Communication de nos partenaires

Alkaloid – The Malkuth Grimoire

Le 30 juin 2015 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Linus Klausenitze : basse
  • Hannes Grossmann : batterie
  • Christian Münzer : guitare
  • Danny Tunker : guitare
  • Morean : chant, guitare
 

Style:

Death Métal Progressif

Date de sortie:

17 mars 2015

Label:

Indépendant

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 9.5/10

Nous avons tous un peu joué à ça au moins une fois : imaginer des formations idéales composées de nos musiciens favoris, Alkaloid pouvant être considéré comme l’un des milliers de résultats possibles. En effet, derrière ce patronyme quelque peu intrigant et cette superbe pochette se cachent (je ne citerai que les groupes les plus connus, la liste serait trop longue sinon) : Linus Klausenitze (Obscura), Hannes Grossmann (Blotted Science, Dark Fortress, Nader Sadek, Necrophagist), Christian Münzer (Spawn Of Possession, Defeated Sanity, Obscura, Necrophagist), Danny Tunker (Aborted, God Dethroned, Prostitute Disfigurement, Vomitory) et Morean (Dark Fortress). Autant dire qu’avec un tel line up, si vous n’avez pas encore entendu parler d’Alkaloid c’est que vous êtes sévèrement largués en matière d’actualité chaude.

Déjà, douze titres, une heure et quart de musique, les mecs ne se moquent pas du public. On connaît des All Star Band moins généreux. Cela dit, la grande question étant : « L’album est-il à la hauteur des CV ? », il va falloir y répondre sans détour et le fait que je pourrais écouter « Carbon Phrases » en boucle pendant des heures doit déjà vous mettre sur la voie. Selon moi, si Tool aimait jouer du Death Métal, il écrirait peut-être une chanson de ce niveau où technique, puissance et mélodie se mélangent parfaitement pour le plus juste équilibre.

Même si The Malkuth Grimoire tire principalement sur du Obscura avec des pointes du Cynic récent, ce rassemblement de techniciens hors pair a engendré un disque quasi parfait à la personnalité unique, d’une musicalité exceptionnelle et incroyablement riche. Je voudrais être tatillon, je me contenterais de dire qu’intituler une chanson « Cthulhu » fait aujourd’hui un peu cliché ou encore que la quadrilogie « Dyson Sphere » n’est pas un concept sur la célèbre marque d’aspirateur. Sorti de ça, Alkaloid fait le parcours sans faute, de la production à la composition en passant par l’illustration. Alors pourquoi pas 10/10 ? Parce que paradoxalement l’album est presque trop dense, c’est assez éprouvant pour la concentration car à musique exigeante, auditoire attentif. Sinon, il n’y a rien à dire, The Malkuth Grimoire fait sans problème partie des disques de l’année en cours, tellement qu’Omnivium m’apparaît comme largement surclassé. Talent à l’état pur.

Tracklist :
1 : Carbon Phrases
2 : From A Hadron Machinist
3 : Cthulhu
4 : After Magnitudes
5 : Orgonism
6 : Dyson Sphere I. Mining The Oort Cloud
7 : Dyson Sphere II. Assembly
8 : Dyson Sphere III. Kardashev II.1 – The God Oven
9 : Dyson Sphere IV. Sol Omega
10 : The Malkuth Grimoire
11 : C-Value Enigma
12 : Funeral For A Continents

Site officiel http://www.alkaloid-band.com/
Facebookhttps://www.facebook.com/alkaloid.metal
Bandcamphttps://alkaloid-band.bandcamp.com/releases
Soundcloudhttps://soundcloud.com/alkaloidband/set … bum-stream

 

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green