Communication de nos partenaires

Middian

Le 12 février 2007 posté par LittleGirlWithAGun

Intervieuse : Helen Chachaty

Middian, Middian, Middian… L’envie d’en savoir plus sur cette formation atypique se faisait de plus en plus grande, après l’écoute et la chronique de cet album Age Eternal, qui est, comme le groupe, atypique.

SoilChronicles : Tout d’abord, pourrais-tu commencer par présenter un peu le groupe au public français qui ne vous connaissent pas forcément très bien ?
Mike S. : Le groupe s’appelle Middian, et nous venons d’Eugene, Oregon, aux Etats-Unis. Nous sommes trois dans la formation, et notre style s’apparente à du heavy, situé quelque part entre High On Fire et Neurosis, avec une large part de doom.

SC. : Comment vous est venue l’idée de composer un album aussi conceptuel? Quelles ont été vos influences premières ?
M. S. : Nous voulions faire la meilleure musique possible, tirée de nos influences et inspirations actuelles. L’album est une sorte de continuation de ce que je fais avec YOB, mais le son de Middian a ses propres son et rythme, c’est un son qui vient de Will, Scott et moi.

SC : A l’écoute d’Age Eternal, on remarque un fort contraste entre la musique très brutale, et des sons plus mélodiques. Comment avez-vous réussi à réunir ces deux extremes ?
M. S. : J’aime beaucoup avoir des dynamiques extrêmes dans la musique que je compose, avec des tensions assez marquées, qui emmènent l’auditeur dans un voyage lui faisant découvrir toute sortes de sons et de nuances. Je possède un certain nombre d’albums qui contiennent cette notion de « voyage » entre les sonorités brutales du metal et une partie résolument plus mélodique. Cependant, pour autant que j’aime ces albums, à la fin de l’écoute, j’en ai fini avec eux. Pour Age Eternal, je voulais que l’accroche se fasse au niveau des différentes dynamiques présentes, pour que l’auditeur soit constamment balancé d’un son à l’autre, sans savoir exactement ce qui viendra ensuite…

SC : C’est un lieu commun de dire que les morceaux de doom metal sont toujours d’une durée assez conséquente, mais les votres remportent quand même la palme! Pourquoi? Aviez-vous tant de choses à « dire », à inclure dans vos moreaux ?
M. S. : Je ne contrôle absolument pas la longueur des morceaux. Ils semblent s’imposer à moi d’une façon tout à fait bizarre. Nous ne faisons que travailler sur les airs, jusqu’à ce qu' »ils » sentent qu’ils sont terminés, ce qui excède souvent les dix minutes. Cette musique n’est clairement pas pour tout le monde, mais je sens que nos morceaux sont en quelque sorte « mouvants » dans leur dynamique, ce qui leur donne cette longueur.

SC : A l’écoute d’Age Eternal, et alors que je rédigeais ma chronique, je me sentais emportée dans une sorte de voyage. Mais peut-être avez vous une autre vision de votre album. Comment expliquer le sens d’Age Eternal, sa tonalité générale ?
M. S. : Mon « trip » musical a toujours été un mélange entre le mysticisme de l’est et la physique quantique. Mais les thèmes que j’ai explorés dans le passé avec YOB sont plus ambigus avec Middian. Age Eternal est moins à propos de l’usage du langage spirituel que l’utilisation du langage quotidien pour faire ressortir certaines idées. On s’approche plus de la démolition de concepts plutôt que d’en introduire de nouveaux.

SC : Quelles sont vos infuences musicales en général ?
M. S. : Neurosis, SLEEP, Akercocke, Burning Witch, Will Haven, Iron Maiden, Immolation, High On Fire, Satyricon, Corrupted, King Crimson… la liste est trop longue pour tous les citer.

SC : Une petite question à propos de la France : est-ce que tu connais des groupes français de metal ?
M. S. : Y a-t-il une vraie scène Black Metal en France? Comme Balrog ou Deathspell Omega par exemple ? Sinon, je suis un grand fan du Loudblast du début des années 1990. J’aimerais bien connaître un peu plus la scène française!

SC : Comment est la relation avec vos fans en général ?
M. S. : Nous sommes très accessibles. On peut facilement nous approcher et nous traînons souvent avec des gens pendant les concerts, dans le but de passer un bon moment. Nous ne sommes PAS le genre de groupe à attendre en backstage ou dans nos loges avant notre entrée en scène.

SC : Une tournée de prévue ? Et si oui, y a-t-il une chance pour qu’on puisse vous voir un jour en France ?
M. S. : Nous planifions une tournée en Europe début 2008, si tout va bien.

SC : La dernière phrase t’appartient, quelque chose à dire au public français ?
M. S. : Merci pour cette interview ! Et merci à tous ceux qui supportent la scène Heavy en général, ainsi que Middian ! DOOM !!!


Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green