Communication de nos partenaires

Behexen – The poisonous path

Le 1 juin 2016 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Horns - Batterie
  • Hoath Torog - Chant
  • Shatraug - Guitares
  • Wraath - Guitares

Style:

Black metal

Date de sortie:

27 mai 2016

Label:

Debemur Morti Productions

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

C’est l’effet Coupe d’Europe, l’effet année bissextile ou bien ?

Les Finlandais de Behexen reviennent à intervalle régulier, tous les quatre ans exactement et ce, depuis 2000 et leur premier album « Rituale Satanum ».
Actif entre 1994 et 1996 sous le nom de Lords Of The Left Hand, Behexen nous dessert aujourd’hui son cinquième album « The poisonous path » qui s’avère être sans doute être le plus réussi d’une carrière au parcours pourtant sans faute.
En presque une heure pour dix titres d’une intensité incroyable, Behexen revisite le black metal haineux.
Enregistré par Samu Oittinen, responsable du son de Korpiklaani, Altaria ou Insomnium, mixé et masterisé par Tore Stjerna (Nex, ou plus connu sous le nom de Necromorbus, batteur fut un temps chez Funeral Mist, Zavorash ou Corpus Christii) au… Necromorbus Studio, l’album jouit d’un son pour le moins puissant au vu du genre pratiqué !

Behexen nous livre une nouvelle fois un album de black metal intense, à l’approche old school plus qu’assumée et la surprise ne vient que du fait que les quatre Finlandais nous balance encore un album de grande qualité.
Ca bourrine, ça tabasse des éructations incantatoires du début à la fin, ça blasphème tout ce qu’on sait à grand renforts de blasts incessants sur un chant caverneux au possible sur lequel s’opère une légère reverb’.
Behexen est à la fois cette grandiloquence dans l’intensité de sa musique et un plongeon au plus profond des ténèbres de par les arrangements et l’ambiance occulte qui se propage au fur et à mesure que les morceaux s’égrènent.
D’album en album, Behexen perpétue sa recherche à parfaire sa musique afin de nous la vomir dans un déluge de haine et d’occultisme.
Les compromis ? Ils ne connaissent pas !
Un minimum de couleur ? Ils s’en battent le crucifix !
Non, Behexen nous envoie ses riffs barbares comme autant de coups de masses et lorsqu’ils ralentissent le tempo (« A sword of Protean fire », « Rakkaudesta Saatanaan »), c’est pour mieux nous broyer vicieusement avec un sadisme non dissimulé et nous achever lors d’une accélération à nous briser les cervicales.
« The poisonous path » est un véritable catalogue de destruction, à l’ambiance aussi sombre que l’artwork signé Kristiina Lehto (Baptism, Horna, Sargeist), et chacun des dix titres, aussi homogènes qu’indissociables, ne sont que prétextes à nous pousser dans nos derniers retranchements, au plus profond de nos peurs ! Cette violence inouie dont le groupe fait preuve au fur et à mesure que les minutes passent offre un côté aussi chaotique que majestueux à l’ensemble.

Encore un album fracassant de la part d’un groupe dont la reputation n’est plus à faire !

Tracklist :
1. The Poisonous Path (5:59)
2. The Wand of Shadows (3:56)
3. Cave of the Dark Dreams (3:48)
4. A Sword of Protean Fire (5:17)
5. Umbra Luciferi (5:37)
6. Tyrant of Luminous Darkness (6:33)
7. Chalice of the Abyssal Water (7:05)
8. Pentagram of the Black Earth (5:00)
9. Gallows of Inversion (4:04)
10. Rakkaudesta Saatanaan (8:40)

Site officiel : http://www.behexenofficial.com/
Myspace : http://myspace.com/congregationofbehexen
Facebook : http://www.facebook.com/behexen.official

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green