Metallian Productions & RPO présentent…

Le 3 décembre 2018 posté par Metalfreak
RPO & Metallian

Du lourd, du lourd et du lourd à Grenoble

Retour en début de page

Hellfest 2019 (21-23 juin) : double effet Kiss Tool !!! ...

Le 2 décembre 2018 posté par Metalfreak
Hellfest

Dimanche 24 juin 2018, à l’issue de la prestation d’Iron Maiden, le Hellfest annonce, « sans qu’on s’y attende », les cinq premiers noms de son affiche 2019 : CARCASS, les chirurgiens du death metal, MASS HYSTERIA et son metal vindicatif, DROPKICK MURPHYS dont le punk celtique transforme ses concerts en pub géant, SLAYER, grand habitué du festival, qui donnera l’unique date française de son « Final World Tour » à Clisson. Des adieux et de l’exclusivité, il en est également question avec MANOWAR, qui, 10 ans jour pour jour après son premier passage dans le vignoble, viendra y livrer sa « Final Battle » française…

Retour en début de page

Venez rejoindre l’aventure

Le 22 septembre 2017 posté par Metalfreak
we need you

Vous êtes toujours plus nombreux à nous suivre et nous estimer, que vous soyez labels, groupes ou simples lecteurs, et toute l’équipe de Soil Chronicles vous remercie de la confiance que vous placez en nous pour faire au mieux notre job, qui est avant tout une passion.
Cette passion (non rémunérée, pour couper court à la question) a aussi besoin de votre engagement afin de vous proposer toujours plus de choix et d’avis sur les dernières sorties.
Pourquoi ne pas devenir acteurs de l’aventure Soil Chronicles et participer à l’écriture et la rédaction de chroniques, vous aussi ?
L’équipe a besoin de sang neuf et tout amateur éclairé ou non serait le bienvenu pour nous prêter main forte en ces temps ou la diversité des genres et des productions bat son plein.

Retour en début de page
_MG_7409 RORCAL

Photos : Didier Coste
Report : Le Révérend

 

Une soirée concert un vendredi soir avec deux groupes phares de la scène genevoise, cela ne se refuse pas ! Le Brin de Zinc est la première date d’une tournée d’hiver, avec le post-hardcore d’Impure Wilhelmina et le doom black de Rorcal, tous deux partageant en leur sein plusieurs musiciens.

Retour en début de page

Cripple Bastards – La fine cresce da dentro

Le 20 février 2019 posté par Willhelm von Graffenberg
criplledbastards

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10.
Les vétérans italiens du Grindcore, à la discographie longue comme plusieurs membres de leur compatriote Rocco Siffredi, nous sort seulement leur septième full length après un Nero in Metastasi qui date de 2014.

Retour en début de page

The Grasslers – Bluegrass Time Machine

Le 20 février 2019 posté par Willhelm von Graffenberg
THE-GRASSLERS

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10.
Celui là, on ne l’a pas vu venir ! Si, en Finlande, on a Steve n’ Seagull, on a désormais The Grassler en France.
Au Var West, pour être précis. Oui, on est tous l’occidental de quelqu’un, donc pour tout Marseillais qui se respecte, le Var est à l’Ouest, c’est comme ça ! Allez prétendre le contraire !

Retour en début de page

Revolve – Sin cara

Le 19 février 2019 posté par Willhelm von Graffenberg
revolve-sin-cara

Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 8.5/10.
Un EP, c’est toujours un peu court pour dire beaucoup et les quatre titres de Sin cara, après un album éponyme de ses auteurs Revolve, quintette – désormais quatuor – des Yvelines, laisse sur sa faim…

Retour en début de page

Within Temptation – Resist

Le 19 février 2019 posté par Willhelm von Graffenberg
withintemptation

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10.
Enfin !
Je vais être très franc : ça faisait bien quinze années que j’espérais que Within Temptation revienne avec une galette qui me refasse craquer ! Depuis The silent Force en fait, dernier album que j’ai adoré et qui cumulait les hits fabuleux – “It’s the Fear” et “Stand my Ground” en tête – et depuis, allant de déception en dégout, j’avais fini par lâcher le groupe, au point que je n’avais jeté qu’une oreille furtive sur un Hydra (2014) qui ne m’avait pas réconcilié avec le groupe suite à The Heart of Everything, The Unforgiving et surtout l’atroce album de reprises The Q-Music Sessions qui achevait de me convaincre que je ne pourrai plus aimer un album de la formation batave !

Retour en début de page

Metal Fest Winter Blast 2 (La Tour-En-Jarez, 09 février 2019) ...

Le 19 février 2019 posté par Metalfreak
mfwb2

Photos + report : Fast Freddy
Organisation : Bloody Noise

 

La-Tour-en-Jarez, commune campagnarde proche de Saint-Etienne connu pour son calme et sa douceur de vivre va se transformer l’espace d’une journée en la capitale ligérienne du Metal en accueillant la deuxième édition du Metal Fest Winter Blast, baptisée extrême…

Ce que l’on comprend allègrement en voyant l’affiche proposée avec pas moins de 6 groupes, le tout concocté par Bloody Noise !! Autant le dire tout de suite, cette date a tenu toutes les promesses que la programmation laissait entrevoir malgré la défection de dernière minute de Sublime Cadaveric Decomposition (problème de santé) remplacé au pied levé par Ashed Winter ! C’est un Play Pop rempli d’une centaine de fondus qui a savouré chacun des groupes aux styles différents mais assénant tous un Metal avec force, tripes, conviction et passion !

Retour en début de page

After The End / Aesteroth / Kozoria | La Scène Michelet ...

Le 18 février 2019 posté par celtikwar
after the end

Le 23/03/2019 Concert à La Scène Michelet

Catégorie: NewsLire l'article
Retour en début de page

Tourniquet – Gazing at Medusa

Le 18 février 2019 posté par Willhelm von Graffenberg
tourniquet

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 6,5/10.
Dans les années 90, je n’aurais pas conçu d’écouter un groupe se revendiquant chrétien. Avec le recul, c’était plutôt une attitude stupide, écoutant des trucs ouvertement satanistes sans l’être moi-même – et je ne parle pas des trucs N.S.B.M. Du coup, c’est très tardivement que je m’intéresse aux Américains de Tourniquet via leur dixième album studio : Gazing at Medusa.

Retour en début de page

King Diamond – Songs for the Dead Live

Le 18 février 2019 posté par Willhelm von Graffenberg
kingdiamond

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9,5/10.
Chroniquer un album live de King Diamond sans en avoir l’image, ça risque de limiter quelque peu l’argumentation. Pour avoir vu la bande à Kim Bendix Petersen plusieurs fois en concert, dont une prestation magistrale au Hellfest 2016, on peut affirmer sans prendre beaucoup de risques que le gaillard a le sens de la mise en scène aussi théâtrale qu’horrifique, et ce sera sans déplaisir que votre serviteur se (re)déplacera pour revoir un show de King Diamond.

Retour en début de page

Judas Priest + Disconnected au Zénith (Paris) le 27/01/2019 ...

Le 17 février 2019 posté par Bloodybarbie
judas

Live report : Bloodybarbie

Retour en début de page