Néfastes – Scumanity

Le 11 juin 2021 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


  • Julien Truchan : Chant
  • Liem N'Guyen : Guitares
  • Olivier Gabriel : Basse

Style:

Black Metal

Date de sortie:

11 juin 2021

Label:

Source Atone Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8,5/10

Attention baston !
Avant, pour savoir ce qu’était la violence ultime,il fallait être un crash barrière du Sylak pendant un concert de Benighted ou accessoirement glisser subrepticement un supporter lyonnais au milieu d’un kop stéphanois à Geoffroy-Guichard et laisser la nature humaine du supporter basique faire !
Bien sur, cette introduction n’est pas innocente ! Benighted, Saint-Etienne, haine de l’humanité et de sa stupidité quasiment innée pour beaucoup… Tout se recoupe !

Mais maintenant, pour avoir une idée de ce qu’est l’ultra-violence sans avoir regardé « Orange mécanique », on peut s’écouter le premier album de Néfastes sobrement intitulé Scumanity qui donne d’emblée l’idée de l’estime qu’a le trio de Saint-Etienne pour la race humaine !
Et attention, ce n’est pas n’importe qui qui se cache derrière cette nouvelle formation : Julien Truchan et ses deux anciens acolytes avec qui il ravageait les scènes avec Benighted dans son époque black metal avant qu’ils ne virent brutal death / grind. Les deux gaillards partis depuis, le bassiste Olivier Gabriel en 2017, le guitariste Liem N’Guyen en 2012, il n’a surement pas fallu attendre longtemps avant que le chanteur / hurleur ne forme un nouveau projet avec eux !

Et surtout, autant dire que ce n’est surement pas à eux qu’on va apprendre les notions rudimentaires de la brutalité.

C’est donc en une toute petite demi heure qui défile à vitesse grand V que Néfastes nous bastonne les oreilles avec huit titres d’une intensité hors normes qui défient à la fois les lois de la vitesse et celles de l’amour de l’humanité !
Et c’est au moyen d’un black metal très cru, d’une violence inouïe et particulièrement dérangeant que Néfastes nous déglutit sa haine en faciale.
Ici, Julien Truchan se la joue scream intense et sursaturé : si avec un tel déferlement de colère on ne comprend pas que son but ultime est de montrer que l’être humain doit disparaître à cause de ce qu’il est devenu, à savoir un être nuisible et… néfaste, c’est qu’on n’aura rien capté au film.

Et ces huit chansons d’amour sont là pour le démontrer !
Le cancer de la planète n’a plus de raison d’être : clairement, ce virus capable de détruire son propre habitat autant par stupidité que par avidité (même si les deux souvent vont de paire) doit disparaitre.
Et cet album, aussi court soit-il, n’en sera que la bande-son !

Néfastes se la joue violent, intense, crade, insoutenable… et nous crache tout à la gueule sans la moindre demi-mesure.
Et c’est pour ça qu’on y retournera de façon masochistes.
Oh oui, continuez de nous insulter de cette façon, c’est si bon !

Tracklist :

01. Progéniture Décadente (4:29)
02. Fuck With The Bull, You Get The Horn (3:30)
03. Make Apocalypse Great Again (4:19)
04. Supplice (3:58)
05. Scumanity (3:45)
06. Charognards (3:48)
07. Ashes Return (2:40)
08. Carved Into The Flesh (4:19)

Facebook
Instagram

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green