Communication de nos partenaires

Flotsam and Jetsam – The Cold

Le 29 mars 2011 posté par Son

Line-up sur cet Album


  • Eric A.K. : chant
  • Jason Ward : basse
  • Ed Carlson : guitare
  • Mark T. Simpson : guitare

Style:

Power/thrash metal

Date de sortie:

Fevrier 2011

Label:

Nuclear Blast

Note du soilchroniqueur (Metalfreak) : 8,5/10

Pour être vraiment très franc, le départ de Jason Newsted de Flotsam And Jetsam pour Metallica a été une énorme perte pour le groupe. Il fallait être réaliste, plus jamais les Flots allaient nous ressortir un album de la veine de « No place for disgrace » (1988) ou « Doomsday for the deceiver » deux ans plus tôt, forts de l’empreinte de ce génial compositeur. Dire que Newsted était pour Flotsam And Jetsam le Cliff Burton de Metallica, il n’y a qu’un pas.

C’est d’ailleurs pour cela, avis personnel, que le groupe n’avait jamais pu ressortir des albums qui arrivaient un tant soit peu au niveau des deux premiers. Que ce soit « Cuatro », « My God » ou le très moyen « Dreams of death », voire le très mauvais « When the storm comes down », on était nombreux à ne plus croire vraiment à l’arrivée un jour d’un bon album des Flots.

Pour « The cold », Nuclear Blast a une nouvelle fois eu le nez creux : sorti depuis six mois aux USA, le label a bien fait en accueillant dans ses rangs le groupe qui va certainement ressusciter après un album pareil : il faut le reconnaître, ce CD est une bombe !

Hormis quelques réminiscences par ci par là notamment sur le speedé « K.Y.A. » ou le premier titre « Hypocrite », le thrash old school du groupe a disparu au profit d’un power/thrash cher à des combos comme Nevermore ou Iced Earth comme le prouvent des titres hyper efficaces tels « Take », « Black clouds », « Always », « Falling short » ou les plus épiques « The cold » et « Secret life », chacun dépassant allègrement les sept minutes.

Oui, définitivement, ce « The cold » est le meilleur Flotsam And Jetsam depuis « No place for disgrace », pouvant même rivaliser avec les meilleures sorties actuelles du genre. Enfin la résurrection du groupe ? Rien n’est moins sur, d’autant que chacun de ces titres est idéalement taillé pour la scène.

En guise de bonus sur l’édition limitée, deux bonus live de « Hammerhead » et de « No place for disgrace », enregistrés à Tokyo en 2005, comme pour nous mettre l’eau à la bouche lors d’une prochaine tournée.

Enorme !

Site officiel :
Myspace : http://www.myspace.com/FandJ

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green