Inferno – Paradeigma (Phosphenes of Aphotic Eternity) ...

Le 16 mai 2021 posté par Bloodybarbie

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

Une Idée, une Forme, un Être
Parti de l’azur et tombé
Dans un Styx bourbeux et plombé
Où nul œil du Ciel ne pénètre

C’est étrange comme un album peut parfois nous faire voyager au sein d’univers dans lesquels aucune sensation optimiste n’est capable de nous traverser.

Retour en début de page

Ominous Scriptures – Incarnation of the Unheavenly ...

Le 16 mai 2021 posté par Bloodybarbie

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5/10

J’avoue m’être un peu perdu en recherchant des informations sur Ominous Scriptures et cette réédition de « Incarnation of the Unheavenly » parce que sa pochette ressemble tellement à celle de « The Fall of the Celestial Throne« , sorti chez Willowtip Records, que j’y comprenais plus rien.






Retour en début de page

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 8/10

« La musique, c’était aussi ça. Un peu de chaleur dans un monde de pierre et de métal, de couleurs éteintes, de squelettes ambulants et de salles de concert sentant le renfermé. » Nikolai Grozni

Et nous y voilà! Le cinquième volet de la saga à suspense de chez Heavy Psych Sounds Records est en phase de sortie. Je me sens tout chose à l’idée d’avoir pu écouter en avant-première le futur Doom Sessions Vol.5. C’est un peu le côté sympathique du métier ou du bénévolat de chroniqueur, découvrir des albums avant tout le monde. Enfin… Mis à part les autres webzines. Cela me gonfle parfois d’orgueil, allez savoir pourquoi. Je m’étais lancé dans une diatribe assez équivoque sur le Doom Sessions Vol.4, en expliquant pourquoi je trouvais que cette démarche était intelligente et louable donc je ne vais pas revenir dessus. Il me tarde simplement de faire ce volume cinq car d’abord la chronique sortira surement en release du jour, contrairement au quatrième volet, et qu’ensuite le tout est de faire mieux avec ce fameux quatrième qui m’avait fait tellement de bien aux oreilles et aux neurones.






Retour en début de page

Bongzilla & Tons – Doom Sessions Vol.4

Le 14 mai 2021 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 9/10

“Embrasser une femme qui fume, c’est comme lécher un cendrier !” Alain Remi

Et on est reparti pour la session offerte par le label Heavy Psych Sounds ! C’est devenu une sorte de tradition chez le label italien que d’offrir plusieurs volets pour promouvoir ses groupes. Avec un roster assez important, certains étant des groupes assez expérimentés, je pense que l’on se dirige vers une nonalialogie (pour les initiés : une histoire en 9000 volets), un truc du genre. Quoi qu’il en soit, dès que je vois « Doom Session Vol. » je saute dessus ! D’abord parce que je trouve le concept très original, cette espèce de split au format EP qui sert plus de samples de découvertes que de réelles compilations, ensuite les deux précédentes chroniques de ces « Doom Session » m’ont toujours bien plu et qu’il s’agit pour sûr d’une valeur… Sûre.






Retour en début de page

Morbid Saint – Spectrum of Death

Le 14 mai 2021 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Celui-là, à sa sortie en 1990, il m’avait marqué !

Dans ma recherche incessante de toujours plus de brutalité tout en restant dans un registre thrash metal, j’étais bien gâté par bon nombre de sorties les quatre-cinq dernières années. Mais étant un indécrottable fan de Kreator de sa période comprise entre “Endless Pain” et “Extreme Aggression”, et avec une affection particulière pour un “Pleasure to Kill” difficilement détrônable parmi les albums les plus intenses du genre, il me fallait trouver un équivalent en matière de violence musicale.






Retour en début de page

Fortunato – Insurgency

Le 14 mai 2021 posté par Metalfreak

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar): 8.5/10

« Je Peux Dire une Connerie? »
Comment se fait il que l’univers du Metal français passe son temps à se battre pour savoir si Gojira a bien fait de passé sur TMC, que Sardou serait allé au Hellfest…
Tant de sujets médiatiques qui sont aussi important que le transit intestinal du bigorneau à marée basse.
Alors qu’on devrait plus parler des groupes de l’ombre qui continuent à brandir haut et fort l’étendard du Heavy metal et qui mériteraient d’être en une sur toutes les plateformes d’informations musicales françaises.






Retour en début de page

Bala – Maleza

Le 14 mai 2021 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 8.5/10

“Une vérité est un mensonge qui a longtemps servi.” Edouard Herriot

Ah l’Espagne… Quel beau pays ! Que je n’ai jamais visité ! Oui… Sauf un été étant petit, à Benicarlo, mais j’en ai très peu de souvenirs. D’ailleurs, c’est marrant parce qu’en tapant Benicarlo sur Google Maps, je me suis aperçu que toute ma vie, j’étais dans le mensonge. Je vantais souvent que j’étais allé en vacances en Espagne, mais genre de l’autre côté du pays, limite à la frontière lusophone. Eh bien non… Benicarlo est à deux heures et demie de Barcelone. Voilà, c’était l’instant de honte à la sauce Quantum. Pour le reste, l’Espagne est un pays qui a un vivier de groupes de metal de plus en plus solides, mine de rien. J’avais déjà gouté à l’expérience pleine de romantisme de Haemorrhage, je m’étais bercé sur les voilures de Trobar de Morte, sur les tribulations de Magö de Oz, sur le frontalisme d’Angelus Apatrida, et d’autres encore.






Retour en début de page

Otargos – 20 Years of Human Termination

Le 14 mai 2021 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 9/10

« Joyeux Anniversaire! » Citation commune que l’on répète chaque année
Et qui dit chronique anniversaire, dit évènement exceptionnel donc…

« À 20 ans, on se sent
Encore une âme un peu fragile
Mais pas si docile
On apprend, poliment
A contrôler ses impatiences
Et sa belle insolence

Mais je sais que l’amour me guidera
Mais je sais
Que la vie continuera ses bienfaits
Que mon étoile là -haut
Ne me lâchera pas de sitôt

À 20 ans
On est invincible
À 20 ans
Rien n’est impossible
On traverse les jours, en chantant
Et l’amour c’est plus important
À 20 ans » Lorie. Et c’est cadeau !






Retour en début de page

Antioch – Antioch V

Le 14 mai 2021 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Le moins qu’on puisse dire, c’est que ça ne chôme pas, chez les Canadiens d’Antioch qui sortent, depuis 2013, leur… cinquième offrande.
Et si on avait un quelconque doute quant au quantième de leurs sorties, ils se chargent de nous le rappeler dans l’intitulé : après l’EP “Antioch” (2014) et les albums “Antioch II : first strÿke” (2015), “Antioch III : Wings and warlocks” (2017) et “Antioch IV : Land of no kings” (2019), voilà “Antioch V” tout court !
Et “tout court”, c’est dans tous les sens du terme : cinq titres, 26 minutes.
Autant dire un format EP !






Retour en début de page

Dark – Inside the Void

Le 13 mai 2021 posté par Metalfreak

Note de la SoilChroniqueuse (Eireen Dole) : 9/10

Dark est un groupe suédois composé de quatre membres dont le chanteur / guitariste Erik Molarin, le guitariste Jonas Strömberg, le bassiste Jörgen Ström et le batteur Mats Törnebohm. Un quatuor sympathique formé a partir d’anciens membres du groupe The Mary Major.






Retour en début de page