Hogjaw – Way down yonder

Le 20 janvier 2018 posté par Willhelm von Graffenberg
hogjaw

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10.
Blackfoot, Molly Hatchet, ZZTop, Lynyrd Skynyrd, Allman Brothers Band… Si ces noms vous parlent, c’est le moment de vous écouter le nouvel album d’Hogjaw.

Retour en début de page

Finisterian Dead End

Le 19 janvier 2018 posté par celtikwar
finisterian dead end

Revenons sur l’année 2017 de l’excellent label Finisterian Dead End, ainsi que certains événements prévus pour 2018

Retour en début de page

Magnum – Lost on the Road to Eternity

Le 19 janvier 2018 posté par Willhelm von Graffenberg
magnum

Note de la SoilChroniqueuse (RGeneral) : 9.5/10.
Au fil du temps, quoiqu’on en dise, on devient difficile. Toute cette masse musicale, au fur et à mesure des écoutes, affine l’oreille et instaure insidieusement un tri sélectif. Mon bilan perso est tranchant : 80% de ce que j’écoutais a fini par disparaitre pour laisser la place à quelques indétrônables qui continuent de squatter ma discographie fétiche. Bien sûr, je teste des « nouveaux » mais, au final, il est rare qu’ils arrivent à se glisser et rester dans ma liste récurrente.

Retour en début de page

Black Label Society – Grimmest Hits

Le 19 janvier 2018 posté par Willhelm von Graffenberg
BLS

Note du SoilChroniqueur (Erikillmister) : 6/10.
A peine le temps de souffler après Book of Shadows 2 enregistré sous son nom, voilà que ce bon vieux Zaak Wylde remet une nouvelle fois le couvert, cette fois avec Black Label Society. Après la relative déception qu’avait engendré en 2014 le très moyen Catacomb of the black Vatican, on peut espérer que l’axeman aura rectifié le tir avec Grimmest Hits au titre beaucoup moins provocateur que son prédécesseur.

Retour en début de page

Anvil – Pounding the Pavement

Le 19 janvier 2018 posté par Willhelm von Graffenberg
anvil

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10.
Et quand arrive Anvil
Tout l’monde s’en va du bar
Ils n’ont pas l’air dociles
Mais ils font plaisir à voir
Des gars qui jouent heavy
Ça fait rire les passants
Mais quand ils envoient du sang
Sur leurs riffs de guitares
Ça fait comme un éclair dans le brouillard
Et quand arrive Anvil !

Retour en début de page

Neige morte – Trinnt

Le 18 janvier 2018 posté par Willhelm von Graffenberg
neige morte

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8/10.
Après un premier album chez Aurora Borealis Records (Neige morte, 2011), puis un deuxième pour ConSouling Sounds (Bicephaale, 2014), les Lyonnais de Neige morte reviennent chez Atypeek Music pour leur troisième offrande : Trinnt. Pour ma part, je ne connaissais pas ce trio mais, en consultant leur discographie, je me dis qu’un groupe qui a participé à un Split (2011) avec The austrasian Goat est forcément intéressant. Bonne intuition : ces quatre titres sont sévères.

Retour en début de page

Bleeding Gods – Dodekathlon

Le 18 janvier 2018 posté par Willhelm von Graffenberg
bleeding

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10.
“Only women bleed”, qu’il disait ! Visiblement, les dieux aussi… Et ils ne font pas que saigner, il font saigner aussi ! Trois ans après le premier prometteur méfait du groupe, Shepherd of Souls, duquel je disais beaucoup de bien, Bleeding Gods enfonce le clou, et bien profond.

Retour en début de page

Power from Hell – Blood n’ Spikes

Le 17 janvier 2018 posté par Willhelm von Graffenberg
power from hell

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10.
Power from Hell fait partie de ces groupes pour lesquels j’ai une affection particulière tant leur musique me renvoie à mes années lycée. Un Black/Thrash Metal, mâtiné d’un soupçon de rock n’ roll, influencé par le heavy metal de ‘dans l’temps’ : franchement de quoi tirer des larmichettes nostalgiques à tous quadras et quinquas qui se secouaient la crinière lors des balbutiements du metal extrême dans la première moitié des eighties. Et putain que ça fait du bien !

Retour en début de page

Rufus Bellefleur – Electricity for the Coliseum ...

Le 17 janvier 2018 posté par Willhelm von Graffenberg
rufus

Note du SoilChroniqueur (Lusaimoi) : 9/10.
Si ce nom peut vous paraître d’un autre temps, ce n’est pas vraiment étonnant. Faut dire que Rufus Bellefleur, surnommé le « Fantôme du Bayou », a vécu au XIXème siècle. Mais là où ça devient intéressant, c’est qu’en 2011, il a décidé de hanter Julien Cassarino, chanteur/guitariste de Manimal et Psykup, pour former un groupe avec Youssef « Yuz » Dassouli.

Retour en début de page

Morbid Angel – Kingdoms disdained

Le 16 janvier 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5/10.
Concernant Morbid Angel, je suis loin d’être un puriste. D’une, parce que je préfère les albums de l’ère Tucker à ceux où Vincent officie (même si j’aime énormément Illud Divinum Insanus), de deux, parce que j’ai trouvé qu’Heretic (2003) était un très bon disque alors que tous les articles que je lisais à l’époque le descendaient en flammes.

Retour en début de page