Communication de nos partenaires

Heksen – Post-mortem Psychanalyse reloaded

Le 10 septembre 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Necro_666 - Chant
  • Damien - Basse
  • Chris - Batterie
  • Etienne - Guitares
  • Jérémy - Guitares

Style:

Death/Thrash Metal

Date de sortie:

20 Juin 2018

Label:

Great Dane Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7/10

Plutôt sympathique, l’idée de Great Dane Records que de remastériser l’unique album d’Heksen sorti il y a deux ans de ça, et de l’agrémenter de trois titres bonus (deux nouveaux titres et une reprise d’Entombed, “Wolverine Blues”) et de compléter le CD de leur première démo Inquisition : the Way of Suffering qui date de 2009.

C’est que le parcours du groupe n’a pas été franchement de tout repos, au point qu’au bout de deux années d’activité, en 2011, le groupe décide de jeter l’éponge, la faute à de récurrents problèmes de line up. C’est sans compter sur la persévérance du chanteur Michel “Necro_666” qui décide, avec de nouveaux musiciens, de relancer la machine Heksen en 2013 pour voir enfin sortir en 2016 Post-mortem Psychanalyse. C’est ensuite avec donc toute une tripotée de bonus et un nouvel artwork que l’album ressort en version “reloaded”.

Inutile de reparler de l’album : on se souvient tous des huit titres ; s’ils étaient pour le moins efficaces et nous offraient un bon brûlot de Death/Thrash Metal, ils manquaient singulièrement de patate la faute aux instruments trop mis en avant par rapport à la batterie… Remastérisés, c’est une autre limonade : avec enfin un son que le groupe mérite et une lisibilité plus grande grâce à Great Dane Records, Heksen va (enfin) pouvoir se faire un peu mieux connaître, ce qui ne serait pas immérité au vu de la qualité de ce qu’il propose.

Avec “Patient Zero” et “Dismembered to be buried”, on a affaire à deux titres qui ont gagné en profondeur et en maturité !… Et aussi en brutalité, en particulier sur le deuxième ne serait-ce que par le chant qui offre un growl encore plus profond que sur les autres titres.
Heksen nous prouve aussi qu’on n’a pas besoin d’être excessivement rapide pour faire preuve de brutalité impitoyable : beau croisement entre Asphyx et Bolt Thrower, “Dismembered…” nous explose à la face avec son lot de changements de rythmes, de guitares accordées très bas et de batterie épileptique avec un soin apporté à des soli offrant une minimum de lumière mélodique au milieu de ce magma de ténèbres sonores.

La reprise d’Entombed, bien que fidèle, ne fait que montrer qu’Heksen pourra à (court) terme rivaliser avec les plus grand en matière de Death Metal, ce qui en soi mérite d’être souligné.

Quant aux cinq titres de la démo, qui n’a absolument pas été retouchée, ils montrent les balbutiements d’un groupe qui se voulait plus Thrash metal que maintenant et, si avoir rajouté ces titres en fin d’album s’avère sympathique, ce n’est que pour satisfaire les curiosités des fans les plus fidèles.

Recommandée, la séance de rattrapage ne sera pas inutile, loin de là, pour faire connaître un groupe prometteur !

Tracklist :

1. Persecution (2:03)
2. Behind the Mask (3:52)
3. Neo Cortex Annihilation (4:07)
4. The Man from Nowhere (3:34)
5. Eternal Misanthropy (4:38)
6. From Victim to Executioner (4:24)
7. The walking Dead (3:01)
8. Post-mortem Psychanalyse (4:45)
9. Patient Zero (4:02) (*)
10. Dismembered to be buried (4:11) (*)
11. Wolverine Blues (reprise Entombed) (2:01) (*)
12. Agony (3:17) (**)
13. Revenge (3:46) (**)
14. Heretic Holocaust (4:19) (**)
15. Let’s dance (3:35) (**)
16. The Way of Suffering (4:09) (**)

(*) : bonus tracks
(**) : de l’EP Inquisition : the Way of Suffering (2009)

Playlist Bandcamp
Page Myspace
Page Facebook
Playlist Soundcloud
Fil Twitter
Chaine Youtube

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green