(NO) Hope in Sight – Embrace

Le 14 juin 2021 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 8/10

« Au sommet de ces monts couronnés de bois sombres,
Le crépuscule encor jette un dernier rayon ;
Et le char vaporeux de la reine des ombres
Monte, et blanchit déjà les bords de l’horizon.
Cependant, s’élançant de la flèche gothique,
Un son religieux se répand dans les airs :
Le voyageur s’arrête, et la cloche rustique
Aux derniers bruits du jour mêle de saints concerts. » Alphonse de Lamartine

Retour en début de page

Néfastes – Scumanity

Le 11 juin 2021 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8,5/10

Attention baston !
Avant, pour savoir ce qu’était la violence ultime,il fallait être un crash barrière du Sylak pendant un concert de Benighted ou accessoirement glisser subrepticement un supporter lyonnais au milieu d’un kop stéphanois à Geoffroy-Guichard et laisser la nature humaine du supporter basique faire !
Bien sur, cette introduction n’est pas innocente ! Benighted, Saint-Etienne, haine de l’humanité et de sa stupidité quasiment innée pour beaucoup… Tout se recoupe !






Retour en début de page

Mourning Dawn – Dead End Euphoria

Le 8 juin 2021 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 9/10

Quelle surprise (et quelle déception du coup) que de me rendre compte que cela fait près de vingt ans que je passe à côté des Français de Mourning Dawn !






Retour en début de page

Venin Carmin – Constant Depression

Le 2 juin 2021 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 9/10

“La méchanceté boit elle-même la plus grande partie de son venin.” Sénèque

Il n’y a pas que le metal dans la vie, parfois il y a aussi un peu de glamour. Et bon Dieu que ça fait du bien! Alors, vous me direz, l’imagerie glamour dans le milieu metal on en a à toutes les sauces. On frôle même une image de la femme comme d’un vulgaire argumentaire sexy, et nier le contraire de la part de certains groupes serait d’une hypocrisie affligeante. Mais bon, comme vous le savez, le milieu metal est un formidable parterre de faux-semblants, dédoublé au passage de quelques pousses de déni. C’est pourquoi je fais d’une pierre deux coups ce soir, et la dite pierre je la jette ostensiblement sur le parterre dans l’espoir d’en faire un trou de taupe géant. D’une part, je ne vais pas explorer un nouveau groupe de metal, mais j’aborde un style de musique que j’aime beaucoup, en parallèle mais non dissimulé.






Retour en début de page

Gojira – Fortitude

Le 25 mai 2021 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5/10

Il y a toujours énormément à dire sur un nouveau Gojira, je vais donc essayer de ne pas m’éparpiller en abordant les différents points qui m’interpellent.






Retour en début de page

Princesses Leya – L’histoire Sans Fond

Le 23 mai 2021 posté par Bloodybarbie

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 8/10

Je connais Dedo, le comique metalleux qui ne se cache pas de l’être, aux travers de sketchs comme « Un étrange rancart » qui me fait toujours le même effet, à savoir ben…pipi…froc…trempé…humiliation. Je connais aussi Antoine Schoumsky, l’autre comique metalleux apparemment mais que ça se voit pas et il le dit pas forcément non plus, et son putain de sketchs « La prison » qui lui aussi comme à chaque fois, ben… me fait pisser de rire. (Je te les ai mis en bonus à la fin, histoire de…)






Retour en début de page

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 9,75/10

“Il est possible que nous portions en nous, occultes, enterrées, certaines métaphores primordiales, et que toute quête verbale n’ait d’autre but que de déchiffrer ces images antérieures.” Hector Bianciotti

L’imaginaire et ses travers. Récemment, j’ai donné un cours à des étudiants en soins infirmiers et l’on parlait de la nécessité de séparer l’inconscient, où siègent les fantasmes, les rêveries et les interprétations, du conscient et de notre perception commune de la réalité. Parce que, précisément, les artistes et en particulier les musiciens s’exposent à des risques en arpentant avec assiduité les couloirs sans fin de l’inconscient. La créativité dépend beaucoup de cette prise de risque à franchir la barrière, et à s’affranchir des filtres, mais à dose respectable et en faisant la part des choses, cela reste abordable.






Retour en début de page

Fortunato – Insurgency

Le 14 mai 2021 posté par Metalfreak

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar): 8.5/10

« Je Peux Dire une Connerie? »
Comment se fait il que l’univers du Metal français passe son temps à se battre pour savoir si Gojira a bien fait de passé sur TMC, que Sardou serait allé au Hellfest…
Tant de sujets médiatiques qui sont aussi important que le transit intestinal du bigorneau à marée basse.
Alors qu’on devrait plus parler des groupes de l’ombre qui continuent à brandir haut et fort l’étendard du Heavy metal et qui mériteraient d’être en une sur toutes les plateformes d’informations musicales françaises.






Retour en début de page

Otargos – 20 Years of Human Termination

Le 14 mai 2021 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 9/10

« Joyeux Anniversaire! » Citation commune que l’on répète chaque année
Et qui dit chronique anniversaire, dit évènement exceptionnel donc…

« À 20 ans, on se sent
Encore une âme un peu fragile
Mais pas si docile
On apprend, poliment
A contrôler ses impatiences
Et sa belle insolence

Mais je sais que l’amour me guidera
Mais je sais
Que la vie continuera ses bienfaits
Que mon étoile là -haut
Ne me lâchera pas de sitôt

À 20 ans
On est invincible
À 20 ans
Rien n’est impossible
On traverse les jours, en chantant
Et l’amour c’est plus important
À 20 ans » Lorie. Et c’est cadeau !






Retour en début de page

Blóð – Serpent

Le 12 mai 2021 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8,5/10

Quand on gratte le fond des tiroirs, il y a parfois de très belles découvertes.
Ainsi en est-il de ce deuxième album des Français de Blóð : « Serpent« .






Retour en début de page