Communication de nos partenaires

Zuul FX – Unleashed

Le 29 décembre 2012 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


  • Shag - Basse
  • Steeve "Zuul" Petit - Chant
  • Karim Attoumane - Guitares
  • Clément Rouxel – Batterie

Style:

Thrash / Death industriel

Date de sortie:

Novembre 2012

Label:

Verycords

Note du Soilchroniqueur (MetalFreak): 8,5/10

 

On ne va pas refaire une présentation de Zuul FX, groupe fondé en 2003 par Steeve ‘Zuul’ Petit après son départ de No Return mais force est de constater qu’en neuf années d’existence et quatre albums (plus un live), le quatuor de la région parisienne a gagné ses galons de fierté nationale tant son parcours est un sans-faute artistique. Et ce n’est pas ce « Unleashed » qui va les faire mentir, bien au contraire.

Véritable bande-son d’un film de zombies post apocalyptique, les quinze titres de cet album nous plongent littéralement dans un univers futuriste et oppressant à la « 28 semaines plus tard », « Mutants » ou « Resident evil » ou dans celle de la BD « The walking dead ».
La pochette, bel ouvrage BD futuriste signé Gwen Vibancos (« Jack Manta et les envahisseurs de l’espace »…), illustre tout à fait l’ambiance générale de l’album qui pose le ton dès l’intro « First interlude » qui aurait pu avoir sa place sur n’importe quel album de musique industrielle retraçant un univers futuriste et glauque au possible, lors de laquelle on entend la marche en avant d’une armée dans une ville en ruine.
Puis s’enchaînent les riffs de « In the light of darkness » montrant un Zuul FX en pleine forme : Steeve Petit éructe sa rage tel un Cavalera déchaîné sous amphétamines avant un refrain, toujours efficace, typiquement Zuulien en chant clair qui fait désormais partie de la marque de fabrique du gaillard, chant clair se voulant plus mélodique que celui de Burton C. Bell (Fear Factory) mais plus « couillu » que celui de Benjamin « Ben » Nominet (Sybreed), si on devait donner une petite comparaison.

Véritable catalogue d’incitations au headbanging, « Unleashed » frappe très fort tout au long d’un album où se succèdent les titres cartons « In the light of darkness », le brutal « Break », « Unleashed », « , et entre lesquels sont judicieusement placées quelques interludes ou d’intros au sein même du morceau (« Betrayed », « Resist to persist », « Battlefield », « Break ») du même tonneau que l’intro, donnant à l’ensemble un fil conducteur qui rend « Unleashed » homogène, sans redondance aucune, qui permet à aucun moment de s’y perdre.
Ajoutons-y quelques morceaux de bravoure bien « in your face » avec notamment « Betrayed » et son petit accompagnement au piano contrastant avec les riffs brutaux du morceau renforçant encore cette sensation d’étouffement, « The fight » ou « Soul seeker ».

Les riffs de Karim Attoumane, très impressionnant en concert, se veulent plombés, directs, et extrêmement brutaux mais sait aussi distiller quelques soli (« Zombie followers ») pas piqués des vers.
Nouveau venu dans le groupe, le batteur Clément Rouxel, également frappeur de T.A.N.K., martèle ses fûts comme si sa propre vie en dépendait et taquine à merveille le trig et la double pédale avec une facilité déconcertante et forme avec Shag une section rythmique qui se régale pendant la majorité de l’album (« Battlefield », « Break », « Under the mask », « Fuck thee » entre autres).
Et toujours, toujours, ces refrains au chant clair donnant plus que jamais une identité propre au son de Zuul FX.
En guise de dessert, un morceau calme, mélodique, limite ballade, contrastant avec la furie de l’ensemble, sorte de calme après la tempête ou de moment d’accalmie avant la prochaine déflagration discographique de Zuul FX, mettant en valeur la capacité vocale d’un Steeve Petit maîtrisant sa voix au point de faire passer somme d’émotions contrastées.

Quoiqu’il en soit, « Unleashed » ravira tous les adorateurs du death / thrash modernes aux tendances industrielles et s’avère être une des meilleures productions héxagonales de l’année qui n’aura rien à envier aux maîtres du genre que sont les américains de Fear Factory !

Fort, très fort !

 

 

Site officiel : http://www.zuulfx.com/
Myspace : http://www.myspace.com/zuulfx
Facebook : http://www.facebook.com/pages/ZUUL-FX/109298929097869

 

1. First Interlude (1:04)
2. In the Light of Darkness (4:18)
3. Break (4:14)
4. Under the Mask (3:30)
5. Second Interlude (0:27)
6. Unleashed (4:51)
7. Betrayed (3:57)
8. The Fight (4:10)
9. Zombie Followers (4:07)
10. Soul Seeker (4:16)
11. Fuck Thee (4:51)
12. Resist to Persist (4:29)
13. Battlefield (4:21)
14. Third Interlude (0:29)
15. Life in Me (4:19)

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green