Communication de nos partenaires

Dalton – Pit stop

Le 1 avril 2015 posté par Metalfreak

Line-up sur cet Album


Ola Lindstrom : Chœurs, Claviers / Mats "Dalton" Dahlberg : Batterie, Chœurs / Bo Lindmark : Chant / Leif Westfahl : Guitare, Chœurs / Anders Lindmark : Basse, Chœurs.

Style:

Hard FM

Date de sortie:

17 octobre 2014

Label:

Frontiers Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10


« Et oui chers téléspectateurs, voici la dernière question de cette grande finale de notre jeu ‘questions pour un rocker’.
Mains sur le buzzer !
Top : je suis un groupe suédois fondé en 1986. Dès 1987, je sors mon premier album « The Race Is On », suivi deux années plus tard par le second « Injection » unanimement reconnus comme étant des petites pépites du Hard FM. Manque de bol, suite à l’apparition duGrunge et de l’explosion Nirvanesque du genre, je suis obligé de splitter, la faute à un manque d’intérêt d’un public se rabattant sur une musique encore plus easy listening que la mienne.
25 années après mon dernier album, je sors ce « Pit Stop » qui ne manquera pas de me faire comparer une nouvelle fois à Bon Jovi, dont je suis quasiment le clone musical, ou à mes compatriotes d’Europe à l’époque de « The Final Countdown ».
Résolument old school dans mon approche musicale, mon nouvel album aurait fait l’effet d’une bombe atomique dans les charts des années 80 et il est fort à parier que le succès sera au rendez-vous en 2015 !
Mon nom évoquerait quatre affreux toujours poursuivis par l’homme qui tire plus vite que son ombre mais la qualité de ma musique est loin de déclencher les fous rires mais plutôt les frissons.
Je suis, je suis ????
Dalton ?
Tout à fait !
Je dis oui, ah là je dis oui ! »
Oui, Dalton nous sort effectivement une belle petite bombe de onze titres pour autant de hits potentiels.
Véritable bouffée d’oxygène dans l’univers du Hard FM, « Pit Stop » est l’album d’un groupe qui empile les bons morceaux avec une bonne humeur communicative.
Véritable concentré d’énergie, les perles s’enchaînent les unes derrière les autres : ainsi on se retrouve à secouer la tête sur quasiment tous les morceaux.


D’entrée, avec « Ready Or Not », on a droit à un bon titre entraînant comme il se doit, avec un refrain imparable et des chœurs en veux-tu en voilà !

Ce n’est pas avec « Hey You » que la donne va changer : toujours ce besoin de nous envoyer le couplet ou le refrain qui fait mouche sur une musique endiablée et entraînante avec cette touche aux claviers typiquement eighties.

 

Que ce soit sur les énergiques « Ready Or Not », « Hey You », la bombe atomique « Up And Down », le très Aerosmith « Bad Love », « Something For The Pain », « 5050 » et le final « TGIF », sur les plus calmes « Don’t Tell Me Lies » ou les excellents « One Voice » et « Here We Are », voire la superbe ballade « Follow Your Dreams », Dalton semble mettre un point d’honneur à nous balancer des compositions facilement mémorisable et qui touchent dès la première écoute.
Et avec un chanteur au timbre de voix si chaud, la sauce prend de suite.

Superbe petit album pas prise de tête du tout qui ravira les fans de Bon Jovi et d’Europe de la période années 80.

 

Tracklist :

1. Ready or Not (3’38)
2. Hey You (3’47)
3. Don’t Tell Me Lies (4’42)
4. Follow Your Dreams (4’18)
5. Up & Down (4’03)
6. Bad Love (3’29)
7. One Voice (3’53)
8. Here We Are (4’14)
9. Something for the Pain (2’59)
10. 50/50 (4’36)
11. TGIF (4’25)

 

 

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green