Vulture – Ghastly waves and battered graves

Le 11 août 2019 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


    • A. Axetinctör - Basse
  • S. Genözider - Guitares
  • M. Outlaw - Guitares
  • L. Steeler - Chant
  • G. Deceiver - Batterie.

Style:

Speed / Thrash metal

Date de sortie:

7 juin 2019

Label:

Metal Blade Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

Houlà, alors celui-là, quand je l’ai vu arrivé dans la boîte mail de Soil Chronicles, je l’ai soigneusement planqué à ma team pour me le chroniquer égoïstement !
Hors de question de le laisser à qui que ce soit…
Deuxième album pour les Allemands de Vulture, qui, après avoir coupé tranquillement toutes les têtes en 2017 sur The guillotine, les revoilà pour enterrer les cadavres sur ce petit nouveau Ghastly waves & battered graves.

En deux ans, un changement de label pour passer de High Roller Records et aller signer chez Metal Blade Records et le recrutement d’un batteur Gereon “Deceiver” Nikolay (du groupe de speed metal Blizzen), histoire de laisser S. Genözider se concentrer sur ses riffs de guitares, et accessoirement de continuer son activité de boss du label Heavy Metal Sturmtrup Records (sur lequel, histoire de boucler la boucle il a sorti notamment les albums de ses anciens groupes Bulldozing Bastard, Obsessör ou Beer Pressure).

Tout ça pour dire que, vu la claque que The guillotine avait envoyé il y a deux ans, il fallait savoir si les promesses entrevues sur cet album plein d’espoir allaient être tenues.
Un peu, mon n’veu !
Non seulement ils confirment, mais en plus ils nous distillent ce petit speed / thrash metal de façon encore plus mature et précise, prouvant que désormais, dans le catalogue des maîtres du genre, on a affaire à de sérieux prétendants.
C’est bien simple, ça part de partout, ça reste définitivement et résolument old school, d’une précision à en écorner les plus vilains des démons, ça riffe à s’en faire saigner les médiators, et le tempo reste principalement en mode full speed, laissant planer régulièrement les ombres de Savage Grace, Agent Steel, Exodus (flagrant sur “Stainless glare”), Destruction, Razor ou du Warrant teuton. Sans parler du chant de Steeler qui n’a pas son pareil pour vociférer dans les aigus. Un timbre rappelant à la fois celui de John “Cyriis” Camps (Agent Steel), Sean Killian (Vio-lence) ou Ron “Nasty Ronnie” Galetti (Nasty Savage) et qui n’hésite pas à y mettre toute sa rage, ses poumons et ses cordes vocales lors de hurlements aigus histoire de donner encore plus d’intensité à l’ensemble.

Véritable machine à riffer du speed metal qui ne nous laisse que peu d’occasion de respirer un brin hormis lors des courts blancs entre les morceaux, Vulture nous balance un album à la fois furieux et dévastateur sur lequel les adorateurs du genre vont non seulement se ruer mais headbanguer comme si leur vie en dépendait !

Neuf titres, dont une reprise bien sentie de “Killer on the loose” de Thin Lizzy, que le groupe se réapproprie à sa sauce en la transformant en version épileptique et démoniaque !

Un album authentique et sans le moindre compromis qui, comme le précédent, risque bien de m’accompagner une partie de l’été !
Des tueurs, qu’on vous dit…

 

Tracklist :

1. Fed to Sharks (4:38)
2. The Garotte (5:46)
3. B.T.B. (Beyond the Blade) (4:28)
4. Ghastly Waves & Battered Graves (6:01)
5. Dewer’s Hollow (5:24)
6. Tyrantula (4:40)
7. Stainless Glare (5:51)
8. Murderous Militia (4:52)
9. Killer on the Loose (reprise Thin Lizzy) (3:33)

BandCamp : https://vulturekills.bandcamp.com
Site officiel : http://www.vulturekills.com
Facebook : https://www.facebook.com/vulturekills
Instagram : https://www.instagram.com/vulturekills
Chronique “The guillotine” : https://www.soilchronicles.fr/chronique … guillotine

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green