Communication de nos partenaires

Unswabbed – De l’ombre à la lumière

Le 25 avril 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


• Sébastien Simon : Chant
• Charles Hartley : Guitare
• Alex Renaux : Guitare
• Christophe « Tof » Douay : Basse
• Bruno Mathieu : Batterie

Style:

Métal francophone

Date de sortie:

19 Janvier 2018

Label:

Autoproduction/Season of Mist

Note du Soilchroniqueur (Willhelm von Graffenberg) : 8.5/10

« Aux termes de la loi du 30 septembre 1986 relative à la liberté de communication, les stations de radio privées sont tenues de diffuser une certaine proportion de chansons d’expression française. L’article 28-2 bis de la loi qui établit cette obligation est ainsi rédigé : « La proportion substantielle d’œuvres musicales d’expression française ou interprétées dans une langue régionale en usage en France doit atteindre un minimum de 40 % de chansons d’expression française, dont la moitié au moins provenant de nouveaux talents ou de nouvelles productions, diffusées aux heures d’écoute significative par chacun des services de radiodiffusion sonore autorisés par le Conseil supérieur de l’audiovisuel, pour la part de ses programmes composée de musique de variétés. » » (Le fondement juridique des quotas, tiré du site du CSA [lien])… Mais alors quid des Misanthrope, Lofofora, Silmarils… ou plus récent, Wormfood ou encore Smash Hit combo ? Et qu’en sera-t-il du nouvel album d’Unswabbed intitulé De l’ombre à la lumière ? J’ai beau chercher et (essayer d’)écouter diverses stations, je les cherche encore, ces groupes et leurs chansons…

Le nouvel album du quintette lillois mériterait pourtant de ne pas rester que dans l’ombre du virtuel tant il est efficace et suffisamment supportable auditivement, évoluant dans un Rock/Metal teinté de Metalcore par passages. Et tant qu’à faire le son est de qualité, les compos bien ficelées, une interprétation fort intéressante et assez cohérente (même si elle aurait mérité d’être plus diversifiée) et y a du tube en perspective. Objectivement : musicalement, pouce en l’air !

Pourquoi ouvrir cette chronique sur les quotas légaux ? Eh bien parce qu’Unswabbed, nonobstant son nom anglophone, rédige ses textes dans la langue de Molière… Bon, un Molière qui porterait un hoodie et des Vans mais au moins dans un français un tant soit peu châtié, loin des « balek », des « seum », des « dar » et des « tchoin ». C’est une initiative louable et risquée également : certes, en faisant des textes en VF, on évite les écueils de l’anglais grammaticalement non maitrisé ou de l’accent de vache espagnole à la prononciation douteuse, erreur dans laquelle se vautrent nombre de groupes pour une raison X ou Y de swag potentiel mais qui tombe rapidement à plat dans une beaufitude toute française et orgueilleuse. De plus, écrire dans sa langue natale facilite sa prosodie, le placement des accents toniques… bref, une moindre prise de risque si tant est qu’on sache faire des rimes et éviter les pataquès, ce que fait dans la très grande majorité des morceaux Unswabbed par le biais de Seb au chant. Mais le risque, c’est la pauvreté lexicale des paroles et la redondance thématique.

Ma nature profonde de cartésien désabusé (« c’est-à-dire que « je pense donc je suis »… mais j’m’en fous » G. Proust) et de misanthrope réaliste m’ont poussé à trouver les paroles d’une naïveté navrante, proche d’un Kyo dans ses meilleurs jours – Déso les mecs, mais quand les mots « une dernière danse » sur « Le poids des larmes » m’ont titillé le creux du conduit auditif, ça n’a fait que renforcer mon idée – voire parfois du niveau de rébellion de la parodie « Hypersocial » des Fous d’Infos sur Rire & Chansons – oui, les « vieux », c’est l’instant #remember. Autant dire que la méthode Coué du « I have a dream » et l’expression du mal-être post-ado, ça a du mal à prendre avec mes opinions personnelles, et tout le monde n’est pas Bertrand Cantat, je vous l’accorde (je parle de l’aspect « auteur de textes bien foutus et métaphoriquement imagés », pas de ses « talents » de boxeur). Subjectivement : textuellement, pouce en bas !

Ceci étant ça ne m’a pas empêché d’apprécier particulièrement deux morceaux : celui éponyme de l’album, ainsi que « Si… » dont la symbiose musique/parole se fait automatiquement grâce au jeu sur les mots et les rythmes et son final crescendo ou encore le final « Sans lendemain » qui conclut bien l’album, tant musicalement que textuellement.

C’est donc un très bon album de Metal francophone que je me suis envoyé plusieurs fois, le cinquième depuis la création du groupe en 1996, et que je vais mettre au moins autant de temps à digérer que les premiers No One is Innocent, Silmarils ou Lofofora que, même avec le recul des années et depuis toutes ces années que je les use sur ma platine, je trouve encore un peu naïfs mais toujours appréciables, pas uniquement par simple chauvinisme – ceux qui suivent les chroniques que je ponds savent que je suis loin d’avoir cette « qualité » – mais par respect du travail bien fait. Ici, il a besoin d’être amélioré dans ses textes pour vraiment aller vers la lumière.

A écouter en se rappelant que la France n’a pas remporté l’Eurovision depuis 1977 (avec « L’enfant et l’oiseau » par Marie Myriam) et que, faute de présenter des chansons de merde – autant je peux trouver l’initiative de la thématique de « Mercy » sur une enfant migrante née pendant son trajet et donc tout le pathos politico-social valable, autant la chanson est à chier – on aurait pu présenter « De l’ombre à la lumière », voire même remporter le concours grâce à ce titre au moins aussi utopiste.

Tracklist :

1. De l’ombre à la lumière (4:35)
2. L’équilibre (3:09)
3. Les blessures de l’âme (4:33)
4. Que le Malheur gagne (2:53)
5. D’amour et d’ivresse (3:19)
6. A l’envers (4:01)
7. Dans le chaos (3:19)
8. Si… (5:18)
9. Le poids des larmes (3:20)
10. L’étincelle (3:20)
11. Sans lendemain (4:09)

Facebook : https://www.facebook.com/unswabbed/
Bandcamp : https://unswabbed.bandcamp.com/
Spotify : https://open.spotify.com/artist/3KpibZzjMeMlFvfX0G0TNr?autoplay=true&v=A
Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCwnhdFx4fEcTggQ9xQUqVlw

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green