Communication de nos partenaires
10 février 2018

In Shadows and Dust – A fleur de peau

par Willhelm von Graffenberg
inshadowsanddust

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 6,5/10.
Déjà le troisième album pour Stéphane Thirion, l’homme-orchestre derrière In Shadows and Dust, toujours en indépendant même si j’ai déjà entendu largement pire sur des labels de renom mais là n’est pas le propos.

Lire l'article
0 Commentaires
1 février 2018

Sar Isatum – Shurpu

par Willhelm von Graffenberg
sarisatum

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8/10.
Je sais, ce n’est qu’un premier album, il est encore un peu tôt pour s’enflammer et sortir les trompettes mais, quand même (copyright Manuel Valls), ce Shurpu des Américains de Sar Isatum, il est costaud. Peut-être que le fait qu’il sonne aussi européen me le rend éminemment sympathique mais le doux parfum 90’s façon vieil Emperor qui se dégage de ces sept compositions entraîne ma totale adhésion.

Lire l'article
0 Commentaires
9 janvier 2018

Mortis Mutilati – The Stench of Death

par Willhelm von Graffenberg
mortis mutilati

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7/10.
On a beau être passionné, il reste difficile d’avoir des oreilles partout. Ainsi, même si Mortis Mutilati en est déjà à son quatrième album avec The Stench of Death, c’est pour moi une totale découverte.

Lire l'article
0 Commentaires
7 janvier 2018

Satyricon – Deep calleth upon Deep

par Bloodybarbie
satyricondeepcallethcd

Note de la Soilchroniqueuse (Bloodybarbie) : 7/10

Ça alors, comment peut-on sortir un album avec une prod pareille quand on s’appelle Satyricon et qu’on est connu pour faire du Black Metal au top, surtout après un live Opéra sublime et plusieurs albums avec un très bon son pour certains. Ce Deep calleth upon Deeppourrait être fait par un quelconque groupe de BM, on ne verrait pas la différence.

Lire l'article
0 Commentaires
2 janvier 2018

Taake – Kong Vinter

par Bloodybarbie
Taake

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5/10

S’il fallait citer à la volée quelques groupes de Black Métal qui font aujourd’hui vivre le style dans son acception la plus pure, ignorer Taake et son homme-orchestre Hoest relèverait de la faute professionnelle. Depuis 1995, l’homme nous abreuve de ce que la Norvège a de plus sombre et, même si la musique ne s’est jamais départie de ses aspects mélodiques, il n’en reste pas moins évident que la formation incarne à la perfection un esprit en voie de disparition.

Lire l'article
0 Commentaires
15 décembre 2017

Inconcessus Lux Lucis – The Crowning Quietus

par Willhelm von Graffenberg
inconcessus

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10.
Au moment où je rédige cette chronique, je suis dans un TGV pour Paris : ce soir, mercredi 13 Décembre, les vétérans anglais de Raven ouvrent pour Dirkschneider à la Machine de Paris…

Lire l'article
0 Commentaires
9 décembre 2017

Aosoth – V : The inside Scriptures

par Willhelm von Graffenberg
aosoth

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5/10.
Suite aux deux premiers albums, « Aosoth » (2008) et « Ashes of Angels » (2009), j’avais complètement arrêté de suivre la carrière des Français d’Aosoth. Il faut dire que je trouvais la musique de BST et MkM bien en-dessous de leurs groupes précédents respectifs (notamment Antaeus pour ce dernier), la formation ne m’apparaissant dès lors plus comme indispensable.

Lire l'article
0 Commentaires
3 décembre 2017

Sombre Croisade – Balancier des âmes

par Willhelm von Graffenberg
sombre croisade

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7/10.
Originalité : capacité de quelqu’un à créer quelque chose de nouveau, d’original. Le duo qui compose Sombre Croisade est-il original ? Non, définitivement non. Cela dit, qui l’est réellement aujourd’hui ? Beaucoup de musiciens semblent considérer que la simple adjonction de gimmicks bizarres et autres bruitages suffit à les rendre à part alors qu’ils ne font finalement que se conformer à une approche moderne de la musique où, pour se démarquer, il faut montrer une personnalité unique.

Lire l'article
0 Commentaires
25 novembre 2017

Der Weg einer Freiheit – Finisterre

par Willhelm von Graffenberg
Der Weg einer Freiheit

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 8/10.
Mon premier et unique contact avec Der Weg einer Freiheit remonte à l’année 2014 où ils passaient en première partie d’Ensiferum et Frosttide. D’emblée, j’ai été surpris par la mélancolie qui se dégageait de leurs morceaux et qui tranchait ostensiblement avec le côté épique folk des autres groupes. On ne fera pas de débat sur les incohérences dans les affiches mais du coup, j’avais eu beaucoup de difficultés à pénétrer leur atmosphère puisque j’étais préparé à des ambiances plus « dansantes ».

Lire l'article
0 Commentaires
17 novembre 2017

Funeral Baptism – The Venom of God

par Willhelm von Graffenberg
funeral baptism

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7/10.
Les Roumains de Funeral Baptism semblent avoir envie d’être un des groupes les plus extrêmes en matière de Black Metal brutal tant leur musique est d’une noirceur et d’une intensité à toute épreuve.

Lire l'article
0 Commentaires