Meurtrières – Meurtrières

Le 24 juillet 2020 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Xavier : Basse Thomas : Batterie Flo Spector : Guitares Olivier : Guitares Fleur : Chant

Style:

Heavy Speed Metal

Date de sortie:

24 juillet 2020

Label:

Nameless Grave Records (digital et cassette) / Gates Of Hell Records (vinyle)

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10

Décidément, les parties de château influencent souvent les groupes de Metal pour trouver un nom à leurs groupes : après Citadelle, Châteaux ou autre Castle, Donjon, Forteresse, voilà Meurtrières. Quintette de Lyon formé en 2018, ils arrivent avec leur premier EP éponyme !

Articulé autour du deux membres de Père Lachaise (le guitariste Flo Spector et le bassiste Xavier) d’Olivier Voyou (Chambre froide, Sainte-Marie des Loups), du batteur Thomas et de la chanteuse Fleur, le groupe nous propose un Heavy Metal dont les influences sont à chercher dans les racines du genre !

La NWOBHM est à l’honneur, un côté punkisant et un bon soupçon de Speed Metal donne la recette de Meutrières : on pense souvent à l’Iron Maiden de l’époque Paul DiAnno, à l’Acid belge de par le chant de Fleur qui déclame ses parties à la façon d’une Kate de Lombaerts survoltée (pléonasme), les moments speed donnant un côté Savage Grace pas déplaisant… Et surtout, tout au long de l’EP, c’est un véritable hommage aux obscurs groupes heavy/speed hexagonaux de l’époque.

Musicalement, on est dans la première moitié des années 80 : riffs incisifs de guitares doubles, duels de guitares à la façon des Murray/Smith, batterie rapide, basse claquante…

Les titres sont souvent longs (vingt-huit minutes pour cinq titres), mais déploient une énergie telle qu’on ne les voit pas passer : de la vélocité, de la rythmique rapide, des breaks souvent intéressants…
Si on peut reprocher au chant d’être relativement homogène, l’ensemble est suffisamment convainquant pour que le plus exigeant des fans de Metal old school soit satisfait.

Bref, on adhère à l’écoute de ces cinq titres ! Sorti en digital en février dernier en autoproduction, c’est Namaless Grave Records qui les signe pour une nouvelle sortie, toujours en digital, en juin, puis en cassette en juillet. Gates of Hell Records, flairant le groupe à haut potentiel, les signera pour une sortie vinyle.
Il ne manque plus que la sortie CD pour satisfaire tout le monde ! Hep, hep, qui s’y colle ? Je suis preneur !

Tracklist :

1. A la spatha (6:46)
2. Alienor (6:19)
3. La fille du Cerbère (4:27)
4. Rosae Bellum (5:27)
5. La déferlante (5:40)

Bandcamp
Instagram

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green