Roze – Q & A

Le 8 décembre 2018 posté par Willhelm von Graffenberg
Roze-e1537364506885

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8,5/10.
Là, pour le coup, les amateurs de gros blasts, de grattes saturées, de vocaux agressifs et de riffs brutaux qui ne voient pas la musique autrement, passez directement à la chronique suivante.

Retour en début de page

Wardruna – Skald

Le 8 décembre 2018 posté par Willhelm von Graffenberg
wardruna

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9,5/10.
Quatrième album du projet d’Einar Selvik ou « Kvitrafn » (Ivar Bjørnson & Einar Selvik, ex-Bak de Syv Fjell, ex-Ildkrig, ex-Jotunspor, ex-Mortify, ex-Sigfader, Einar Selvik, ex-Dead to This World, ex-Gorgoroth, ex-Sahg, ex-Det Hedenske Folk, ex-Malice in Wonderland) après la trilogie des Runaljod sortis entre 2009 et 2016) et ce chanteur multi instrumentiste semble vouloir nous emmener encore plus loin dans le voyage musical au plus profond des traditions folk/viking.

Retour en début de page

Ichor – Hadal Ascending

Le 7 décembre 2018 posté par Willhelm von Graffenberg
ichor

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 6,5/10
J’ai choisi de parler d’Ichor pour les échos lovecraftiens que cela réveillait en moi. C’est tout. Je ne connaissais rien des Allemands et il est fort probable que je ne connaisse plus jamais rien d’eux, mais peu importe.
En soi, Hadal Ascending fait le taf que l’on est en droit d’attendre […]

Retour en début de page

Whitemour – The Devil inherits the World

Le 7 décembre 2018 posté par Willhelm von Graffenberg
whitemour

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10.
When black turns to death…
Formé en 2006, les Finlandais de Whitemour en sont à leur… premier full length.
C’est après une démo en 2007 qu’ils sortent deux EP en 2010 (Chaos Anthem) et 2012 (Astarte) avant de splitter.

Retour en début de page

The Lilix & Didi – Young Girls Punk Rock

Le 6 décembre 2018 posté par Willhelm von Graffenberg
Galette vectorisée

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10.
“Ce n’est pas parce qu’on a 15 ans qu’on n’a pas le droit de faire du rock n’ roll !” qu’elles disent sur le Facebook… Dites donc ! Un autre ton, voulez-vous, Mesdemoiselles ! Pour un peu, on va encore se faire traiter de boloss, vas-y !!!

Retour en début de page

Droit divin – Our Sins

Le 6 décembre 2018 posté par Willhelm von Graffenberg
droitdivin

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10.
Une simple lecture de la bio et on se rend compte, et ça n’arrive pas si souvent que cela, que le meilleur d’un album n’est pas dans ces quelques phrases : “Projet né de l’amour de l’imagerie des films de série B, Droit divin se veut être la bande son hypothétique des aventures violentes et alcoolisées d’un renégat fugitif bouffant l’asphalte au guidon de sa moto.

Retour en début de page

Cancer – Shadow gripped

Le 5 décembre 2018 posté par Willhelm von Graffenberg
cancer

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7/10.
Bien sûr, il est toujours agréable de voir un vieux groupe reprendre les armes, d’autant que nous n’avions pas de nouvelles de Cancer depuis 2005 (Spirit in Flames) et que The Sins of Mankind (1993) reste l’un de mes disques favoris.

Retour en début de page

Lords of the Cemetery – Path of Damara

Le 5 décembre 2018 posté par Willhelm von Graffenberg
lords of the cemetery

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10.
Les frontières entre le Black et le Death Metal sont souvent très étroites, au point qu’il est souvent difficile de définir exactement dans quel genre certains groupes se situent !

Retour en début de page

Xalpen – Wowk Otrr

Le 4 décembre 2018 posté par Willhelm von Graffenberg
xalpen

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10.
“Avec notre dévouement total et nos convictions obscures, voici notre canal et notre voyage vers le ventre du néant absolu, voici la boisson de la Mort et aucun aliment pour l’ego du monde.
Notre travail est un mémorial des temps passés et de la tradition des ancêtres, oubliés par beaucoup. Notre art est une offrande et un sacrifice pour les dieux affamés des enfers. Notre parole est vraie et notre ombre brûle éternellement dans le feu noir transgressif de l’abîme. C’est aussi notre promenade à travers les champs des vivants, notre respect et notre honneur pour les royaumes des morts.
À la magie des morts-vivants des anciens chamans et à la gloire des dieux des ténèbres du chaos!”

Retour en début de page

Dysphotic – The eternal Throne

Le 4 décembre 2018 posté par Willhelm von Graffenberg
dysphotic

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8/10.
Voilà pourquoi je prends aussi le temps d’écouter des groupes qui ne sont pas sur des labels afin de leur faire bénéficier d’une petite promotion : pour découvrir des albums autoproduits tels que The eternal Throne, premier LP des Américains de Dysphotic.

Retour en début de page