Hittman – Destroy all Humans

Le 22 septembre 2020 posté par Bloodybarbie

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

Dans la série “les retours qu’on n’osait plus espérer”, Hittman est en bonne place. Voilà une formation de power metal typiquement US qui a été formée en 1984 pour ne plus donner signe de vie dix années durant, sans pour autant officialiser un split.

Malgré tout, ils nous laissaient comme héritage une demo (“Metal sport”) en 1985 et deux albums qui ne sont pas passés inaperçus, à commencer par le premier “Hittman” en 1988, puis dans une moindre mesure un plus anecdotique “Vivas machina” en 1993.

Retour en début de page

Ossuary Anex – Obscurantism Apogee

Le 22 septembre 2020 posté par Bloodybarbie

Note du SoilChroniqueur (Antirouille): 7 /10

Actif sur la scène brutal death metal Russe depuis 2008, Ossuary Anex fait paraitre aujourd’hui son troisième album Obscurantism Apogee, deux ans après le très remarqué et remarquable EP Holy Blasphemition et signé une fois de plus par Xtreem Music.
Ossuary Anex nous décape les tympans avec un brutal death metal bien acide et rugueux, en reprenant ce qui se faisait de mieux dans le registre dans le milieu des années 90. Qu’il soit doomiesque, mid ou bien musclé, le tempo varie à profusion et ce, souvent au sein d’un même titre. Ces ralentissements et accélérations soudaines à foison sont ce qui caractérise le mieux la musique de nos Russes.






Retour en début de page

Nightmare – Aeternam

Le 21 septembre 2020 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9,5/10

C’est qu’ils vont finir par me coller un sacré mal de crane, les Grenoblois de Nightmare !
Depuis 2015, il faut avoir fait des études supérieures pour pouvoir raconteur l’historique du groupe.






Retour en début de page

Blasphemous Putrefaction – Prelude to Perversion

Le 21 septembre 2020 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 5 /10

Bien, bien, bien… Par où commencer? L’intro, comme d’habitude, après on verra !

Alors celui-là je l’ai pris au nom : Blasphemous Putrefaction… si c’est pas un blaze rempli d’amour et d’humanité, je ne m’y connais pas !






Retour en début de page

Desolator– Sermon of Apathy

Le 21 septembre 2020 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 8/10

Desolator est actif sur la scène death metal suédoise depuis 2009, fait paraitre une démo, un split aux côtés de Resurgency, groupe de death metal grecque, un Ep, un album et sort aujourd’hui Sermon of Apathy, deuxième album signé chez Black Lion Records.






Retour en début de page

Abyss – Besna – split

Le 20 septembre 2020 posté par Bloodybarbie

Note du SoilChroniqueur (Ascirias) : 8.5

Comme cela se fait de plus en plus, voici deux groupes qui ont décidés de nous offrir un split de quatre titres oscillant entre Post Black pour Besna et Black/Death se rapprochant fortement du post pour Abyss. Deux styles qui se complètent parfaitement sur ce split.






Retour en début de page

Aleynmord – The blinding light

Le 20 septembre 2020 posté par Bloodybarbie

Note du SoilChroniqueur (Ascirias) : 8.5/10

The Blinding Light se présente sous la forme d’un EP de quatre titres baignant dans une atmosphère black metal atmosphérique très malsaine.
Le chant au sens littéral du terme n’est pas réellement présent : il est remplacé le plus souvent par des hurlements malaisants.
Difficile d’expliquer ce que l’on peut ressentir à l’écoute des quatre titres du duo Aleynmord.






Retour en début de page

Raven – Metal City

Le 18 septembre 2020 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

C’est cinq ans après le furieux ExtermiNation que les Terence Hill et Bud Spencer du Heavy Metal reviennent nous coller des baffes bien senties le temps d’un album.






Retour en début de page

Mynskh – Chapter I : Obliterating Perfection

Le 18 septembre 2020 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Ascirias) : 8.5/10

« Maintenant que deviennent que deviennent les valses de Vienne ?« 
C’est ce que chantait François Feldman en 1989.
A cette question, je ne pourrai répondre. En revanche, ce que je peux vous dire, c’est que ce n’est pas Mynskh qui pourra redonner leurs lettres de noblesses à ces valses sauf si elles venaient à se déguiser en black / death metal
Dans ces conditions, le duo apportera la réponse à cette grande question qui nous hante depuis plus de 30 ans.






Retour en début de page

Marla Singer – Marla Singer

Le 18 septembre 2020 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Toute ressemblance avec des répliques déjà existantes ne sont aucunement le fruit du hasard…






Retour en début de page