Communication de nos partenaires

In Purulence – Putrid Valley

Le 7 juillet 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Hrothgar - Guitares
  • AzeRooth - Guitares
  • Gravdal - Batterie
  • Kildengaard - Chant
  • Bassturd - Basse

Style:

Putrid Death Metal

Date de sortie:

20 Juin 2018

Label:

Great Dane Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10

Putride… Si l’on devait définir en un mot le Death Metal de ce quintette de Béthune, c’est bien par celui là qu’on le ferait tant leur musique hume bon la chair en putréfaction, les tripes à l’air et le démembrement tout azimut.

In Purulence est formé en 2014 et sort son premier méfait avec ce bien nommé Putrid Valley qu’ils ont pris le temps de peaufiner notamment en tournant énormément pendant quatre ans, avec un changement, dans leur parcours, de chanteur, de batteur et de bassiste, les deux guitaristes Benjamin “Hrothgar” Dufossé et Sylvain “AzeRooth” Laversin étant les deux membres originels du groupe.

Une chose sure, leur Death Metal est d’une puissance et d’une lourdeur remarquable : les spectres de Bolt Thrower, Obituary, Autopsy ou Asphyx restent présents tout au long des 35 minutes que durent les dix titres, courts et diablement efficaces, de ce premier album. Un chant caverneux particulièrement grave, des guitares accordées très bas, souvent couplées donnant un côté guerrier à la Bolt Thrower de la grande époque, une basse vrombissante à souhait et un batteur qui martèle ses futs comme si sa vie en dépendait.

In Purulence ne réinvente surement pas le genre, officiant dans un Death Metal aussi lourd que puissant, nous donnant l’impression de nous faire écraser par un TGV bourré de dynamite prêt à exploser à tout moment. Putrid Valley est la bande son de notre propre agonie sous un déluge de bombes vicieusement déposées par chacun des riffs de l’album. Chaque morceau est compose pour faire mal, très mal, et le groupe y parvient avec une facilité qui frôle l’insolence.

Dix titres homogènes pour nous coller une baffe monstrueuse, qui montent en puissance au fur et à mesure que l’album s’égrène pour finir en apocalypse avec les particulièrement brutaux “Patriots” et “Human Dismembering”. Une boucherie, qu’on vous dit !

Tracklist :

1. No Retreat (3:36)
2. The beginning Nightmare (2:43)
3. Flower and Corpse (2:14)
4. Bloody Skin (3:05)
5. Butchery of War (3:20)
6. The last Attack (3:50)
7. Verdun (4:24)
8. Marechal HAIG (3:44)
9. Patriots (3:16)
10. Human Dismembering (3:16)

Playlist Bandcamp
Page Facebook
Chaine Youtube

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green