Celtic Hills – Mystai Keltoy

Le 15 juin 2021 posté par Metalfreak

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 8/10

Attention , bonne surprise et gros son.
Celtic Hills est une formation de heavy metal officiant dans depuis 2008 et qui vient de sortir son troisième album Mystai Keltoy au mois d’Avril 2021, celui ci nous présente un power thrashisant des plus sympathiques.

Retour en début de page

Altarage – Succumb

Le 15 juin 2021 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 9/10

Avec maintenant quatre albums à leur actif, en comptant ce « Succumb« , les Basques Espagnols d’Altarage font partie du paysage actuel de la musique extrême grâce à leur death metal dissonant et hyper brutal, aussi efficace sur disque qu’en live (j’ai encore en mémoire leur prestation en ouverture d’Imperial Triumphant, c’était vénère.)






Retour en début de page

(NO) Hope in Sight – Embrace

Le 14 juin 2021 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 8/10

« Au sommet de ces monts couronnés de bois sombres,
Le crépuscule encor jette un dernier rayon ;
Et le char vaporeux de la reine des ombres
Monte, et blanchit déjà les bords de l’horizon.
Cependant, s’élançant de la flèche gothique,
Un son religieux se répand dans les airs :
Le voyageur s’arrête, et la cloche rustique
Aux derniers bruits du jour mêle de saints concerts. » Alphonse de Lamartine






Retour en début de page

Utburd – Story Of Frozen Souls

Le 14 juin 2021 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 6/10

Troisième album pour Tuor, le Russe derrière Utburd, qui ne laissera pas une trace indélébile dans ma mémoire.

Si j’occulte, par facilité, le fait que l’homme joue tous les instruments et assure le chant, ce qui est toujours une forme de performance quand en plus l’on n’est pas sur des compositions où deux riffs se courent après, il reste que soit le projet est trop ambitieux, soit on atteint les limites de ce que peut faire une personne seule.






Retour en début de page

Scaffold – Codex Gigas

Le 13 juin 2021 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8,5/10

En jetant un œil rapide sur le parcours de Scaffold, on se rend compte que les Serbes ont sorti leur première démo (« The Truth Is Buried« ) en 1992, leur premier album en 1994 (« The Other Side of Reality« ) et que cela les range dans les précurseurs du death européen, ou tout du moins de leur pays natal. Au début des années 90, je ne pense pas trop me tromper en disant que la Serbie n’était pas vraiment un vivier du metal extrême.






Retour en début de page

Evil – Ride to Hell

Le 13 juin 2021 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7/10

Attention, pour fans uniquement !
Si l’initiative de Mighty Music de ressortir l’EP “Evil’s message” est grandement saluée et applaudie par votre serviteur tant les cinq titres qui le composent font partie de souvenirs incroyablement bons, celle qui consiste à avoir fait pareil avec la première demo de 1983 (sobrement intitulée “’83 demo”) est certes louable mais pas indispensable, sauf, comme dit plus haut, par les fans hardcore du groupe.






Retour en début de page

Eremit – Bearer of Many Names

Le 11 juin 2021 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 9/10

“L’ermite nie la vocation de la civilisation, en constitue la critique vivante.” Sylvain Tesson

Pour illustrer cette nouvelle chronique, je ne peux résister à l’envie de vous partager un extrait cité du film Into the Wild qui représente selon moi ce qu’est l’ermitage. Ou du moins de sa recherche suprême. Cela illustrera parfaitement mon ressenti à l’affut de faire la chronique du dernier album d’Eremit, l’un de mes groupes préférés en matière du genre musical accompagnant.






Retour en début de page

Néfastes – Scumanity

Le 11 juin 2021 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8,5/10

Attention baston !
Avant, pour savoir ce qu’était la violence ultime,il fallait être un crash barrière du Sylak pendant un concert de Benighted ou accessoirement glisser subrepticement un supporter lyonnais au milieu d’un kop stéphanois à Geoffroy-Guichard et laisser la nature humaine du supporter basique faire !
Bien sur, cette introduction n’est pas innocente ! Benighted, Saint-Etienne, haine de l’humanité et de sa stupidité quasiment innée pour beaucoup… Tout se recoupe !






Retour en début de page

Crypta – Echoes of the Soul

Le 11 juin 2021 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9 /10

On ne va pas se pencher sur les raisons qui ont motivé les départs de Luana Dametto et de Fernanda Lira de Nervosa histoire de ne pas jouer les Voici du pauvre : la seule chose que je retiens, c’est qu’au lieu d’avoir un très bon groupe de metal extrême, on se retrouve du coup avec deux !






Retour en début de page

Witch Cross – Angel of Death

Le 11 juin 2021 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8,5/10

Eux, on les croyait définitivement morts et enterrés !

Je t’en foutrais : c’est qu’il y a de l’opiniâtreté, chez les Danois. Witch Cross, c’est ce genre de groupe du début des années 80 qui a d’entrée fait une forte impression dès le premier album. Ce ne sont surement pas les Pretty Maids (dès “Red, Hot and Heavy”), Maltese Falcon (avec “Metal Rush”), Mercyful Fate (avec “Melissa”), les thrashers d’Artillery (avec “Fear of Tomorrow”) voire Evil (avec “Evil’s Message”) qui nous contrediront. Comme quoi, la scène metal scandinave en général et danoise en particulier était déjà bien vivace avant l’explosion du black metal.






Retour en début de page