Communication de nos partenaires

Magic Kingdom

Le 27 avril 2015 posté par Metalfreak

Intervieweuse : Bloodybarbie

 

A l’occasion de la sortie du nouvel album de Magic Kingdom « Savage Requiem » (http://www.soilchronicles.fr/chroniques/magic-kingdom-savage-requiem), nous avons eu l’honneur d’interviewer un des grands compositeurs et guitariste du power métal : Dushan Petrossi pour en savoir plus sur cette œuvre et sa création.

 

 

Quel est ton ressenti concernant ce nouvel album “Savage Kingdom”?

« Symphony Of War » était un double album avec de longs morceaux et beaucoup de travail d’opéra. Cette fois-ci j’ai voulu quelque chose de plus court mais qui donne une bonne claque, puissant et énergique avec des refrains catchy. Je préfère Christian, c’est un vrai passionné et il se donne à 100%. C’est un chanteur très performant avec un très haut niveau technique.

Aussi, Michael Brush notre nouveau batteur anglais nous correspond parfaitement, il était fan de Magic Kingdom depuis plus de 10 ans et il a gardé contact avec moi régulièrement. Et voilà qu’il a fini par jouer dans notre groupe après quelques auditions.

Je voulais un vrai album classique avec un son moderne, quelque chose qui pourra culminer pendant des décades, non pas un long album, avec des morceaux catchy et puissant, avec un son grandiose et une production parfaite. Je pense qu’on a réussi !

 

Quel est le concept de ce “Savage Requiem”, l’histoire qui se cache derrière cet artwork ?

« Savage Requiem » est un message d’espoir, même si c’est très personnel car il parle de gens que j’aime et qui sont morts. J’ai toujours tenté d’atteindre mes objectifs et je n’ai jamais écouté personne pour faire ce que je veux. Être musicien n’est pas une chose facile à vivre, et le morceau parle un peu de ma vie mais délivre tout de même un message positif : vivre une vie avec passion quoi que vous fassiez, qui que vous soyez. Si vous écoutez du métal, vous vous sentez mieux, il vous apporte de l’énergie et un sens à votre vie, quelque chose que d’autres musique mainstream ne font pas ressentir. Un requiem sauvage, un prieur pour la vie, un prieur de métal pour la vie et pour ce que vous aimez.

Quand j’écris une nouvelle musique, la voix et les mélodies étaient déjà dans ma tête, ensuite j’ai commencé à construire autour de ça. Cela peut être les riffs quand je joue à la guitare, claviers ou basse, ça diffère selon l’instrument que je joue.

Concernant l’artwork, je voulais qu’il y ait un dragon, détruisant une cathédrale, le feu signifie notre passion pour la musique, le véritable groupe est de retour. C’est notre mascotte depuis des années et j’ai juste voulu quelque chose de puissant avec du caractère, Stan W.Decker a fait un excellent travail.

 

Concernant l’écriture des morceaux, la majorité du temps chez Magic Kingdom, c’est mon imagination qui m’inspire, mais ça peut aussi être des films, livres…par exemple : « Full Moon Sacrifice » a été inspiré d’un épisode de Vikings. D’autres morceaux comme « Ship Of Ghost », sont plus historiques et sont sur l’esclavagisme et les commerçants européens qui ont ramené des africains aux USA. J’essaie toujours de donner un réel sens à nos paroles, je prends ça très au sérieux. Je traite également de nombreuses nouvelles tristes et problèmes internationaux comme dans « Four Demon Kings Of Shadowland » qui est anti-terrorisme. J’aime donner un double sens aux morceaux, avec une approche métaphorique et fantastique, vous devez savoir lire entre les lignes. Mais le plus important dans la majorité des titres c’est de ressentir quelque chose en les écoutants, c’est là qu’est l’art ! C’est comme de la nourriture, vous en avez besoin pour vivre.

Quel que soit la tendance, voilà qui nous somme, notre âme est dans cet album et nous avons reçu une tonne de bonne critiques à travers le monde.

 

 

Combien de temps cela vous a pris pour finir de composer et d’enregistrer l’album?

J’étais occupé en tournée avec Iron Mask, on a joué plusieurs festivals comme le Graspop Metting, PPM fest, Frost Rock…Et bien sûr, nous avons sorti deux albums avec Iron Mask : « Black as Death » en 2011 et « Fifth Son of Winterdoom » fin 2013, les deux chez AFM Records.

J’ai commencé à écrire « Savage Requiem » en janvier dernier. J’avais déjà l’intro de » Guardian Angels » dès 2013. En lisant tous les souhaits des fans, je me suis dit qu’il est temps que je finisse ce nouvel album de Magic Kingdom. J’ai donc travaillé jour et nuit pendant six mois non-stop. Nous sommes allés en Italie pour enregistrer le chant et mixer l’album puis en Angleterre à Birmingham pour enregistrer la batterie.

Je pense que cet album peut devenir un classique, il a tout pour comme « Keepers » de Helloween, ou les premiers albums de Maiden qui continuent à perdurer. Je suis confiant ! On a vraiment fait de notre mieux pour accomplir cette œuvre avec des musiciens passionnés qui aime ce groupe et qui vivent pour la musique avant tout.

 

Quelle est la méthode de composition au sein de votre groupe?

J’écris tout, musique et paroles, c’est comme ça que j’ai fonctionné depuis vingt ans et c’est la meilleure façon pour nous.

 

 

Qu’en est-il du line up actuel, vu que vous avez connu nombreux changement dans le passé?

Je suis vraiment content maintenant, j’ai les musiciens qu’il faut qui ne se plaignent pas de voyager et de bouger et joue pour nos fans partout : clubs, festivals, concerts… Ce n’était pas toujours le cas dans le passé. C’est un vrai groupe maintenant, et pas simplement un projet studio.

 

Comment est la scène power en Belgique?

La Belgique n’est pas vraiment un paradis pour le power, c’est plutôt le hardcore et le death métal qui domine, il en reste seulement les groupes pro chez de grands labels du power métal ou symphonique métal. C’est pour cela qu’il est difficile de trouver de bons musiciens sur qui je peux compter, c’est pour ça que notre nouveau batteur vient de Rugby de UK (haha).

 

Quelle était la chose la plus difficile lors de l’écriture de cet album? Quelques anecdotes le concernant?

Le plus difficile à chaque fois c’est de faire quelque chose que je n’ai jamais fait dans le passé, plus on compose des albums, plus il est difficile de le composer haha. Je suis quelqu’un de surexcité et je me donne toujours à 1000% pour faire le meilleur album !

C’est juste incroyable et génial d’être dans un studio en Italie à 100m de la mer, et à chaque fois qu’on voulait faire une pause, on allait nager et se relaxer, c’était un pur plaisir. J’aime tellement l’Italie et Angelo (notre ingénieur son et producteur) est quelqu’un d’aimable.

 

Quelle est ta guitare préférée?

Fender Stratocaster pour les solos, et LAG pour la rythmique.

 

Je sais que tu aimes bien Disney, quels sont tes films préférés?

Le Roi Lion et Aladin.

 

Quels sont tes projets pour 2015 ?

On va être en tournée et en festival au maximum qu’on puisse, et on espère faire une grande tournée en automne avec deux autres groupes.

Je n’ai pas d’autres projets, deux groupes à gérer c’est déjà un travail énorme.

 

 

Vas-tu continuer avec Iron Mask?

Bien sûr, pourquoi j’arrêterais ? J’ai un super label pour les deux groupes et j’ai déjà commencé à écrire pour Iron Mask.

 

Quels sont tes autres passe-temps autre que la musique ? Et combien de temps consacres-tu à la musique ?

Regarder des films, le cinéma, observer les planètes avec mon télescope, lire, aller à de bons restaurant. Je suis quelqu’un de très normal ! J’ai commencé également à écrire un livre.

Je peux passer des jours et des jours pour finir quelque chose dans mon studio, je n’ai pas de limites mais j’ai besoin de me reposer parce que la dernière fois, j’ai fini aux urgences avec 18 de tension. La musique n’est pas une vie facile, vous devez vous sacrifier pour atteindre un certain niveau et une fois que vous l’atteignez, il faut le maintenir ou aller plus haut.

 

Que penses-tu de la scène power dans le monde du métal ? Pense-tu qu’elle est saturée et que tout a déjà été fait ?

Je ne sais pas pour les autres groupes, mais je sens que je peux faire bien mieux dans l’avenir, il y a tellement de choses qu’on peut ajouter dans le métal, beaucoup de différentes humeurs, les orchestrations sont infinies.

 

Je te remercie pour cette belle interview et au plaisir de vous voir à Paris

Merci, de même ! A bientôt.

 

 

Facebook : http://www.facebook.com/pages/MAGIC-KINGDOM/29328026941

Site officiel : http://www.magic-kingdom.be/

Myspace : http://myspace.com/magickingdommetal

ReverbNation : http://www.reverbnation.com/magickingdommetal

Youtube : http://www.youtube.com/user/romamagickingdom

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green