Metallian Productions & RPO présentent…

Le 3 décembre 2018 posté par Metalfreak
RPO & Metallian

Du lourd, du lourd et du lourd à Grenoble

Retour en début de page

Hellfest 2019 (21-23 juin) : double effet Kiss Tool !!! ...

Le 2 décembre 2018 posté par Metalfreak
Hellfest

Dimanche 24 juin 2018, à l’issue de la prestation d’Iron Maiden, le Hellfest annonce, « sans qu’on s’y attende », les cinq premiers noms de son affiche 2019 : CARCASS, les chirurgiens du death metal, MASS HYSTERIA et son metal vindicatif, DROPKICK MURPHYS dont le punk celtique transforme ses concerts en pub géant, SLAYER, grand habitué du festival, qui donnera l’unique date française de son « Final World Tour » à Clisson. Des adieux et de l’exclusivité, il en est également question avec MANOWAR, qui, 10 ans jour pour jour après son premier passage dans le vignoble, viendra y livrer sa « Final Battle » française…

Retour en début de page

Venez rejoindre l’aventure

Le 22 septembre 2017 posté par Metalfreak
we need you

Vous êtes toujours plus nombreux à nous suivre et nous estimer, que vous soyez labels, groupes ou simples lecteurs, et toute l’équipe de Soil Chronicles vous remercie de la confiance que vous placez en nous pour faire au mieux notre job, qui est avant tout une passion.
Cette passion (non rémunérée, pour couper court à la question) a aussi besoin de votre engagement afin de vous proposer toujours plus de choix et d’avis sur les dernières sorties.
Pourquoi ne pas devenir acteurs de l’aventure Soil Chronicles et participer à l’écriture et la rédaction de chroniques, vous aussi ?
L’équipe a besoin de sang neuf et tout amateur éclairé ou non serait le bienvenu pour nous prêter main forte en ces temps ou la diversité des genres et des productions bat son plein.

Retour en début de page

Skahinall – The West in Hell

Le 18 avril 2019 posté par Willhelm von Graffenberg
Skahinall

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 9.5/10
« Quand ils auront coupé le dernier arbre, pollué le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson, alors ils s’apercevront que l’argent ne se mange pas. » (Tatanka Yotanka – Sitting Bull, guerrier sioux)
On nous l’apprend à tous au collège et au lycée, l’Histoire est pavée de bonnes intentions… Comme quoi parfois, même […]

Retour en début de page

AqME – Requiem

Le 18 avril 2019 posté par Willhelm von Graffenberg
aqme

Note du SoilChroniqueur (Jaymz) : 8/10.
Chronique un peu spéciale pour deux raisons : ma première sur Soil Chronicles – merci de m’avoir accepté les amis ! Ensuite car après vingt ans de carrière, huit albums au compteur, AqME nous annonçait la fin de l’aventure il y a quelques mois, nouvelle qui a rendu triste le fan de la première heure que je suis mais que je respecte complètement car il est parfois bon de savoir s’arrêter avant de décliner et de finir une carrière avec des albums insipides.

Retour en début de page

Perpetual among us – Thy Will be done

Le 18 avril 2019 posté par Willhelm von Graffenberg
Perpetual Among Us

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8,5/10.
Un poil mystérieux, ces gens là ! On sait qu’ils sont chiliens, qu’ils ont formé le groupe en 2017, qu’ils sont apparemment quatre si l’on en juge par les photos promos, que cet EP Thy Will be done est leur première sortie studio, qu’ils ont un Facebook et un Youtube et qu’ils pratiquent un Black Metal très cru, principalement (très) rapide et qu’ils n’hésitent pas à coller des atmosphères sombre pour illustrer leur propos.

Retour en début de page
IMG_7302.1.0

Photos : Antirouille
Report : Jaymz
 
Ce 5 Avril, les furieux et les furieuses du bassin Grenoblois s’étaient donnés rendez-vous à L’Ilyade, une petite salle (500 personnes) que j’ai découverte il y a deux mois seulement pour le concert des excellents Steve’n’Seagulls, groupe de fermiers finlandais qui reprennent les standards du Metal en Bluegrass.

Retour en début de page

Sale Freux – Trouvère à heures perdues

Le 17 avril 2019 posté par Willhelm von Graffenberg
Sale Freux

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7/10.
Sortie initiale : 24/12/2018
Je profite de la réédition vinyle de Trouvère à heures perdues pour dire un mot sur ce dernier et septième album de Sale Freux, formation française de Black Métal qui jouit déjà d’une solide réputation dans et en dehors de nos frontières.

Retour en début de page

Hellnite – Midnight Terrors

Le 17 avril 2019 posté par Willhelm von Graffenberg
Hellnite

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8,5/10.
Dans le mail, quand ils marquent “pour fans de Kreator, Slayer, Havok, Skull Fist, Carcass, Death”, il est évident que ça va titiller le thrasher. Du coup, le premier album Midnight Terrors des Mexicains de Hellnite finit obligatoirement dans le lecteur.

Retour en début de page

Refusal – Epitome of Void

Le 17 avril 2019 posté par Willhelm von Graffenberg
Refusal

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10.
Une chose est sure, il n’y a pas mensonge sur la marchandise.
Refusal, ou « comment refuser tout superflu en étant le plus minimaliste possible » !
A peine plus de dix ans d’existence, sept démos, deux compilations, et cet Epitome of Void qui se veut être le deuxième full length des Finlandais, après un apocalyptique We rot within (2016) qui, déjà, dépassait à peine la demi-heure de furie sonore pour neuf titres démentiels.

Retour en début de page

Shaârghot – Vol II : The Advent of Shadows

Le 16 avril 2019 posté par Willhelm von Graffenberg
Shaârghot

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9,5/10.
« Poussé à un tel degré de perfectionnisme, l’esthétisme est une maladie. Je ne tiens pas à m’en guérir. C’est totalement incontrôlable. C’est même devenu un rituel. » (Serge Gainsbourg)
Incontrôlable, le mot est lâché ! Shaârghot, depuis sa formation, ne cesse de nous engluer dans son univers fait d’Industriel, de Punk et d’ultra violence propre à l’univers de Stanley Kubrick et son Orange mécanique qui date déjà de 1971 et se veut toujours… actuel.

Retour en début de page

Déhà – Cruel Words

Le 16 avril 2019 posté par Willhelm von Graffenberg
déhà

Note du SoilChroniqueur (Le Révérend) : 10/10.
Voilà un monsieur participant à pas loin d’une vingtaine de groupes, en duo, à plusieurs ou comme ici en solo. Beaucoup de ses projets tournent autour de la nébuleuse Black Metal, Atmosphérique, Funeral, Post-Black, mais certains vont aussi vers des genres comme l’Ambient, le Post-Rock.

Retour en début de page

Embrional – Evil dead

Le 16 avril 2019 posté par Willhelm von Graffenberg
embrional

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 9/10.
Originaire de Pologne, Embrional voit le jour en 2003 sur les cendres d’Embrional Necrophilism. Après deux démos et un split partagé avec leurs compatriotes d’Empheris, ils sortent Absolutely anti-Human Behaviors et The Devil inside, deux albums parus respectivement en 2012 et 2015.

Retour en début de page