Nachtfalter – Abschied

Le 14 avril 2024 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Fast Freddy) : 7/10

L’Allemagne, c’est bien connu, est une terre propice, voire nourricière, pour la musique sombre et gothique. Peut-être que la langue de Goethe y est pour quelque chose, allez savoir ! Nachtfalter, combo de l’est du pays, fait partie de cette vague mêlant la musique électro, industriel aux accents métalliques et les ambiances froides si caractéristiques au style gothique.

Retour en début de page

Dionysiaque – Diogonos

Le 14 avril 2024 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Olivier No Limit) : 8,5/10

Salut les gens ! Le 13 février 1970 un groupe obscur propose son premier album, « Black Sabbath », et le titre d’ouverture du même nom va scotcher plus d’un auditeur. Le metal est né et cette composition pose, ni plus ni moins, les bases du doom metal. Par la suite, de nombreux musiciens vont s’engouffrer dans cette brèche sonore, à commencer par Trouble, avec des rejetons qui vont le transformer, de Ufomammut en passant par Candlemass.






Retour en début de page

NAG – Boys of Europe

Le 12 avril 2024 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Fast Freddy) : 8/10

S’il fallait, en une phrase, qualifier NAG, je dirais que le combo norvégien de Stavanger est un trio explosif qui fait de la musique explosive. C’est le constat qu’on peut en faire depuis la sortie de leur premier album « NAG » en 2016 et qui s’est confirmé avec « Nagged to Death » leur deuxième méfait paru deux années plus tard.






Retour en début de page

Benighted – Ekbom

Le 12 avril 2024 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10 

Je l’avais déjà mentionné en 2018 lors de ma chronique de l’EP qui disait que les chiens mordaient toujours plus fort que leurs maîtres, je leur en veux, à Benighted.






Retour en début de page

Cross Contact – Rechute

Le 11 avril 2024 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 10/10

Dérangeant !
Si je devais résumer mon état d’esprit après la découverte de cette artiste, Maëlle, qui s’occupe d’absolument tout dans son projet solo Cross Contact, c’est bien avec ce mot que je le décrirais.






Retour en début de page

Note du SoilChroniqueur (Quantum) : 9.75/10

La lune est pleine et on ne sait pas qui l’a mise dans cet état.” Alphonse Allais

On peut encore une fois débattre de notre objectivité pleine et sans faux col. Pour ma part, j’ai hésité avant de prendre cet album parce que je savais pertinemment que j’allais manquer de recul, puisque j’adore le groupe. C’est en cela que, par moment, je me dis que notre rôle peut consister également en la mise en exergue d’un projet ambitieux, qui mériterait de notre seul point de vue d’être mis sur le devant de la scène, et qu’on n’a pas spécialement à se justifier auprès des autres.






Retour en début de page

Alpha Warhead – Code Red

Le 10 avril 2024 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Fast Freddy) : 7/10

« Code Red » est le premier album d’Alpha Warhead, jeune combo de thrash metal portugais qui a vu le jour fin 2019. Comme la plupart des galettes de thrash, il est expéditif, dépassant à peine la trentaine de minutes avec huit titres qui fleurent bon les eighties.






Retour en début de page

Blackberry Smoke – Be Right Here

Le 10 avril 2024 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Olivier No Limit) : 7/10

Bien le bonjour chez vous.
Sorti il y a peu, j’ai eu l’occasion d’écouter le dernier album du groupe américain Blackberry Smoke qui a pour nom « Be Right Here ».
Pas de surprises : ici, on parcourt un chemin musical que l’on connaît déjà, à savoir un southern rock teinté de blues, de country et de folk. Aussi, ne vous attendez pas à du gros son, mais plutôt à une musique soft qui glisse dans vos oreilles comme une douce amie teintée de feeling.






Retour en début de page

Blaze Bayley – Circle of Stone

Le 9 avril 2024 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Jaymz) : 8/10

Après un excellent War Within en 2021 et une tournée de deux ans avec Absolva, le groupe qui assure la première partie et qui sont les musiciens de la légende anglaise sur scène, Blaze Bayley est stoppé net par une attaque cardiaque qui aurait pu lui être fatale… un triple pontage coronarien et quelques mois plus tard, la volonté de fer du bonhomme force décidément le respect, car le voici déjà reparti en studio avec Chris Appleton, principal compositeur du groupe, lead guitariste et chanteur d’Absolva.






Retour en début de page

Y.Blues – Adrastia

Le 9 avril 2024 posté par Metalfreak

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9,5/10

En ce moment, je vis un énorme dilemme.
Que choisir entre un album que j’aime de toutes mes forces depuis que je l’ai rencontré la première fois en 2017 (“Belong to the barel”) et ce petit nouveau (“Adrastia”) qui s’avère être le plus phénoménal coup de cœur musical depuis le précédent ?
Pas facile !






Retour en début de page