Communication de nos partenaires

Kansas – The Prelude Implicit

Le 6 octobre 2016 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Rich Williams - guitars (1973-1984, 1985-present)
  • Phil Ehart - drums, percussion (1973-1984, 1985-present)
  • Billy Greer - bass, vocals (1985-present)
  • David Ragsdale - violin, vocals (1991-1997, 2006-present)
  • Ronnie Platt - lead vocals, keyboards (2014-present)
  • David Manion - keyboards, vocals (2014-present)
  • Zak Rizvi - rhythm guitar, vocals (2016-present)

Style:

Rock Progressif

Date de sortie:

23 Septembre 2016

Label:

Inside Out Music

Note de la Soilchroniqueuse (Bloodybarbie) : 8.5/10
Je souviens quand j’avais 10 ans, quand mon père nous emmener à l’école et nous mettais de casettes de bon vieux rock : Led Zeppelin, Deep Purple, Pink Floyd, Scorpions mais aussi il y avait Kansas dans sa liste avec les tubesques « Carry On Wayward Son », « Song for America », « The Wall », « Hold On » et celle qu’on adoré et que papa nous jouer à la gratte : la célèbre « Dust In The Wind » (quand il s’entrainait aux arpèges). #momentdenostalgie

Voilà que des années plus tard, la gamine chronique du Kansas et c’est moi qui mets au courant mon père de la sortie de leur nouvel album. Je vous avoue que quand je l’ai reçu et que j’ai lu Kansas, je me suis dite ‘’ tiens donc il y a des groupes qui osent copier les noms des autres et surtout Kansas’’, car cela faisait un bail que je n’ai pas entendu parler d’eux !!!! Leur dernier et bon album « Somewhere to Elsewhere » date de 2000 (un peu bluesy et très gentillet). Il faut dire qu’en 16 ans on a eu le temps de les oublier et passer à autre chose.

On a vu et entendu Kansas changer complètement de direction, s’assagir et passer du hard rock progressivement vers le prog rock, et puis j’écoute ce nouveau « The Prelude Implicit » et je découvre une autre facette de Kansas, un nouveau son et des mélodies magiques…Si Kansas a toujours été fidèle au claviers dans ses compositions, c’est toujours le cas mais avec une bonne grosse dose de violon sur tous les morceaux, et grâce à ça, Kansas arrive encore à nous surprendre, même à leur âge, en mêlant classique et moderne, voilà qui les rajeunis bien !
Parlons line-up, qui est mort? Qui est vivant? Qui reste-t-il chez Kansas?
Ronnie Platt au chant, David Ragsdale au violon, William Rich et Zak Rizvi aux guitares, David Manion à l’orgue et claviers, Phill Ehart (le seul membre fondateur restant) à la batterie et Billy Greer à la basse et au chant. Donc trois nouveaux et jeunes arrivants annoncés en 2014 : Ronnie qui remplace Steve Walsh suite à son départ brutal du groupe, David et Zak. En tout cas, si on appréhendait le départ de Steve, la voix de Ronnie est tout à fait adéquate et remplace parfaitement Steve, c’est à peine si on distingue la différence entre les deux voix, c’est donc sans regrets !

Même si Kansas n’est pas le groupe qui a fait le plus de fureur parmi les papy du rock en dehors des USA, il n’en demeure pas moins bon, au moins il continue à surprendre à chaque album et pas nous refaire dix milles copies du même, la preuve, une fois de plus avec ce nouveau bébé très différent de son prédécesseur et bien plus pêchu (c’est l’avantage de recruter des jeunes). Ce que « The Prelude Implicit » a de magique, c’est que chaque morceau est unique et se distingue parfaitement des autres, avec 6 bons musiciens et une aussi grande variété d’instrument (rien qu’avec un clavier et violon, il y a de quoi faire dans le prog), difficile de faire du mauvais, surtout quand ils ne s’auto-plagient pas ! Une belle réussite signée Kansas riche en groove et en nouvelles mélodies avec un son plus frais et encore plus prog !

Mon traditionnel top 5 (3 c’est trop peu) : Le jeu de violon et clavier dans « With This Heart » qui m’a spécialement marqué, un son de guitares plus lourd et ces mélodies joyeuses et épiques « Visibility Zero » avec un magnifique solo de violon, un titre plus rock « Rhythm In The Spirit » avec des notes de piano imposantes, le meilleur de tous « The Voyage of Eight Eighteen » qui porte bien son nom, une petite merveille mêlant prog à cet air folk que lui donne ce jeu de violon (et surtout la surprise au milieu du morceau, le show de tous les instruments) et enfin le tempéré « Camouflage » qui ressemble le plus au Kansas des débuts (voire à Led Zeppelin, puisque son refrain rappelle « Kashmir ») ! En option l’instrumental et envoutant « Section 60 » qui ferait une belle B.O de film d’animation.

Un album qui apaise les douleurs et abaisse les tensions ! A offrir à vos parents/grands-parents fans de Kansas, surtout que noël est dans pas longtemps !

 
Tracklist:
1. With This Heart
2. Visibility Zero
3. The Unsung Heroes
4. Rhythm in the Spirit
5. Refugee
6. The Voyage of Eight Eighteen
7. Camouflage
8. Summer
9. Crowded Isolation
10. Section 60

www.kansasband.com
www.facebook.com/kansasband
www.twitter.com/kansasband

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green