Communication de nos partenaires
22 janvier 2018

Blues Pills – Lady in Gold : Live in Paris

par Bloodybarbie
blues pills

Note de la Soilchroniqueuse (Bloodybarbie) : 8/10

Ça y est : avec deux albums et deux EP dans leur discographie, voilà que Blues Pills se prend pour une star et sort son troisième album live… Du foutage de gueule, quoi ! Tout est bon pour se faire du blé ! Après tout, Blues Pills est devenu star, et c’est bien mérité. Les suédois (dont un français, le guitariste…) ont réussi à remplir un Trianon et ce peu de temps après la sortie de « Lady in Gold » (2016).

Lire l'article
0 Commentaires
18 janvier 2018

Bleeding Gods – Dodekathlon

par Willhelm von Graffenberg
bleeding

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10.
“Only women bleed”, qu’il disait ! Visiblement, les dieux aussi… Et ils ne font pas que saigner, il font saigner aussi ! Trois ans après le premier prometteur méfait du groupe, Shepherd of Souls, duquel je disais beaucoup de bien, Bleeding Gods enfonce le clou, et bien profond.

Lire l'article
0 Commentaires
6 janvier 2018

Diablo Blvd. – Zero Hour

par Bloodybarbie
diablo bvd

Note de la Soilchroniqueuse (Bloodybarbie) : 6.5/10

Quand j’avais écouté leur précédent album Follow the Deadlights sorti en 2015 [http://www.soilchronicles.fr/chroniques/diablo-blvd-follow-the-deadlights], j’avais eu une sorte de coup de foudre, par l’originalité et l’ambiance spéciale que dégageait la musique des belges de Diablo Bvd. J’ai ensuite savouré toute leur excellente discographie (les 4 albums). Ce qui m’avait le plus plu, c’est la voix très marquante et imposante d’Alex Agnew (qui est un comédien de stand-up connu dans le Benelux) sur du metal/rock moderne très mélodique et des morceaux qui s’ancrent facilement dans votre tête ; tout ce qu’on attend d’une bonne musique ! J’ai eu les yeux qui brillent lors de la réception de ce nouvel album Zero Hour, mais la foudre ne frappe pas deux fois au même endroit.

Lire l'article
0 Commentaires
25 décembre 2017

Die apokalyptischen Reiter – Der rote Reiter

par Bloodybarbie
die apo

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 7,5/10

Voila encore une sortie quelle est bonne.

Amateur d’énergie vous ne pouvez être indifférent au côté festif et dansant du Folklorique, et quand en plus on vous colle une bonne guitare vous ne pouvez qu’hurler « Super un nouveau Die apokalyptischen Reiter.« 

Il faut dire que ce groupe allemand fait figure de style depuis 1995 : ‘Der rote Reiter’ n’est pas moins que le treizième album de la formation. Alors autant vous dire, et vous le savez d’avance, que les preuves ne sont plus à faire et ce n’est pas avec cet album que vous allez découvrir le groupe.
Il y a neuf chances sur dix que vous connaissiez déjà Die apokalyptischen Reiter, mais la donne à peut être changé ?

Lire l'article
0 Commentaires
21 décembre 2017

Enslaved – E

par Willhelm von Graffenberg
Enslaved-E-Artwork

Note de la Soilchroniqueuse (Bloodybarbie) : 8/10.
« Tout groupe de death/black (prog) tend vers le prog avec le temps. » (Bloodybarbie).
Ce postulat risque bien de devenir une loi au vu des statistiques. Prenons l’exemple d’Ulver, d’Opeth et de Anathema qui ont commencé dans le doom, le death ou le black et on finalement convergé vers le prog pur. Je vous rassure, ce n’est pas encore le cas d’Enslaved, mais ils sont bien partis pour suivre ce chemin (je ne l’espère pas). J’escomptais retrouver le Enslaved black/death d’autrefois dans ce nouveau E, mais il n’y est pas trop ! On est plutôt dans le style de RITTIIR avec une présence dominante de chant clair assuré par le nouveau claviériste Håkon Vinje qui remplace Larsen, parti juste après In Times.

Lire l'article
0 Commentaires
20 décembre 2017

Almanac – Kingslayer

par Bloodybarbie
Kingsalyer

Note de la Soilchroniqueuse (Bloodybarbie) : 8/10

Allez, c’est parti pour un petit tour dans le monde du rock/heavy pour découvrir une des dernières sorties de 2017 qu’on ne peut pas laisser passer sans y jeter une oreille, Kingslayer d’Almanac, car c’est du très bon ! L’album se présente surtout comme une sorte de conte (lire et prêter une oreille attentive aux paroles), à travers un chant incessant (un peu trop à mon goût – il y a autant de chanteurs que de musiciens, d’ailleurs), les duos et les chœurs, le tout orchestré par du Power/Heavy Metal.

Lire l'article
0 Commentaires
12 décembre 2017

The Adicts – And it was so!

par Bloodybarbie
the adicts

Note de la soilchroniqueuse (Bloodybarbie): 5.5/10

Les vieux de la vieille, les vétérans du punk rock depuis 1975 sont de retour avec un nouvel et dixième album ! The Adicts, c’est les Beatles s’ils faisaient du Punk, puisqu’il y a vraiment un air commun.

Lire l'article
0 Commentaires
2 décembre 2017

Destruction – Thrash Anthems II

par Willhelm von Graffenberg
destruction

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7/10.
Il fallait s’y attendre, à ce que ça arrive un jour : si le dixième album de Destruction était un premier volet de “Thrash Anthems”, on pouvait penser que le quinzième, dix ans après, allait en être une suite.

Lire l'article
0 Commentaires
15 octobre 2017

Threshold – Legends of the Shires

par Willhelm von Graffenberg
Threshold - Legends Of The Shires - Artwork

Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 7.5/10.
Legends of the Shires des anglais de Threshold est une sorte de grosse frustration, tant l’ivraie se mélange au grain de malt.

Lire l'article
0 Commentaires
9 octobre 2017

Venom Inc. – Ave

par Bloodybarbie
venom

Note du SoilChroniqueur (Erikillmister) : 9,5/10 

Bon, on va essayer de démêler cet imbroglio ! D’abord, il y a Venom, le vrai avec Chronos qui chante, joue de la basse, compose… bref, fait un peu tout ! En gros Venom, c’est lui !
Et puis il y a, depuis peu, Venom Inc, avec Abbadon, batteur, membre fondateur du Venom originel, ainsi que Mantas, guitariste, même pedigree, accompagnés de Tony « Demolition Man » Dolan au chant et à la quatre cordes, le remplaçant de Chronos quand celui-ci avait décidé à l’orée des années 90 d’aller voir ailleurs… Vous arrivez à suivre ? Pour faire simple, on se retrouve, à l’instar de Queensryche il y a trois ans, avec deux combos ayant un patronyme semblable, la seconde mouture ayant pris soin de rajouter « inc » pour ne pas avoir de problèmes de droits.
Ayant vu les deux versions en « live » récemment, il est difficile de vraiment départager la version Chronos de celle de Dolan, qu’en est il sur disque ? Le « Ave » de la version « inc » tombe donc à pic pour tenter d’y remédier.

Lire l'article
0 Commentaires