Communication de nos partenaires

Evil One

Le 12 octobre 2010 posté par celtikwar

L’interview a été faite par mail, et c’est le batteur de ce combo de renom Speed qui a répondu à nos questions. Rien de mieux que de lire ces quelques lignes pour une meilleure approche et compréhension de leur nouvel album Militia Of Death


/ Je vous laisse présenter le groupe pour nos lecteurs
Speed – Batterie :
Evil One est un groupe de Heavy Thrash de la région parisienne. Composé de 5 membres, Speed (c’est moi !) à la batterie, Freddy (guitare), Kriss (Guitare), Cedric (basse) et Fred (chant). Nous nous apprêtons à sortir notre second opus Militia of Death.

/ Votre musique nous fait vaguement penser aux groupes allemands, quelles sont vos influences majeures?
Nos influences viennent surtout d’outre atlantique avec des groupes comme Annihilator, Metallica, Death Angel, Flotsam and Jetsam, mais aussi d’Europe avec Judas Priest, Iron Maiden ou Accept. Nous adorons tout ce qui est heavy / speed / thrash…

/ Quelles sont les retombées que vous avez eu pour Evil Never Dies? Cet album semble vous avoir ouvert pas mal de portes?
Oui, cet album a plutôt bien fonctionné, que ce soit au niveau des ventes ou au niveau médiatique (presse, webzines, radios…). Nous avons pas mal joué pour cet album et avons rencontré pas mal de monde. Mais ce n’est qu’un début !!

/ Evil Never Dies est un disque très complexe et surtout varié, avec une grande diversité dans les titres, certains plus mélodiques et d’autres plus « rentre dedans », comment s’est passée sa séance d’écriture?
L’écriture est naturelle, on ne se pose pas de questions. Les idées de riffs viennent essentiellement des 2 guitaristes. Pour ma part, j’écris la quasi totalité des textes et nous collaborons tous pour les arrangements, structures…
Nos influences et gouts personnels se mélangent donc naturellement.

/ Comment avez vous choisi votre pochette?
La pochette d’ Evil never Dies a été réalisée par JP Fournier. Pour Militia of Death, ce ne fut pas possible, et c’est Andreas Marschall qui s’en est chargé. C’est assez incroyable car aucun groupe français n’avait encore travaillé avec lui. Il est bien connu de tous pour ses réalisations avec Obituary, Gravedigger, hammerfall, Blind Guardian, etc etc…… Un catalogue d’artworks impressionnant !!! Et une touche unique !


/ Sur « Militia Of Death », on
a l’impression que l’album est plus travaillé, plus arrangé, peut-être que les tournées de promotion vous ont fait gagner en expérience…Est-ce l’impression que vous en avez?
Certainement, on a gagné en maturité et la scène y contribue forcément. Mais nous travaillons beaucoup en répétition et peaufinons les moindres détails.
Nous travaillons déjà sur les compos du 3eme album prévu fin 2011, et nous continuons dans cette voie.

/ Blague à part, le titre Militia Of Beer fait partie de ce que Tankard appelle le Alcoolic thrash metal, et c’est un super titre, d’où vous est venue cette idée?
On doit d’abord préciser que Militia of Beer est bien interprétée en lead vocals par Gerre de Tankard lui-même !!! Donc évidemment, ca fait penser à Tankard. Je l’ai rencontré au Headbangers Open Air l’année dernière. On a discuté et je lui laissé un album d’Evil never Dies. Il m’a écrit quelques jours plus tard en me disant qu’il aimait beaucoup. Je lui ai donc demandé s’il souhaiterait participer au suivant et il a accepté de suite. C’est un hommage à ce groupe culte qu’est Tankard.
Nous jouerons d’ailleurs avec eux les 25 et 26 mars 2011.

/ Serait-il possible d’avoir dans le futur un album d’Evil One complètement orienté vers la bière et le whisky?
Non, comme je le disai , c’était un hommage à Tankard. Nous voulons par contre toujours garder une touche un peu fun quelque part. Ca fait du bien les sourires dans le métal !!!

/ Quels sont vos projet pour l’année à venir? Des concerts et tournées en vue?
Niveau scène, il y a beaucoup de choses. Nous jouerons déjà le 13 novembre au Pacific Rock de Cergy (95) pour une Release party, puis le 20 novembre au Clandestine Fest avec Adx et Vulcain. Pour l’année prochaine, les 2 dates avec Tankard, la convention De Fismes (51), le Headbangers Open Air d’Hamburg et surtout, nous venons de signer un contrat de booking avec une agence américaine pour plus de 35 dates européennes. On a de quoi faire donc !!!

/ Beaucoup de groupes français de heavy tournent beaucoup à l’étranger notamment en Allemagne et en Espagne, pensez-vous participer à des festivals allemands?
Le headbangers Open air est d’ores et déjà confirmé, et je pense que d’autres s’ajouteront, oui.

/ Vous pouvez comparer dates en France et à l’étranger, quelle différence pouvez-vous constater ????
Bonne question ! Disons que le public allemand par exemple, est souvent plus nombreux aux concerts, et participe davantage. Ils aiment venir découvrir de nouveaux groupes. En France, il faut déjà être confirmé pour attirer l’attention et commencer à remplir les salles. C’est un long travail !!!

/ Je vous laisse conclure.
Un grand merci à vous, et je donne rendez vous aux metalleux de toute sorte le 8 novembre pour la sortie de Militia of Death, et sur scène pour vivre le métal à fond!! A très bientôt.

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green