Communication de nos partenaires

Order ov riven Cathedrals – Göbekli Tepe

Le 10 juin 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • 12 - Tous les instruments
  • En Sabah Nur - Chant

Style:

Death Metal technique

Date de sortie:

22 Mars 2018

Label:

Autoproduction

Note du SoilChroniqueur (Antirouille) : 7/10

Il reste encore beaucoup de mystères à résoudre, de quoi occuper encore bien des générations. L’Atlantide, les Amazones, les quelques 4000 menhirs et dolmens de Carnac, les statues de l’ile de Pâques, le gouffre du triangle des Bermudes, les 27 morts que l’on doit ou pas à la malédiction de Toutankhamon, qui sont donc les Order ov riven Cathedrals, la bébête du Loch Ness, qui se cachait donc derrière le Masque de fer ? Molière ? Le frère jumeau de Louis XVI ? D’Artagnan ?
Quelques mystères ont quand même été résolus, comme par exemple notre ancêtre Lucie serait morte en tombant d’un arbre, d’une hauteur de plus de 12 mètres. Le Hindenburg aurait traversé un orage et se serait chargé en électricité statique dont une petite étincelle aurait croisée une fuite d’hydrogène. La civilisation Nazca aurait disparu en épuisant leurs ressources naturelles dont la principale : les arbres.

Saurons-nous un jour qui se cache derrière Order ov riven Cathedrals ? Nous disposons pour le moment d’un album sorti en 2017, The Discontinuty’s Interlude, suivi cette année par Göbekli Tepe. Ils ne chôment donc pas nos italiens (ah oui, parce qu’on sait au moins qu’ils nous viennent de la péninsule italique). Sur la toile, nous n’avons qu’une page de Bandcamp et Youtube à nous mettre sous la dent et pour les présentations, ils se font appeler « 12 » et « En Sabah Nur« . Rien de plus ou d’autre ! Le titre de l’album, Göbekli Tepe, fait également référence à une énigme car ceci pourrait être le plus vieux temple du monde retrouvé lors d’une fouille en Turquie et qui daterait de plus de 11000 ans. « Patience, mère de toutes les vertus », « Tout vient à point à qui sait attendre », « Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage », bref, un jour peut être en saurons-nous plus sur ce temple et ce groupe.

Passons le titre introduction qui ne sert pas à rien mais qui est disons… dispensable, et entrons dans le vif du sujet avec la piste suivante qui commence très, très rapidement. On tente de défier les BpM tout au long de ce titre et, élargissons d’ailleurs ce constat à tout l’album, cette vitesse a de quoi dérouter même le plus fervent adepte du genre.

Le but est clairement d’aller le plus vite possible et ceci a de quoi nous essouffler, voire nous étouffer tout court. On trouve notre salut dans l’ajout de sons électroniques, ce qui a pour effet de rendre tout ceci un peu plus atmosphérique. Des samples enrichissent des titres, comme sur le final de « Glorification ov the divine Fallout », ce qui prend à contrepied toute cette précipitation.

[Youtube XCIOpyGOXO8]

La voix plus que crasseuse, la vitesse et le côté indus rendent pour le coup cet album intéressant, sortant un peu des sentiers connus et battus du Death Metal.

Pour ceux qui aiment se prendre plusieurs G dans la face, Order ov riven Cathedrals vous collera au siège avec ses accélérations dévastatrices. Göbekli tepe devient la nouvelle mesure italienne de vitesse.

Tracklist :

1. Heretica speedlight 299.792458 (0:58)
2. Worship ov Abduction (6:05)
3. Adoration ov the spherical Trigonometry (4:00)
4. Wrath of a Photon God (4:49)
5. From Neptune towards Assyria (5:51)
6. Glorification ov the divine Fallout (5:44)
7. Revelation ov a Neutron Swarm (5:04)
8. The Fury’s Algorithm (5:25)
9. Invocation ov the Kavod (5:09)
10. 29.9792458 – Hymns to complete disintegration (2:47)

Chaine Youtube
Playlist Bandcamp

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green