Communication de nos partenaires

Manigance – Recidive

Le 21 février 2011 posté par Gwenn

Line-up sur cet Album


  • Daniel DELSAUX - Chant
  • François MERLE - Guitares
  • Bruno RAMOS - Guitares
  • Marc DUFFAU - Basse
  • Daniel POUYLAU - Batterie
  • Jean LAHARGUE - Claviers

Style:

Heavy power

Date de sortie:

31 janvier 2011

Label:

XIII Bis Music/Sony Music

Note du Soilchroniqueur (Gwenn) : 6.5/10

Après « L’ombre et la Lumière », sorti en 2006, Manigance entre dans le silence. 5 ans plus tard et à l’image de multiples groupes français ayant provoqué la furie des groupies et la création de nombreuses vestes à patchs, Manigance récidive… également. Cela va sans dire, je n’ai pas affaire à un groupe sans histoire. Tu te souviens d’un groupe ayant fait une première partie de Scorpions en 2005 un certain 4 Juillet ? Ouais, c’était à l’Olympia, je sais. Mais bien avant tout ça… au-delà du titre honorifique du Meilleur groupe français en 2003 aux trophées Hard-Rock Mag, Manigance est né à Pau, en 1995. Le style ? Prog, Power, Heavy Metal, et le tout en français, s’il te plaît. Le plus rigolo est qu’à leurs débuts, ils ne réalisent que des reprises, mais ça a fonctionné ! La puissance de Judas Priest ou de Van Halen dans le son des instruments de Manigance a fait naître une réelle unicité ! Depuis, 6 albums diffusés à travers le monde, le nom de Manigance devient bel et bien connu et quand on sait combien il est difficile en France de faire reconnaître le Métal issu de ses terres, je tire mon chapeau bien bas.

Je te propose de regarder de plus près l’aspect artistique et pictural de « Récidive », le dernier album déjà dans les bacs depuis peu. Tout en force, en coups de tonnerre, en profondeur. Le choix des couleurs de la pochette ne fait que renforcer le tout, comme ce logo maintenu sans bouger par deux mains empoignées dessus. On respecte totalement l’esprit Heavy, sans oublier l’accroche que l’Art Work d’un album doit représenter pour le passant metalleux lambda.

Comment te décrire maintenant le contenu musical de cet album ? Essayons d’en faire le tour ensemble ! L’intro, déjà. Le son, rien à y redire, ça fait un moment d’ailleurs que je n’ai rien à redire sur la qualité du son des albums que je découvre. Souvent, je suis surprise du poids de l’intro, qui déverse une puissance telle que le reste de l’album ne peut pas suivre, ici ça n’est pas le cas. Manque ou absence, je n’y trouve pas la puissance. « Larmes de l’Univers » te paraîtra plus viril dans son intro et te rappellera le Heavy français des années 80/90, autant dans les paroles que dans les manières. Vulcain, Blasphème, les rappels sont là. « Dernier Allié » se trouve marqué par la patte électronique de son préambule malgré une structure Heavy assez élaborée, un refrain enlevé et une voix plus sûre. Rien de très explosif, mais sans faille. « Mercenaire » touchera ta sensibilité par ses aspects « Heavy allemand » par son démarrage clair, agressif et sa suite logique ! « L’ombre d’hier » respecte la même ossature, seul son sens diffère, les paroles sont plus axées sur le thème de la relation amoureuse. J’aime assez « Chant de bataille », mettant plus en avant, justement, le chant. Les aspects mineurs des gammes utilisées rendent ce morceau d’une grande qualité bien qu’étant totalement dans la même tonalité que les morceaux précédents.
« Secret de l’âme » jouant plus sur les hauteurs et les rythmes, « Récidiviste » sur les jeux de manche et la rapidité des riffs, « Illusion » et son côté morceau Live à faire sauter un public en furie sur son intro, « Sentiers de la peur » que je trouve assez plat, « Vertiges » beaucoup plus intéressant dans sa robustesse et ses jeux de guitare, « En Seigneur » et son refrain marquant, « Déserteur » et une intro de toute beauté technique, « Délivrance » et la force de ses mots, et « Sans détour », le souffle final que j’aime par son naturel, à savoir une voix et une guitare comme base d’un très joli passage…
…Quinze morceaux !

Afin de te synthétiser mon avis, je dis avant tout que l’ensemble de l’album est tout à fait sympathique à écouter. C’est cohérent, tout plein de petites finesses qui sauront séduire ton oreille en besoin de douceurs. Les paroles ne sont pas en reste, et le respect du style français, est un réel bonheur à découvrir/redécouvrir en 2011. Récidive est charmeur, il virevolte, sautille, émeut parfois, surprend un peu… sans pour autant exploiter ça dans une vigueur exacerbée. Manque pour certains, finesse pour les autres. A mon goût, cette légèreté n’est pas toujours une qualité.

Site : http://manigance.org

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green