Communication de nos partenaires

Beorn’s Hall – In His Granite Realm

Le 20 mars 2019 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Vulcan - Batterie, Chant
  • Rognvaldr - Guitares, Basse, Claviers

Style:

Pagan Black Metal

Date de sortie:

15 Mars 2019

Label:

Naturmacht Productions

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 9,5/10

Et de trois ! Trois albums, trois chefs-d’œuvre ! Le duo américain Beorn’s Hall continue sa bonne habitude de nous sortir chaque année un album qui se veut être une petite merveille de Black Metal pagan et atmosphérique après les déjà très réussis Mountain Hymns (2017, voir chronique ici) et Estuary (2018, voir chronique ici) ; cet In His Granite Realm ne déroge pas à la règle et on sent le duo soucieux de peaufiner au mieux ses compositions.

On en veut pour preuve que les titres désormais dépassent principalement les dix minutes (quatre sur sept) et chaque morceau se met tranquillement en place au service d’une ambition épique que ne renierait pas le Bathory dans sa période la plus Viking comme nous le démontre la reprise de “Foreverdark Woods” issu de l’album Norland I.

Mais là où Beorn’s Hall nous surprend quelque peu dans sa progression, c’est que, certes, ils reprennent les choses là où ils les avaient laissées l’an dernier mais on les voir arborer un côté plus dark dans leurs compositions. Et ils s’en expliquent : “Notre troisième album, In His Granite Realm continue sur la même voie de progression que celle que nous avions laissée dans Estuary. Nous avons doublé l’influence doom et death metal introduite sur cet album, bien que le son de base demeure toujours très proche du Black Metal de la fin des années 80/début des années 90. Au cours de l’été, nous avons perdu un ami très proche et membre fondateur du groupe à la suite d’un tragique accident. Traiter avec sa mort prématurée a donné à la musique un sentiment plus profond de ténèbres et de chagrin. Nous espérons que vous apprécierez cet album”.

Et en effet, il se dégage une forme de mélancolie dans cet album, particulièrement palpable lors du long passage instrumental sur le titre éponyme qui se veut être à lui tout seul un bon argument pour ce procurer cet album. Mais les réjouissances ne s’arrêtent pas sur ce titre : In His Granite Realm est une œuvre forte de titres épiques, mélancoliques, à peine entrecoupés d’un interlude a capella (“Berglmir (The Call from beyond)”) et d’une outro aux claviers (“Bronze Age Spellcraft”) magnifiant un album déjà en tous point réussi !

Une nouvelle fois, le duo nous invite à un voyage en pleine nature dans les contrées glaciales du grand Nord. Entre le premier titre “Distant Torches – Baldr’s Theme” qui nous rappellera un bon vieux croisement entre Elffor et Summoning avec un chant criard façon Burzum, un grandiose “To ride at Midnight” avec sa partie folk et un passage de pur Black Metal bien cru et violent au possible, et “In His Granite Realm” qui est un pavé monstre de Black Metal pagan, on se retrouve comme envoûtés à l’écoute de cette petite merveille qui confine à la beauté absolue.

Définitivement fan !

Tracklist :

1. Distant Torches – Baldr’s Theme (11:43)
2. Old Men of the Mountain (12:50)
3. Berglmir (The Call from beyond) (2:40)
4. To ride at Midnight (10:01)
5. In His Granite Realm (12:19)
6. Bronze Age Spellcraft (3:20)
7. Foreverdark Woods (reprise Bathory) (CD bonus) (7:52)

Playlist Bandcamp
Page Facebook

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green