Communication de nos partenaires
24 avril 2018

Mithridatic – He Who Lies Underneath

par Willhelm von Graffenberg
mithridatic

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5/10.
C’est rare de sortir des albums Live lorsqu’on n’a pas une discographie conséquente, c’est encore plus rare d’en sortir deux de suite mais c’est pourtant comme ça que fonctionnent les Français de Mithridatic.

Lire l'article
0 Commentaires
15 mars 2018

Voracious Scourge – Our Demise

par Willhelm von Graffenberg
vorascious scourge

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 8/10.
Encore un album de Death Metal allez-vous dire ? Mais ce n’est pas le onzième cette semaine ? Et en quoi va-t-il différer des autres ? Ces questions, parmi tant d’autres, sont légitimes. Alors, avons-nous oui ou non épuisé le sujet ? C’est ce qu’on va voir.

Lire l'article
0 Commentaires
16 février 2018

Teratoma – In the Inside… reborn the Flesh ...

par Willhelm von Graffenberg
teratoma

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 7,5/10.
Teratoma se forme en 1993 en Espagne sous l’impulsion du vocaliste Tito. Depuis cette date et jusqu’en 2002, le groupe fera face à un line-up très instable. Leur nom change pour devenir « Suffering » de 1993 à 1996.

Lire l'article
0 Commentaires
7 janvier 2018

Vile – The new Age of Chaos

par Willhelm von Graffenberg
vile

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8/10.
Vile s’est fait plutôt discret ces dernières années, son dernier album remontant déjà à 2011 (Metamorphosis) mais, entre 1999 et 2005, la formation fut en passe de se positionner au sommet de la hiérarchie Death Métal et ce grâce à trois albums consécutifs parfaits : Stench of the Deceased (1999), Depopulate (2002) et The new Age of Chaos (2005).

Lire l'article
0 Commentaires
4 novembre 2017

Cannibal Corpse – Red before black

par Willhelm von Graffenberg
cannibl corpse

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10.
Trois années après un furieux “A skeletal Domain”, voilà un nouvel album pour le groupe le plus furieux en matière de Death brutal et toujours d’une efficacité sans limite ! Et à quoi s’attendre quand on se prend un album des Floridiens dans la figure ? Non, qu’on se rassure de suite, ils n’ont pas viré metal prog, ni hard FM ! Quand on voit un nouvel album de Cannibal Corpse sortir, il faut s’attendre à écouter ce qu’ils font de mieux : du Cannibal Corpse.

Lire l'article
0 Commentaires
7 août 2017

Psychobolia – Chiaroscuro

par Willhelm von Graffenberg
psychobolia

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5/10.
J’étais resté sur le très bon premier album des Français de PsychoboliaFisting you all » en 2008) et quelques performances scéniques bien cartons ; « Chiaroscuro » vient donc me rappeler sévèrement l’existence de cette formation fidèle à un Brutal Death Métal énervé.

Lire l'article
0 Commentaires
2 août 2017

Broken Hope – Mutilated and assimilated

par Bloodybarbie
Broken Hope

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8/10

.

« Allez, vivement la suite car ce « Omen of Disease » me donne un appétit féroce », c’est ainsi que je concluais ma dernière chronique de Broken Hope. J’attendais donc depuis 2013 mais le line-up ayant encore changé (seuls Wagner, Leski et Miczek restent), j’imagine que cela explique en partie une durée aussi longue.

Lire l'article
0 Commentaires
anthropofagus

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8/10.
« Résolument sans pitié », c’est probablement la seule chose sensée que je pourrais dire à propos du dernier album des Italiens d’Antropofagus.

Lire l'article
0 Commentaires
28 juin 2017

Grog – Ablutionary Rituals

par Willhelm von Graffenberg
grog

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7/10

Les Portugais de Grog, je n’en avais plus entendu parler depuis « Odes to the Carnivorous » (2001), ce qui ramène déjà à loin.

Lire l'article
0 Commentaires
22 juin 2017

Suffocation – … Of the dark Light

par Willhelm von Graffenberg
suffocation

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7,5/10

 
Classique mais terriblement efficace, tel est ce nouveau Suffocation. Bien sûr, il faut oublier la sublime barbarie des trois premiers albums (1991 – 1995) mais pour moi qui ai repris la carrière des Américains en cours de route avec « Blood Oath » (2009), je dois dire que le plaisir est toujours au rendez-vous.

Lire l'article
0 Commentaires