Communication de nos partenaires
12 juin 2018

Forged in Blood – Forged in Blood

par Willhelm von Graffenberg
forgedinblood

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10.
Dix ans d’existence, un line up inchangé depuis 2012, une démo (Demo(n)14 en… 2014), et ce premier album éponyme. Difficile de faire une bio plus succincte qui ne montre rien de plus que l’essentiel.

Lire l'article
0 Commentaires
1 mars 2018

Adversor – The End of Mankind

par Willhelm von Graffenberg
adversor

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10.
– Bon, les gars, si on se faisait un deuxième album ?
– Ouais, partants, surtout que le premier, Rise to survive [avec un lien de la soilchronique à sa sortie en bas de page], avait bien été apprécié !

Lire l'article
0 Commentaires
26 septembre 2017

Devastation – Idolatry

par Bloodybarbie
Devastation2

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10 .

Dans la série “les rééditions qui font plaisir”, on va parler du troisième album de Devastation, sorti initialement à l’été 1991. Non, je ne me suis pas foulé en rédigeant cette phrase introductive qui est pile poil une resucée de la chronique de l’album précédent. Le même jour, Punishment 18 Records nous sort les rééditions de deux albums cultes de Devastation, on ne va pas feindre le plaisir, non ?

Lire l'article
0 Commentaires
26 septembre 2017

Devastation – Signs of life

par Bloodybarbie
Devastation

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8,5/10 .

Dans la série “les rééditions qui font plaisir”, on va parler du second album de Devastation, sorti initialement à l’automne 1989. Vingt-huit ans déjà que cette petite bombe atomique de bon vieux Thrash Metal est sortie et la réécouter montre qu’elle n’a pas pris une ride.
Signs of Life” est le deuxième album (sur trois) sorti par les Texans de Devastation, et force est de constater que le groupe porte particulièrement bien son nom. Du bon Thrash Metal, sans compromis, avec son lot de titres qui tabassent sévère au milieu d’autres plus variés, mais toujours dans une veine agressive !

Lire l'article
0 Commentaires
2 juin 2017

Crimson Dawn – Chronicles of an undead Hunter

par Willhelm von Graffenberg

Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 7.5/10

J’ai beaucoup de tendresse pour les anciens… Je ne parle pas des Grands Anciens – qui n’en aurait pas ? – mais pour nos aïeux. On s’émerveille toujours à écouter pépé raconter ses faits d’armes d’une guerre qu’on ne se souhaite pas, pas davantage qu’à nos gosses, ou mémé radoter des « de mon temps, blablabla »… Et puis je me dis qu’à un moment plus ou moins proche – le moins tôt possible quand même – on sera à leur place, à radoter également…

Lire l'article
0 Commentaires
1 avril 2017

Beyond Description – The robotized World

par Metalfreak
bd

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7/10

Et bien non, au Japon, il n’y a pas que des gens qui ne méritent que de se faire railler par un couple de pseudo humoristes, l’un à peine post pubère (du moins sur sa carte d’identité) et l’autre qui ne fait que rêver d’une « banque qui »… Non, au Japon, on a aussi des groupes pour le moins méritants, au moins dans le metal – non, je ne parle pas de visual key, surtout pas, et encore moins des Babymetal – comme Loudness, Anthem ou 44 Magnum pour les plus anciens, mais aussi Fastkill, Church of Misery et les excellents Beyond Description qui nous concernent aujourd’hui !

Lire l'article
0 Commentaires
3 février 2017

Adversor – Rise to survive

par Metalfreak
adversor

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7/10

Être un fan absolu de thrash metal doit-il impliquer automatiquement qu’on doit aimer tout ce qu’on nous propose ? Assurément non !
Malgré tout, on sélectionne un minimum : il y a les albums qu’on va trouver fabuleux malgré une originalité frôlant le zéro absolu, il y a ceux qui rajoutent une belle touche personnelle à une musique réchauffée, et il y a ceux qu’on va trouver d’une inutilité absolue.

Dans le cas d’Adversor, on est de la première catégorie !

Lire l'article
0 Commentaires
2 février 2017

Battery – Martial Law

par Metalfreak
battery

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

Smashing through the boundaries, lunacy has found me, cannot stop the battery
Pounding out aggression, turns into obsession, cannot kill the battery
Cannot kill the family, battery is found in me
Battery, battery

Et bien non, il ne s’agit pas de ce Battery là : et d’ailleurs, contrairement aux croyances populaires, les cinq Danois n’ont pas pris ce nom en fonction du titre de Metallica !

Lire l'article
0 Commentaires
13 décembre 2016

Nuclear Aggressor – Slow Dismemberment

par Bloodybarbie
nuclear-agressor

Note du SoilChroniquur (Arno) : 7,5/10

Là, je dis oui ! Moi, si on me demande poliment les choses, je ne suis pas le mauvais bougre, je mets une bonne note, sachant reconnaître avec discernement le bon élève. Il faut dire qu’il y a tellement d’ânes, de copieurs, de branleurs de fond de salle qui considèrent qu’un bon look vaudra toujours mieux qu’une copie sérieuse et deux minutes d’analyse qu’il n’est pas compliqué de reconnaître l’étudiant appliqué, studieux, et ce même s’il est sale comme un pou à l’image de Nuclear Aggressor.

Lire l'article
0 Commentaires
25 octobre 2016

Myriad Lights – Kingdom of Sand

par Bloodybarbie
myriad-lights

Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 5/10

Vous êtes-vous déjà tapé une barre à imaginer (voire imiter, pour les fans de Didier Gustin) des chansons interprétées par un autre chanteur que l’original, toujours plus improbable. Je ne parle pas de ces gens qui se prennent au sérieux pour faire des compilations « en hommage » (disent-ils), tous sortis de télé-crochets qu’ils ont gagné davantage par leur physique avantageux que par leur talent. Nooon, je parle de versions complètement absurdes, comme « Je t’aime moi non plus » qui serait chantée par Claude François, « Belle » qui serait beuglée en trio par Johnny, Eddy et Dick, d’« Allumer le feu(j) » qui serait aboyée par Le Pen (n’est paaas ?)… Avec Myriad Lights et leur second album Kingdom of Sand, on se trouve un peu dans ce cas de figure – pas celui avec Le Pen, mais de chanteurs improbables sur des chansons incompatibles.

Lire l'article
0 Commentaires