Communication de nos partenaires

Hexx – Wrath of the Reaper

Le 3 octobre 2017 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Dan Watson - Guitares
  • John Shafer - Batterie
  • Mike Horn - Basse
  • Bobbie Wright - Guitares
  • Eddy Vega - Chant

Style:

Power / Thrash Metal

Date de sortie:

15 septembre 2017

Label:

High Roller Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9/10

 
Qui l’a vu venir, celui là ? En tous cas, voilà une reformation qui fait vraiment plaisir. Hexx, quand même ! Celui de “No Escape” (1984) et de “Under the Spell” (1986), deux bons brûlots de Power/Thrash Metal sortis lorsque des groupes comme Agent Steel ou Overkill n’en étaient qu’à leurs balbutiements…

 
Formé en 1983, le groupe sort trois démos et les deux albums cités plus haut, avant de prendre un virage plus death metal notamment suite à l’arrivée de Clint Bower (ex-Abscess, ex-The Ravenous) au chant. S’ensuivront deux EP en 1988 (l’implacable “Quest for Sanity”) et en 1990 (“Watery Graves”), puis un album, “Morbid Reality” (1991), avant de splitter en 1995.
C’est en 2013 que le groupe se reforme autour de trois membres originels Bill Peterson (basse), Dennis Manzo (chant) et Dan Watson (guitares), ainsi que de Gary Gutfield à la batterie. Une démo sortira sous cette formation avant que le line up ne se re-modifie à nouveau : John Shafer reprendra son poste à la batterie, le chant sera assuré de nouveau par Dan Bryant avant d’être remplacé par Eddy Vega, Mike Horn prendra la basse et Bobby Wright (Brokas Helm) prendra le poste de deuxième guitariste. En 2016, Metal Blade rééditera les deux premiers albums du groupe dans un coffret (“Under the Spell”) contenant également un DVD bourré de lives filmés en 2015 comme le HOA 2015, le Keep It True 2014 et sept autres concerts datant entre 1986 et 1990. La même année sortira chez High Roller Records un split avec d’autres revenants du nom de Ruthless, formation culte du Power Metal américain.

Et là, bim, un album qu’on n’attendait plus. Et quel album ! Pour ceux qui ont adoré les premiers albums, voire l’EP “Quest for Sanity”, ils devraient s’y retrouver : Hexx perpétue son power/thrash metal en lâchant définitivement le côté “death metal” qui ne leur allait pas vraiment ! On a affaire à un bon Power Metal estampillé US, avec un gros côté Judas Priest pas désagréable du tout ; il suffit de s’écouter les couplets de “Screaming Sacrifice”, relativement proche de celui de “Metal Meltdown”, pour en être convaincus.

En onze titres pour 51 minutes, on l’aura compris, Hexx nous balance un putain d’album qui ravira les fans du genre : le quintette est de retour et prouve par ce “Wrath of the Reaper” qu’ils n’ont pas l’intention de faire de la figuration. Les musiciens s’y connaissent pour nous balancer des riffs assassins et nous collent de véritables petites pépites dans les oreilles : le rythme reste soutenu la plupart du temps, dépasse allégrement les limites du speed metal, quand le tout ne verse pas dans un thrash metal impitoyable (“Unraveled”, “Exhumed for the Reaping”, “Circle the Drain”), mais gardent en permanence un grand sens de la mélodie et agrémentent leurs titres de soli impeccables.

La belle surprise de la rentrée.

Tracklist :

1. Macabre Procession of Specters (4:01)
2. Screaming Sacrifice (4:10)
3. Slave in Hell (5:35)
4. Swimming the Witch (5:43)
5. Dark Void of Evil (4:32)
6. Unraveled (3:48)
7. Voices (4:09)
8. Exhumed for the Reaping (5:28)
9. Circle the Drain (5:20)
10. Wrath of the Reaper (4:10)
11. Certificate of Death (Bonus track) (4:44)

Site officiel : http://hexxmetal.com/
Facebook : https://www.facebook.com/officialhexx

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green