Communication de nos partenaires

Aborym

Le 5 décembre 2010 posté par Gwenn

J’ai eu la chance, dans le cadre de cette Interview, d’avoir les réponses de Fabban (chant), Faust (batterie) ainsi que de Hell :10 :Kabbalus à la guitare/claviers. C’est donc avec plaisir que je vous fais partager cet échange, sans attendre.


– Hello Fabban, peut-être qu’un jour j’aurai l’occasion de rencontrer le groupe en réel, mais en attendant, j’ai quelques questions à vos poser, à l’aube de la sortie de la tuerie « Psychogrotesque ». Comment s’est passé la reprise des rennes, après Evil et Attila ?

Salut … oui, j’espère que nous allons te rencontrer en face d’un verre de vin rouge la prochaine fois… Hmm … je crois effectivement que j’ai fait un très bon travail derrière les micros. Je pense que la voix sur Psychogrothesque est la meilleure d’Aborym depuis 1992. Attila ne nous manque pas tant que ça … hehe … Sérieusement: Aborym et Attila sont trop différents et nous concevons la musique de manière complètement différente alors … tout le monde a sa propre route. Nous ne concevons pas la musique comme un crachat machiné des notes … A propos de Prime Evil … Il avait des choses plus importantes à s’occuper dans sa vie. Nous lui souhaitons le meilleur.

– J’ai une grosse question à vous poser, j’ai eu des appréhensions en lisant les termes d’électro, ou encore de Black Metal industriel… qu’entends tu par ces termes, car franchement en écoutant et en chroniquant l’album, j’ai réellement pris mon pied à ressentir ces influences venues d’un Black Metal sorti tout droit des vagues les plus pures et les plus anciennes, surtout les quatre premiers morceaux. Peut-être à partir le cinquième ou le huitième, mais ça passe bien dans la continuité de l’album…

Fabban: Je n’aime pas les étiquettes dans la musique. C’est un album qui dépasse toutes les limites, qui va au-delà de toutes règles et va dans les différents genres musicaux. Le Black Metal est juste un de ces genres, et pour être honnête, je ne pense pas que Psychogrotesque soit un album de Black Metal, du moins nous ne voulions pas que ça sonne Black Metal. Nous jouons du 100% Aborym. Amusez-vous bien à essayer de trouver des noms ou des adjectifs … Je suis intéressé par la qualité de la musique, l’évolution, l’expérimentation et le contenu de ses messages. Nous pouvons nous accorder à un genre ou à un autre, nos fans sont prêts à nos changements d’humeur. Nous ne sommes pas un groupe qui joue depuis des années et des années toujours les mêmes choses. Je trouve cela frustrant.

H: I0: K – Eh bien, nous avons utilisé ces mots en raison de la forte influence de tous ces types de musique électronique que vous pouvez trouver dans Psychogrotesque. Nous avons utilisé quelque chose comme plus de cent différentes pistes de synthés et échantillons, de sorte que la définition de combinaisons électro-industrielle se justifie très bien, mais il y a tellement d’autres influences sur cet album, qu’à la fin l’étiquette se définit pour Psychogrotesque comme, à mon avis,  » musique extrême ».

– Dans l’historique d’Aborym, je trouve des membres de Carpathian Forest, Emperor, Anaal Nathrakh, Dissection, évidemment Mayhem et j’en oublie. Ça n’est pas rien. Pour ne me concentrer que sur Psychogrotesque, je peux trouver des inspirations de toutes ces personnalités. Comment tu vois les choses ?

Fabban: Je peux vous assurer que nous avons pris de tout. Psychogrotesque est plein de blues, de Heavy Metal, de Death metal, de classique, d’influences électroniques … il y a un peu de tout mais pas des groupes que tu viens de mentionner. Quoi qu’il en soit, est-il si important de savoir de qui ou de quoi vient l’inspiration? Si tu aimes un album, c’est bien que tu l’apprécies, et chaque groupe est unique. La musique a toujours été inspirée par les groupes qui l’ont jouée avant.

Faust: Certains d’entre eux ont participé avant que je rejoigne le groupe mais pour moi, il n’y a rien à retirer d’avoir des « célébrités » dans le groupe ou quelque chose comme ça. Il s’agirait simplement de demander à des amis ou à des musiciens que tu connais dans le cadre du respect, au nom de la coopération, parce que tu penses qu’ils vont effectivement donner quelque chose à ton groupe. Par exemple, nous avons eu sur Psychogrotesque Karyn Crisis pour faire quelques voix et certains de ses travaux sur cet album sont d’un caractère qui me donne la chair de poule. C’est très gratifiant.

– Les contributions de Marc Urselli, Emiliano Natali, Fear No One Studio, rendent un son complètement hallucinant qui met en valeur toute l’originalité de l’album, une priorité pour Psychogrotesque ?

Fabban: Un album comme celui-ci nécessite des sons de haute qualité, un enregistrement impeccable, la production et une post-production au top. Emiliano a fait un travail fantastique et le soutien de Marc Ursell de New York a ainsi été important pour tous les petits détails de cet album. Nous avons eu en fait besoin de près de deux mois, juste pour le mixage. C’est pour vous montrer comment cela a été difficile d’enregistrer et de créer un album comme ça.

H: I0: K – Nous avions besoin de donner le meilleur son possible à un album si complexe et immense, et nous avons atteint notre objectif grâce au fantastique travail d’Emiliano. Il a été en mesure de nous donner le son et l’ambiance que nous cherchions sur cette sortie d’album, un monolithe homogène du chaos où l’on peut tout entendre clairement, tout en conservant l’agression et la dynamique. Marc nous a donné quelques conseils utiles sur le mixage et le mastering, nous sommes tous très heureux du produit final.

– J’adore l’idée évoquée notamment sur le Myspace du groupe, cette espèce de société qui bouffe littéralement l’être pensant… Un message important à faire passer?

Fabban: Bien sûr. Ceci est un message très important, un message universel. Il est vraiment important de s’arrêter pendant une seconde et commencer à réfléchir aux problèmes fondamentaux de la société de notre temps, au manque de personnalité chez les gens qui est l’un d’entre eux. Malheureusement, la société moderne est devenue une machine tentaculaire qui arrête l’intelligence réelle ou la simplifie. Elle inhibe juste des gens qui commencent à vivre et à penser avec leur tête. Quoi qu’il en soit, la société, le système, ils ont été créés pour «avaler» les gens, pour les rendre tous pareils, coincés dans les faux mythes de notre temps.
Ces faux mythes qui mélangent les gens, et créent de mauvais chemins et instables pour évaluer les choses. Aujourd’hui, les gens apprennent à se regarder à travers les yeux de quelqu’un d’autre, pas de leurs propres yeux. Je vous suggère de lire attentivement l’histoire de Psychogrotesque. C’est une sorte de Roman-Musique avec quelques notions qui sont étroitement liées à la stérilité, l’humanité moderne, sa faiblesse, son instabilité qui le mène à la folie progressive exactement au moment précis où il se rend compte à lui seul qu’il a été totalement manipulé par quelque chose de complètement malade… tout ce que notre société est.

– Faisant partie de la gente féminine j’ai un sacré faible pour les morceaux contrastés, mauvais, ambiants par moments, déroutants dans leur chronologie, alliant saxos, voix classiques et toujours cette voix terriblement géniale. J’ai l’impression que Psychogrotesque montre toute la polyvalence musicale dont vous êtes capables… Quel est le fil conducteur, dans la composition des morceaux ?

H: I0: K – Je crois que l’atmosphère est le « trait d’union » qui va coller les dix mouvements de ce travail. Tu peux sentir dès le début un sentiment d’anxiété et de malaise, avec de brusques changements d’humeur qui veulent reproduire l’agitation de l’âme de cet homme, resté seul avec sa maladie jusqu’à ce qu’il perde son humanité. La musique suit strictement les paroles et vice-versa, si un auditeur ne les lit pas, il va certainement perdre beaucoup de la situation dans son ensemble.

– Attila a rejoint Mayhem après sa contribution vocale au groupe, avez-vous un avis à poser là-dessus ?

Fabban: Eh bien, il espère évidemment gagner de l’argent avec un groupe beaucoup plus important tel que Mayhem. J’insiste, nous ne faisons pas de musique pour l’argent. La musique pour nous n’est pas un emploi. En outre, je pense que la meilleure chose à retenir avec Attila en tant que chanteur, c’était qu’il le fasse effectivement avec nous. Mais de toute façon, le passé est passé. Nous attendons avec impatience.

Faust: Attila est un nomade dans le domaine du Metal. Je pense que c’était important pour lui de se joindre à un groupe qui pourrait effectivement le faire vivre, un petit groupe comme Aborym est incapable d’offrir ça. D’ailleurs, peut-être qu’il avait arrêté de croire au groupe, ou quelque chose comme ça, ce qui finalement l’a ramené au groupe dans lequel il a débuté en 1993. Le cercle a pris fin en quelque sorte. Mais je sais qu’Attila a apprécié son temps dans Aborym et que sa voix sans aucun doute influencé le groupe sur les albums dans lesquels il a participé.

– Ce nouvel album très prometteur, d’autres projets à nous dévoiler ?

Faust: Aborym est un groupe qui opère uniquement dans les conditions qu’un studio peut offrir. Il est impossible que nous puissions penser à un Live. Nous avons tous d’autres groupes. Fabban et H:10:Kabbalus ont Malfeitor, qui a déja sorti deux albums énormes. Je suis moi-même dans un groupe appelé Mongo Ninja en ce moment. Le groupe existe depuis seulement 15 mois, mais nous avons sorti 3 albums (!) Et fait environ 30 concerts en Norvège déjà donc les choses évoluent vite. Moi et quelques-uns des mecs de Mongo font encore Blood Tsunami, mais en ce moment le groupe est dans une sorte de hiatus, d’ouverture.

H: I0: K – Pour l’instant nous sommes tellement occupés avec la promotion et les interviews que nous avons encore rien prévu pour le proche avenir, mais probablement vous n’aurez d’autres productions d’Aborym pour au moins les 4 prochaines années.

– Merci beaucoup pour avoir répondu à ces questions, et d’avance, je reste à l’affût !

H: I0: K – Merci à toi pour l’interview, mais je ne pense pas qu’il y aura un autre live d’Aborym, du moins dans cette vie.

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green