Breakhead – Allegiance to Materiality

Le 7 avril 2021 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 9,5/10

Ben bordel… C’est quoi cet OVNI ?
Ça y est j’ai spoilé.

Retour en début de page

Nothing But Real – Nothing But Real

Le 3 avril 2021 posté par Metalfreak

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 6/10

Fusionner l’alternatif ou alterner la fusion. (Ndlr Posteur : Elémentaire mon cher Celtikson!)

Nothing But Real est un quatuor parisien de rock alternatif . Formé en 2018, le groupe sort rapidement deux singles (« Don’t you know » et « Noisy Mind ») qui donnent rapidement à la formation l’occasion de passer le cap de l’album. C’est avec le label M&O music que le groupe franchit cette étape pour ce premier LP sept titre : « Nothing But Real« .






Retour en début de page

Avaland – Theater of Sorcery

Le 2 avril 2021 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 8/10

“Opéras. Ces mélodrames de grande classe pour tempéraments tragiques.” Roger Lemelin

J’ai toujours eu un peu de mal avec le style power metal. Non pas que je le trouve plus mauvais que les autres, loin de là! Mais je lui trouve fréquemment un vrai souci de rafraichissement, comme si ce style était resté figé sur une époque trop désuète. Je m’attendais donc le moment venu à découvrir enfin le groupe qui me permettrait de revoir mon jugement hâtivement sévère. Et puis les années passèrent, sans qu’aucun déclic n’intervienne. Je m’étais fait une sorte de raison, en me disant que je ne trouverais probablement jamais mon compte, que je suis fait pour les styles de metal très (trop) extrêmes, enfin vous voyez.






Retour en début de page

Suicidal Madness – Vestiges d’une Ère

Le 29 mars 2021 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 9/10

« Le suicide ! Mais c’est la force de ceux qui n’en ont plus, c’est l’espoir de ceux qui ne croient plus, c’est le sublime courage des vaincus. » Guy de Maupassant

La question du suicide en France est un sujet encore très sous le joug d’une pensée judéo-chrétienne, et apparait comme une situation pernicieuse. La vérité, c’est que, comme le dit de Maupassant, il y a quelque chose de l’ordre du courage ultime dans les velléités de suicide. Loin de moi l’idée d’encourager et de faire l’apologie des passages à l’acte, mais il faut reconnaître qu’il y a matière à déculpabiliser les personnes qui ont envie de mourir.






Retour en début de page

Decline Of The I – Johannes

Le 26 mars 2021 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Coolstoner) : 9/10

L’artwork d’une pochette de disque, le visuel d’un clip, le logo ou même dans ce cas précis, le nom d’un groupe, déclenche parfois l’envie d’en savoir plus car tous ces attractants, ces aimants à attention, cherchent à nous attirer aussi surement qu’une coupelle d’eau sucrée déposée sur la terrasse attire les abeilles en été, ou que la promesse d’une bière bien fraiche ramène un fan de metal au bar immédiatement après un pogo infernal.






Retour en début de page

Death of a Dryad – Hameln

Le 26 mars 2021 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 9.5/10

« Un petit animal gris au museau pointu, longue queue, courtes pattes, était sorti d’entre deux planches disjointes. Personne ici ne savait encore qui il était. Un deuxième le suivit. Un troisième, un quatrième. Une légion de rats venus d’ailleurs se répandit dans le pays. » Les frères Grimm

Ce que je trouve « marrant » (ce mot devenu à la mode et qui désigne à peu près tous les états d’âme possible) à la longue, c’est le poids des contes et légendes sur notre vie d’adulte. On mésestime grandement le pouvoir des histoires, et autres contes, dans le développement psychologique de l’enfant jusqu’à l’âge adulte. J’ai en mémoire les nombreuses interdictions que mes parents me faisaient étant petit, notamment de ne pas regarder… Les Power Rangers et Dragon Ball Z. Bon, je vous l’accorde, on tombe probablement dans des extrêmes avec mon anamnèse!






Retour en début de page

Demande A La Poussière – Quiétude Hostile

Le 26 mars 2021 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Coolstoner) : 8/10

Alors autant annoncer la couleur tout de suite, je n’avais jamais entendu parlé de ce groupe avant, mais après avoir visionné leur clip, l’envie d’en savoir plus m’a dévoré…
Outre un nom qui ramène à un roman avec lequel il n’a plus trop de lien, si ce n’est une vision dystopique aggravée du monde qui nous entoure, il faut reconnaitre que Demande A La Poussière nous gratifie d’une vidéo accompagnant leur premier single, le bien nommé « Eréthisme », d’une qualité qui fait plaisir aux yeux.






Retour en début de page

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5/10

Que l’on aime ou que l’on n’aime pas, on ne peut pas enlever aux français de My Own Private Alaska d’avoir de l’originalité. Dans un milieu aussi axé sur les guitares, faire le pari de pratiquer du hardcore (ou plutôt du screamo dirais-je) sur une base piano-batterie, cela demande une certaine audace.






Retour en début de page

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5/10

Voilà déjà dix ans que les français d’Antropofago répandent leur brutal death metal via quelques labels prestigieux tels que Great Dane Records ou encore Kaotoxin Records. Pourtant, c’est bien à compte d’indépendant que sort en ce début d’année le troisième LP de la formation : A Propensity for Violence… Cruelty Enslavement.






Retour en début de page

Note du SoilChroniqueur (Ascirias) : 8,5/10

Veine Morte, le projet d’un seul homme, Max (Nyghflar chez Nuit Macabre), qui s’est entouré de deux musiciens de session pour créer l’EP Asile, Psychose et Déchéance Névrotique , quatre titres qui vont vous faire découvrir l’univers de Veine Morte, un univers où le mal-être psychologique et émotionnel règne en maître.






Retour en début de page