Communication de nos partenaires
11 octobre 2018

Atreyu – In our Wake

par Willhelm von Graffenberg
atreyu-in-our-wake

Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 4/10.
Tout commence avec un jeune garçon, Bastien, qui, lisant un livre relié cuir – sans moustache – surplombé du sceau de l’Aurine, envoie cette plainte déchirante à son héros et ami imaginaire : « Atreyuuuu ». Par la suite, j’apprendrai qu’un groupe californien s’est attribué ce nom également, groupe dont je ne découvrirai la musique bien après sa formation en 1998, ce grâce à Guitar Hero Warriors of Rock sur PS2 avec le morceau « Ravenous » tiré de Congregation of the Damned de 2009, titre qui apparait vers la fin du jeu tant il est technique. C’est ici qu’intervient leur dernier album In our Wake dans ma narration…

Lire l'article
0 Commentaires
9 octobre 2018

Stone Broken – Ain’t always easy

par Willhelm von Graffenberg
stonebroken

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 7/10.
Une bonne dose de Hard Rock vous tente ? Voici un groupe anglais que l’on nous aurait fait écouter quelque temps avant, on aurait parié qu’il s’agissait du nouveau NickelBack… Mais voici que ce dernier décline, Stone Broken nous rappelle donc cette grande époque.

Lire l'article
0 Commentaires
13 juillet 2018

Ihsahn – Ámr

par Willhelm von Graffenberg
ihsahn

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 3/10.
« Thus spake the Nightspirit », « I am the Black Wizard », « Inno a Satana »… Vous vous souvenez de ces morceaux ? Et bien d’autres, qui auront servi, à une époque pas si lointaine que cela, à forger un groupe aussi légendaire que controversé. Emperor, donc. Ah… Lointaine nostalgie d’un groupe qui avait marqué tant les esprits que les novices du genre Black Metal.

Lire l'article
0 Commentaires
20 mai 2018

Godsmack – When Legends rise

par Willhelm von Graffenberg
Godsmack_2018_WhenLegendsRise

Note du SoilChroniqueur (Forlorn) : 7,5/10.
Ce qui s’avère être le plus intéressant n’est pas ce que nous avons là en soi, mais plutôt comment nous en sommes arrivé là. Godsmack, dans l’industrie musicale, c’est pas n’importe qui. Groupe créé depuis 23 ans à ce jour. Presque tous leurs albums se sont faufilés pour plus ou moins de temps en numéro 1 des ventes aux USA. Quand on parle de métal traditionnel, le nom de Godsmack finit toujours par être cité et c’est rarement en mal et, franchement, c’est pas pour rien.

Lire l'article
0 Commentaires
25 avril 2018

Spiders – Killer Machine

par Willhelm von Graffenberg
spiders

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8,5/10.
Les revoilà, enfin ! En 2015, Shake electric avait fait partie de mes coups de cœur, impression confirmée lorsque j’ai eu le plaisir de les voir sur scène à Lyon dans la foulée. Toujours ancré dans un hard rock aux sonorités seventies, croisant Black Sabbath avec le Scorpions d’avant Black out et Motörhead, le quatuor suédois Spiders se la joue vintage tant dans sa musique que dans son look.

Lire l'article
0 Commentaires
20 novembre 2017

Toothgrinder – Phantom Amour

par Bloodybarbie
Toothgrinder-Phantom-Amour

Note du Soilchroniqueur (Forlorn) : 6,5/10

C’est pas une nouveauté : je suis de ceux qui donnent systématiquement du crédit aux groupes qui tentent d’innover un peu, que ce soit par leurs styles, leurs choix artistiques ou même leurs prods s’il y a matière. À l’heure d’Internet et de la technologie où n’importe quel groupe peut s’autoproduire, nous faisons face à des milliers de groupes qui émergent chaque année, dont beaucoup sans la moindre originalité. Malheureusement, la créativité, ce n’est pas donné à tout le monde (et certains n’ont, d’ailleurs, ni la prétention ni même la démarche d’apporter de la nouveauté). Dans ce tsunami de morceaux et d’albums qui sortent en flux constant, je tache toujours, du mieux qu’il m’est possible de le faire, de récompenser une tentative d’originalité car, qu’elle trouve ou non son public, je pense qu’il faut saluer la démarche. Pour résumer : originalité = points bonus, et c’est cool. Sauf qu’ici, on est dans un des très rares cas où la tentative du groupe et son originalité, selon moi, les desservent plus qu’elles ne les servent.

Lire l'article
0 Commentaires
20 novembre 2017

Electric Wizard – Wizard bloody wizard

par Bloodybarbie
EW

Note du SoilChroniqueur (Erikillmister) : 5/10 

Je ne vais pas vous faire l’injure de vous refaire tout le panégyrique des britanniques d’Electric Wizard : si vous êtes fan de Doom, vous possédez probablement au moins « Dope Throne » dans votre discographie. Si le combo originaire de Wimborne (Dorset) n’atteindra probablement jamais le chef-d’œuvre absolu, il reste néanmoins l’auteur de quelques belles pièces. On peu citer par exemple « Witch Cult today » sorti en 2008. Pour ce nouvel arrivage de fin d’année, ne sortiront pas des sentiers battus, rappelant par le titre Wizard bloody Wizard leur filiation évidente avec le grand Black Sabbath du milieu des seventies.

Lire l'article
0 Commentaires
18 novembre 2017

Cyhra – Letters to myself

par Willhelm von Graffenberg
Cyhra

Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 7.5/10.
Ah tiens… Je l’avais oublié dans ma pile de skeuds à chroniquer, celui-là. Bon, eh bien, aujourd’hui, abordons le sujet Cyhra avec son album Letters to myself.

Lire l'article
0 Commentaires
9 novembre 2017

Anti Flag – American Fall

par Willhelm von Graffenberg
anti-flag-american-fall

Note de la Soilchroniqueuse (Bloodybarbie) : 8/10.
Décidément, l’élection de Trump ne nourrit pas que la presse mais les artistes aussi ! Les punks sont bien inspirés et sortent des albums à la pelle avec une thématique commune.

Lire l'article
0 Commentaires
8 novembre 2017

36 Crazyfists – Lanterns

par Willhelm von Graffenberg
36Crazyfists_2017_Lanterns_cover

Note de la Soilchroniqueuse (Bloodybarbie) : 7/10.
Bon, je ressors mon running gag du moment à chaque sortie d’album neo metalcore : si, tout comme moi, avez été choqués et extrêmement déçus de la nouvelle tendance des ex-maitres du nu métal Papa Roach, alors vous pouvez vous consoler avec le nouvel album des 36 Crazyfists. Même si ce nouvel et septième album « Lanterns » est moins attrayant que son prédécesseur « Time and Trauma », qui m’avait fait connaitre et apprécier le groupe, les riffs y sont bien construits et typiques du bon Metalcore comme on l’aime.

Lire l'article
0 Commentaires