Communication de nos partenaires

War Inside – S.U.T.U.R.E

Le 25 février 2016 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Terreur - Vocals
  • Ed' - Guitar
  • Nico - Guitar
  • Matthieu - Bass
  • Tom - Drums
 

Style:

Black Death Metal

Date de sortie:

Fevrier 2016

Label:

Finisterian Dead End

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 7/10

En l’an 15 après 2000 la Gaule et les Gaulois on été vaincus par la Pop Music après une longue lutte, les grands noms de la musique ont déposé leur guitare et l’ont recollée au mur, toutes les ondes sont occupées.

Toutes ? Non… car une région résiste toujours à l’envahisseur.

Une petite région entourées de festivités Pop. C’est dans ce petit village que nous allons faire connaissance avec Finisterian Dead End.

Aujourd’hui le village , bien que d’apparence très calme, déborde d’activité. Il faut dire qu’il accueille un nouveau venu : War Inside.

Cette formation nantaise de Black Death sévit depuis 2008, vous la connaissez peut-être pour avoir joué au Hellfest en 2013 sur le Metal Corner ou alors pour son premier album « Welcoming The Crow« . Voici maintenant le moment de marquer davantage les esprits et d’enfoncer le clou avec un ‘S.U.T.U.R.E‘ qui devrait faire du bien par là où il passe.

C’est très sombre, très froid. Du Black Death dans ce que vous pouvez trouver de plus violent, avec un relent de Hardcore par moment car il faut quand même rajouter un peu de violence. Et c’est dès « Demiurge » que l’on s’en prend plein les dents.

 

Serait-il utile de vous faire une présentation complète du style ? Vous avez compris, on est dans de l’extrême, il n’y a pas de fioritures. Les rares moments de calme sont les courtes introductions qui vous angoissent, « Penance » ou encore « Connivance », une brève accalmie annonçant le déluge. Tout le reste est là pour faire le plus de bruit possible, au premier plan une basse archi-saturée, tout comme les guitares qui vous balancent le riff le plus gras possible, un batteur qui doit mélanger speed, stéroïdes et viagra pour assurer le rythme, un chanteur qui hurle à la mort comme s’il venait d’apprendre la mort de son chat. Le tout mélangé et codé de façon à vous délivrer une musique d’une rare violence.

Un des point forts de War Inside, voici comment le groupe se démarque, c’est par les passages plus lourds, des parties mid tempo (enfin disons plus calmes car c’est quand même très rapide) où la batterie passe au second plan comme sur « Body Bones » ou encore « Cold As Dead » où le chanteur se place alors sur le devant pour renforcer l’accroche et une basse qui vient apporter plus de groove.

War Inside : La guerre interne…

Cette expression peut reprendre plusieurs images. Quand on abuse un peu lors des fêtes, on se retrouve un peu ballonné… Mais attention, War Inside ne fait pas dans la demi mesure, avec l’écoute de ce « S.U.T.U.R.E » vous serez dans le même état que si le jour de Noël, après la traditionnelle dinde chez la grand-mère, vous aviez mangé un cassoulet pour le quatre heures et pour clôturer la journée vous aviez assisté à une conférence alsacienne et partagé la choucroute royale…
Vos tripes en ressortent aussi retournées.

Vous pensez rire… Alors essayez vous verrez.

 

Tracklist :
1. Demiurge
2. The Milgram Whore
3. Body Bones
4. Name Us Defective
5. Penance
6. Cold As Dead
7. Maggots on Candies
8. Connivance
9. Rictus

 

Retour en début de page

1 Commentaire sur “War Inside – S.U.T.U.R.E”

  1. pingback pingback:
    Posté: 10th Mar 2016 vers 11 h 19 min
    1
    War Inside: Thomas Chanteur | Soil Chronicles

    […] à la sortie de S.U.T.U.R.E, et afin de compléter la chronique de l’album  (http://www.soilchronicles.fr/chroniques/war-inside-s-u-t-u-r-e) l’équipe de Soilchronicles s’est entretenu avec Thomas, le chanteur de la formation. […]

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green