Catubodua – Maruos

Le 1 juin 2020 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 8.5/10
« La mort n’est que le milieu d’une longue vie. » Proverbe celte
Cette chronique signe un partenariat que j’ai repris suite au départ de mon bien regretté Pagus, ancien collègue chroniqueur que je connais depuis un moment désormais et que j’apprécie pour ses connaissances, sa gentillesse et la qualité de ses chroniques. […]

Retour en début de page

Ulcerate – Stare into Death and be Still

Le 1 juin 2020 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 10/10
Je dois bien avouer que depuis que j’ai écouté « Everything is Fire » (2009), Ulcerate est devenu l’un de mes groupes de Death Metal favori. Pourquoi ? Peut-être parce que le groupe utilise sa technicité différemment, pour ne pas dire plus intelligemment que la moyenne, à la façon d’un […]

Retour en début de page

Outlaws – Dixie Highway

Le 1 juin 2020 posté par Metalfreak

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 7.5/10
En voilà de la bonne musique.
Formé en 1972 (excusez du peu), Outlaws est une formation de Rock sudiste de Tempa qui continue de nous faire planer avec des mélodies incroyables. Un groupe, qui bien que trop souvent dans l’ombre, joue avec une passion indiscutable et tout cela rien que pour […]

Retour en début de page

Nero Di Marte – Immoto

Le 1 juin 2020 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 9/10
Bordel de merde, qu’est-ce que c’est ce truc ? Cela fait pourtant un moment qu’un bon ami m’en parle, des Italiens de Nero Di Marte, et je sais ses goûts sûrs… Mais j’avoue que je ne m’attendais pas du tout à ça ! Du Death Metal, certes, il y en […]

Retour en début de page

Lugubrum – Plage Chômage

Le 30 mai 2020 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 9/10

« Je suis la neige qui fond, je me lave de moi-même. » (« Plage Chômage »)






Retour en début de page

Sinister – Deformation of the Holy Realm

Le 30 mai 2020 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8,5/10

Depuis 1990 et sa participation au Split « Where is your God now… » en compagnie de Gorefest, Acrostichon, Disfigure et Dead Head, les Hollandais de Sinister font figure de légende de la scène death metal européenne. Et même si la formation a connu le creux de la vague durant la première décennie des années 2000, elle est restée fidèle à son amour de jeunesse : le pur Death.






Retour en début de page

Grave Digger – Fields of Blood

Le 30 mai 2020 posté par celtikwar

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 8/10

Vous aimez les surprises ?

C’est vrai que c’est intéressant mais on a quand même besoin aussi par moment de se sentir rassuré… Surtout dans cette période assez intrigante que nous vivons actuellement… On a besoin de piliers auxquels on peut s’accrocher, de valeurs fortes qui peuvent nous faire retrouver notre énergie. Pour certains, c’est de retrouver un ami à qui parler, un(e) membre de la famille, l’animal de compagnie. Bref, on a tous notre jardin secret auprès duquel on puise cette énergie…






Retour en début de page

Tristwood – Blackcrowned Majesty

Le 30 mai 2020 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

Je n’avais plus eu de nouvelles de Tristwood depuis 2006 et leur phénoménal “The Delphic Doctrine”, que je me réécoute encore régulièrement tant des titres comme « Chronos » ou « The Call ov Seth – Invocation of the God of Blood and War » continuent encore à me décrasser les cages à miel !






Retour en début de page

Tyrant – Hereafter

Le 28 mai 2020 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9,5/10

Elle date, mon histoire avec Tyrant !
J’avais 15 ans, bordel ! Un minot pré-pubère qui avait choisi son camp pendant la guéguerre speedos contre FM ! Un obscur groupe de heavy /speed metal, à l’imagerie occulte, capable de pondre de bons brûlots, ça avait de quoi m’attirer à l’époque.






Retour en début de page

Neige Morte – IIII

Le 28 mai 2020 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 9/10

J’ai découvert les Lyonnais de Neige Morte en 2017 avec leur troisième album « Trinnt », alors paru sur le l’excellent label Atypeek Music où l’on trouve la crème de la scène Noise Rock française (Emboe, Eliogabal, Davy Jones Locker, Condense, Cut the Navel String, Echoplain, etc.), quelques trucs quasi introuvables (Fisherman, Kill the Thrill, Pore) et qui me fit l’insigne honneur de publier l’EP de mon groupe Pù (« Tunguska : Last Transmission ») il y a de ça quelques années.






Retour en début de page