Communication de nos partenaires

Dark Funeral – Where Shadows Forever Reign

Le 14 juin 2016 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Heljarmadr : chant
  • Dominator : batterie
  • Chaq Mol : guitare
  • Lord Ahriman : guitare, basse
 

Style:

Black Metal

Date de sortie:

03 juin 2016

Label:

Century Media Records

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 7/10

J’ai vu la pochette, j’ai pensé à une réédition de « The Secrets of the Black Arts » mais non, « Where Shadows Forever Reign » est bel et bien le nouvel album de Dark Funeral. Ensuite j’ai entendu les premières mesures de « Unchain My Soul » et j’ai cru qu’on était revenu au milieu des années 90. En soi, ce n’est pas un mauvais départ.

Bon, moi j’aimais bien le groupe quand il faisait du sous Marduk et qu’il tentait de rivaliser en vitesse d’exécution. Cela a toujours été moins bon mais ça avait le mérite de blaster, parfois c’est suffisant pour faire le bonheur de l’auditeur peu scrupuleux. Cependant, entre temps, il s’est passé des choses. Les mecs ont peut-être pigé que leur quête était vaine, qu’à un moment donné il faut passer à autre chose, que la vitesse a elle aussi ses limites, celle du son pour commencer, de la lumière ensuite. Peu importe au final. On pourra bien raconter ce que l’on veut, Dark Funeral n’arrive toujours pas à décoller de cette seconde division qui lui colle au cul comme une couche merdeuse. Les musiciens font des efforts louables, il y a de la persévérance, de la bonne volonté et les neuf compositions sont particulièrement efficaces mais, au-delà du fait que leur Black Métal soit d’un classicisme à toutes épreuves, c’est surtout la dramatique et absolue absence d’originalité que je retiendrai hélas.

Bien sûr, il y a des légions de fans pour encenser l’intégrité de la formation ainsi que sa fidélité à l’orthodoxie d’un genre mais, et c’est une pure question de goût, autant je supporte aisément l’absence totale de prise de risque dans le Death, autant le Black ne me semble absolument pas supporter la linéarité. Les titres se suivent, se ressemblent, bof, bof et re bof. Passé le petit effet sympa introductif on tombe un peu trop rapidement dans une espèce de caricature du genre.
J’en viens cependant à m’interroger sur ma propre perception car, à bien y regarder, ce sont finalement des groupes comme Dark Funeral qui assurent la pérennité du genre, trop souvent mélangé à des influences dégueulasses pour faire branché. Alors que là, c’est du brut. Au final, je ne sais que penser de cet album. J’en apprécie le respect de la tradition mais m’en lasse rapidement.

 

P.S : Dark Funeral avec Krisiun et Deserted Fear en tournée et de passage en France aux dates et lieux suivants :
-18 Octobre 2016 : Petit Bain ( Paris)
-19 Octobres 2016 : Echonova ( Vannes)
-20 Octobre 2016 : Atabel ( Biarritz)
-23 Octobre 2016 : Le Moulin ( Marseille)
-4 Novembre 2016 : Metaphones ( Oignies)
-5 Novembre 2016 : Rock Your Brain Fest ( Selestat)
– 6 Novembre 2016 : Ninkasi Kao ( Lyon)

Tracklist :

01 : Unchain My Soul
02 : As One We Shall Conquer
03 : Beast Above Man
04 : As I Ascend
05 : Temple Of Ahriman
06 : The Eternal Eclipse
07 : To Carve Another Wound
08 : Nail Them To The Cross
09 : Where Shadows Forever Reign

Site officielhttp://www.darkfuneral.se/
Facebookhttps://www.facebook.com/darkfuneral
Chaîne Youtube : https://www.youtube.com/user/darkfuneral
Myspace : https://myspace.com/darkfuneral

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green