Communication de nos partenaires
28 mars 2018

Lady Beast – Vicious Breed

par Willhelm von Graffenberg
ladybeast

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10.
Par deux fois, j’ai déjà dit tout le bien de ce que je pensais de ce quintet américain lors des sorties de leur deuxième album II et de l’EP Metal immortal. Et il est heureux de pouvoir affirmer que ce nouvel album confirme ces dires : Lady Beast continue de rendre hommage à cette époque bénie de la NWOBHM, parfois lorgnant vers le Speed Metal.

Lire l'article
0 Commentaires
22 mars 2018

Borealis – The Offering

par Willhelm von Graffenberg
borealis

Note de la SoilChroniqueuse (RGeneral) : 6/10.
Après que le cinéma nous a infligé un plus que médiocre What happened to Monday, Borealis nous présente son nouveau bébé The Offering ou je dirais plutôt « what happened to the prod’? »

Lire l'article
0 Commentaires
21 mars 2018

Leather – II

par Willhelm von Graffenberg
leather

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8,5/10.
L’air de rien, Shock Waves, jusque là seul album de Leather, date quand même de 1989. D’un autre côté, la toujours charmante Leather Leone n’a pas chômé : sept albums avec Chastain, un autre avec Sledge Leather et quelques groupes dans lesquels elle a pose furtivement sa voix (Malibu Barbi, Rude Girl), la miss est toujours restée active dans le milieu.

Lire l'article
0 Commentaires
18 mars 2018

Millenium – Awakening

par Bloodybarbie
Awakening

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) :8/10

Voila une surprise qui fait plaisir à entendre.

En voyant en Octobre la sortie du nouvel album de Millenium, je me suis dit chouette, voilà la suite du groupe de Heavy dont on entends plus parler depuis la sortie de ‘Jericho’ en 2004. Et bien non, à défaut de parler des Américains, on retraverse l’océan et nous retournons en Angleterre pour le groupe de NWOBHM qui c’est reformé en 2015 pour ‘Caught In a Warzone’, une longue période de pause après ‘Millenium’ en 1984.

Lire l'article
0 Commentaires
12 mars 2018

Lechery – We are all born evil

par Willhelm von Graffenberg
lechery

Note du SoilChroniqueur (Antirouille): 8/10.
Lechery est formé en 2004 en Suède par Martin Bengtsson, ancien bassiste d’Arch Enemy sur leur deuxième album, Stigmata, et s’adonne à un tout autre registre : le Heavy Metal traditionnel. Il n’est pas facile, dans ces années 2000, de faire vivre ce style.

Lire l'article
0 Commentaires
8 mars 2018

Saxon – Thunderbolt

par Willhelm von Graffenberg
saxon

Note du SoilChroniqueur (Erikillmister) : 10/ 10.
Les légendes ont la vie dure. Saxon, revient à la charge en ce début d’année 2018 avec un nouvel opus au nom de Thunderbolt.

Lire l'article
0 Commentaires
7 mars 2018

Iron Will – Life is your Labyrinth

par Willhelm von Graffenberg
iron will

Note du SoilChroniqueur (Antirouille): 5/10.
Iron Will voit le jour au Massachusetts en 1999 sous l’impulsion de Tony Canillas. Son rêve était de sortir un album et il a été aidé en cela par les membres de Ravage, groupe de Speed/Power metal de Boston.

Lire l'article
0 Commentaires
6 mars 2018

Ghost – Ceremony and Devotion

par Willhelm von Graffenberg
ghost

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9,99/10.
Autant être clair de suite, on ne va pas revenir sur les tensions internes du groupe. Déjà, parce qu’on n’en a rien à foutre, ensuite parce que nous ne sommes pas ici pour faire du Voici ou du BFMTV et que, pour le coup, seule la musique nous intéresse.

Lire l'article
0 Commentaires
12 février 2018

SnakeyeS – Metal Monster

par Willhelm von Graffenberg
snakeyes

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) :8,5/10.
Metal Monster fait partie de ces albums desquels on n’attend pas forcément grand chose de prime abord et c’est après deux ou trois écoutes successives qu’on en comprend la richesse.

Lire l'article
0 Commentaires
5 février 2018

Mandrágora – Waves of Steel

par Willhelm von Graffenberg
mandragora

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10.
Je l’ai maintes fois dit et répété : en tant que fan de Metal old school, j’ai un petit faible pour la scène sud américaine tant elle fourmille de petits groupes capables de nous faire replonger trente ans en arrière de par leur capacité à nous reproduire un son et une attitude de cette époque bénie par tous les metalleux quadras et quinquas… Et même que la nouvelle génération semble se mettre à la “musique à papa”. Il n’y a qu’à voir le nombre de formations de petits djeunz qui semblent laisser de côté les sonorités modernes pour se remettre aux sources de notre musique favorite.

Lire l'article
0 Commentaires