Infrared – Saviours

Le 26 mai 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10.
Quand un chroniqueur particulièrement fan de Thrash Metal lit sur la bio du groupe un singulier “For fans of a mix of the Big 4, Testament, Exodus, Metal Church, S.O.D.”, il y a des chances que celui-ci commence déjà à en avoir le fessier qui fait bravo !

Retour en début de page

Sign of the Jackal – Breaking the Spell

Le 26 mai 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10.
Formé en 2008 par deux ex-National Suicide Roberto “Bob” Condini (guitares) et Frederico “Kill ’em All” Sala (basse), la chanteuse Laura Coller, le guitariste-claviériste Max Pinkle (Bullet-Proof) et le batteur Sergio “Heavy Mate” Condini, le groupe italien Sign of the Jackal sort une première démo, Haunted House Tapes en 2008, avant de voir le dénommé Sala quitter le groupe, remplacé par Roberto “Röby Knife” Camin. Avec lui sortiront l’EP The Beyond (2011), puis l’album Mark of the Beast (2013) avant que le line up n’évolue à nouveau avec le changement du bassiste et du batteur en 2015. Ainsi arrivent Nick “Devildrunk” à la basse et Corrado “Corra” Menegatti à la batterie.

Retour en début de page

Stortregn – Emptiness fills the Void

Le 25 mai 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 9/10.
Si chaque chroniqueur devait tenir à jour un passeport musical, le mien serait bardé de coups de tampon suisse. En effet, après Kaatarakt, Xaon, Voice of Ruin et j’en passe, me voici de retour en terre helvétique pour découvrir un nouvel horizon musical, et pas des moindres !

Retour en début de page

Deathstorm – Reaping what is left

Le 25 mai 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10.
Dans la famille “J’ai bien écouté Slayer et Kreator”, donnez moi le fils ! Les Autrichiens de Deathstorm, trio fondé en 2007 sous le nom de Damage, changé en 2010 pour l’actuel après avoir sorti deux démos, en est à son troisième full length après les corrects As Death awakes (2013) et Blood beneath the Crypts (2016).

Retour en début de page

Mournful Congregation – The Incubus of Karma

Le 24 mai 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8/10.
Depuis le temps que j’entends parler, en bien, des Australiens de Mournful Congregation, j’aurai donc attendu leur cinquième album, The Incubus of Karma, pour les écouter. Et je ne suis absolument pas déçu !

Retour en début de page

Alkaloid – Liquid Anatomy

Le 24 mai 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 9/10.
En 2015, j’avais été très impressionné par The Malkuth Grimoire et j’attendais donc beaucoup de la suite. J’attendais d’ailleurs peut-être trop, voire autre chose. Pourtant, Liquid Anatomy est en tout point monstrueux : la production, l’écriture, l’exécution, le style, il serait presque indécent d’émettre une quelconque critique d’autant que lorsque les mecs partent dans un registre purement Death Métal, à l’image d’un « As decreed by Laws unwritten », ils sont quasiment intouchables tant le niveau est élevé.

Retour en début de page

Heaving Earth – Diabolic Prophecies + Vision of the Vultures ...

Le 23 mai 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5/10.
Les lecteurs les plus assidus se souviendront que j’avais attribué un 9/10 à Denouncing the Holy Throne (2015), note toujours amplement méritée tant le Death Métal de Heaving Hearth est merveilleux.

Retour en début de page

Spectral – Neural Correlates of Hate

Le 23 mai 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 8,5/10.
Spectral a débuté en tant que groupe de Thrash Metal en 2004 sous l’impulsion de Ciprian qui n’avait alors que quinze ans. Après un remaniement total de line up, à l’exception de Ciprian, un EP sort en 2007, Autopsy of Hope, orienté Death mélodique. En 2013, les 9 titres de Neural Correlates of Hate sont écrits mais il faudra attendre 2015, avec de nouveau un line up remis à neuf, pour voir débuter l’enregistrement de l’album qui s’achèvera en 2018 avec au chant le frontman de Code red, Andrei Calmuc.

Retour en début de page

Thy Catafalque – Geometria

Le 22 mai 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 10/10.
Superbe, il n’y a pas grand-chose de plus à dire de ce nouvel album de Thy Catafalque. Meta (2016) et Sgùrr (2015) m’avaient déjà époustouflé, le seul reproche que je pouvais leur faire alors étant parfois l’aspect décousu de certaines compositions, toujours très ambitieuses, mais Geometria est d’une homogénéité parfaite, approchant la perfection.

Retour en début de page

Masada – When the Lights go out

Le 22 mai 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7/10
Six titres d’à peine trois minutes, dix-neuf minutes au total. Voilà un petit EP de pur Thrash Metal old school qui mérite au moins d’exister.

Retour en début de page