au point d’en avoir fait fondre ses éternelles lunettes noires. Non que les demoiselles leur ont fait faire des nuits blanches – aux lunettes noires – mais ces musiciennes hardies sont des artistes suffisamment confirmées pour qu’on se prenne une volée de baff(i)es avec leurs sciences du riffs qui leur permettent de nous sniperiser par leurs guitares précises !






Retour en début de page
863628

L’automne s’annonce riche en sorties d’albums sur le front de l’Est à hauteur de Grenoble.
Les vétérans de Nightmare et leur toute nouvelle chanteuse sortent leur onzième album « Aeternam » (AFM, 02 octobre 2020) là où la « jeune » garde avec Rising Steel nous balance son « Fight them all » (Frontiers Records, 04 septembre 2020).






Retour en début de page

Nuit Macabre – Diablerie

Le 3 août 2020 posté par Metalfreak
ob_64364d_diablerie-1

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 9/10

Les néons noirs de l’espérance éclairent mon ombre et mes soupirs sur la blancheur de l’innocence de mon plus macabre sourire. » Hubert-Félix Thiéphaine

Je crois, définitivement, que nous autres chroniqueurs qui vivons dans des villes en cuvette comme Grenoble, nous méritons un salaire. Ou une prime de risque c’est selon. Quand nous sommes derrière nos ordinateurs, en tout début de soirée, à crever de chaleur et de soif, après une journée en psychiatrie bien remplie et déjà bien échaudée, et qu’en prime les ordinateurs chauffent tellement que nos cuisses deviennent des plaques à induction, je l’affirme haut et fort : OUI ! Nous méritons un salaire. Donc, si vous arrivez à pirater le compte en banque de notre Providence, notre Grand Eternel, notre Guide à la grâce divine, je vous en supplie, profitez qu’il soit en vacances pour nous le filer ! Que l’on puisse s’acheter des ventilateurs au moins quoi, nom de Metalfreak ! Ou essayez de le soudoyer en montrant vos abdomignons à la numéro deux mais néanmoins Providence numéro un bis, Lamis (rime!).






Retour en début de page

Black Holocaust – Sarabande Mortifère

Le 3 août 2020 posté par Metalfreak
813702

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 7/10

« Ses yeux profonds sont faits de vide et de ténèbres,
Et son crâne, de fleurs artistement coiffé,
Oscille mollement sur ses frêles vertèbres.
O charme d’un néant follement attifé. » Baudelaire dans la Danse Macabre

« Je viens d’un tout petit village si pourri qu’il n’a pas de nom
J’ai échappé à un pillage caché au milieu des cochons
Couvert de lisier, sentant la mort, dignement je me suis relevé »

Et je suis parti pour une deuxième collaboration avec Black Shadow Legions ! Celle-ci, doublée d’une autre qui viendra après, se faisait languir. Covid-19, toussa toussa… En tout cas, je me suis retrouvé tel un Somalien devant une dinde farcie, affamé de découverte et de curiosité, prêt à mettre les bouchées doubles pour honorer comme il se doit ce CD qui m’échoit. Et aujourd’hui, l’élu de mon cœur est le groupe qui répond au doux nom plein d’entrain de Black Holocaust !






Retour en début de page

Dead Tree Seeds – Push the Button

Le 3 août 2020 posté par Metalfreak
856358

Note du Soilchroniqeur (M.L.A.M.) : 8/10

Bon, il aura fallu 7 ans pour que les thrasheurs franciliens se décident à nous offrir leur deuxième véritable album qui s’appelle Push the Button et sera distribué par le jeune label Français Music Record. Le premier album Seeds of Thrash remonte donc à 2013.

Contrairement à leurs collègues de Witches ou d’Hatred Dusk, qui incorporent d’autres éléments à leur musique, que ça soit du death ou du heavy, chez DTS on reste fidèle à un seul style : « la bay area ».






Retour en début de page

Burn the Mankind – Chaos Matter

Le 3 août 2020 posté par Metalfreak
854009

Note du SoilChroniqueur (M.L.A.M.) : 8/10

Je sais pas mais en ce moment j’ai envie de découvrir des nouveaux talents et donc après les estoniens de Koffin, je me téléporte quelques milliers de kilomètres plus au sud, au Brésil plus exactement, où Burn the Mankind vient de nous proposer leur nouvelle production, Chaos Matter, qui nous offre quatre nouveaux titres et trois titres live.






Retour en début de page

Cro-Mags – In the Beginning

Le 1 août 2020 posté par Metalfreak
846403

Note du Soilchroniqueur (M.L.AM.) : 8/10

C’est donc Harley flanagan qui a eu l’idée de relancer la machine en 2019, le monsieur voulait tourner pour célébrer les 30 ans de l’album Best wishes (ndlr : un des must have du hardcore mâtiné de thrash)
D’ailleurs, il ne reste que lui du line-up d’origine si on rajoute Gabby ablarach qui a rejoint le groupe entre 1991 et 1994.
Chose sympathique, on retrouve l’excellent Rocky George a la guitare. Mais si, rappelez-vous, il a joué dans le Suicidal Tendencies de la grande époque et, si je ne dis pas de bêtises, est resté dans le gang de Venice jusqu’à l’album The art of rebellion.






Retour en début de page

Eremit – Desert of Ghouls

Le 1 août 2020 posté par Metalfreak
842965

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 9/10

“L’ermite croit qu’il a trouvé Dieu parce qu’il a trouvé la solitude.” Henry de Montherlant

Je ne sais pas si ça vous le fait, mais souvent quand j’aborde un album ou un style de Metal en particulier, j’ai parfois un groupe qui se greffe dans mes pensées et qui tourne en boucle, parasitant ma capacité d’analyse et, plus grave, d’écoute. Quel lien on pourrait faire pour interpréter cela, je l’ignore. Cela fait partie du domaine de l’inconscient, comme une sorte de mécanisme de défense sournois, pour nous empêcher d’aller au plus profond de nous-mêmes. Souvent, j’ai remarqué que les groupes qui s’inséraient machinalement dans mon esprit avaient un rapport aléatoire avec le sujet de l’écoute. Et ce qui est plus embêtant c’est que l’écoute du groupe nuisible ne suffit pas à le conjurer! Résultat : je perds lamentablement du temps à écouter plus de fois que de raison un album alors que je pourrais le faire en un temps record. Ici, c’est Triptykon qui me parasitait, allez donc faire le lien avec celui que je devais étudier et qui se nomme Eremit.
[Loin de moi l’idée d’excuser mes retards de chronique à travers ce post, attention !]






Retour en début de page