Disabled – The Final Exhumation

Le 12 août 2020 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Pascal Bironneau – Basse
  • Laurent Roy – Batterie
  • Stéphane Morillon – Chant
  • Eric Moyen - Guitare

Style:

Brutal Death Metal

Date de sortie:

10 juillet 2020

Label:

Xenokorp

Note du SoilChroniqueur (Moky) : 8,5/10

Bordeaux, son pinard et ses bûcherons de Disabled. Les dézingueurs en chef sont remis un peu à l’honneur ici après avoir défoncé bien des conduits auditifs dans les années 90. L’un des plus américains des groupes de death metal de par chez nous a retrouvé au fond d’un tiroir poussiéreux quelques titres démos venant des sessions d’enregistrement du cultissime « Faith Ablation« .

Le père Nico de Xenokorp ressort le tout dans un bel écrin à la couverture signée Chris Moyen (frangin d’Éric, le guitariste du combo, c’est une affaire de famille), réinjecte un coup de puissance avec un petit mastering et nous offre avec « The Final Exhumation » un pur produit estampillé brutal death des origines.

Pas de son surproduit, pas de finesse à outrance, juste un authentique représentant de ce que la scène death métallique française pouvait nous produire de mieux dans les 90’s. Primitif, cru, sale et violent. Tel est le death métal jadis pratiqué par Disabled. Les fins gourmets amateurs des débuts de Cannibal Corpse ou Deeds of Flesh se régaleront à l’écoute de cette galette.

A une période où le death metal n’était plus trop en odeur de sainteté suite à l’arrivée du black métal de la seconde génération et d’un metal plus généraliste, les gars de Disabled n’ont jamais perdu la foi (« Faith Ablation« ) et ont continué coûte que coûte à balancer du riff de la mort superbement servi pas la voix très profonde de Stéphane, ce qui fait de « Final Exhumation » plus qu’un skeud lambda.

C’est aussi le témoignage de cette indéfectible volonté qui animait d’irréductibles death metalleux en cette sombre période de l’histoire du métal de la mort, car entre le milieu des années 90 et le début des années 2000, le death se réduisait à peau de chagrin et peu de groupes étaient toujours présents pour relever l’étendard de ce style avant l’avènement du brutal death et du tech death.

Mais résumer ce skeud à un “moment nostalgie” serait très injuste tant les morceaux restent d’une redoutable efficacité quasi 25 ans après leur écriture. Big up également au xenolord Nico, fin dénicheur de talents extrêmes et vrai passionné de musique qui tue. Un label à soutenir impérativement.

Tracklist :
1 Exhumation (Intro) (00:29)
2 Massacred by Slitting (02:37)
3 The Beast of Csejthe (04:08)
4 Ultimate Desecration (instrumental) (03:44)
5 Stab-Wound Butchery (03:34)
6 Abolish the Church (04:47)
7 Child Abuse (instrumental) (04:12 )
8 The Eagle of Eli (04:50)
9 Back to the Beyond (Outro) (00:19)

Site officiel http://www.chrismoyen.com/disable/morg
Facebook : https://www.facebook.com/DisabledTheCultPage/

NOW: 2020-08-13 17:01:45.181593394 +0000 UTC m=+26.057500412
Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green