Communication de nos partenaires

Alter Bridge – Live From Amsterdam (Deluxe Edition) ...

Le 18 décembre 2010 posté par METALPSYCHOKILLER

Line-up sur cet Album


Myles Kennedy : lead vocals, rhythm guitar
Mark Tremonti : lead guitar, backing vocals
Brian Marshall : bass guitar
Scott Phillips : drums

Style:

Rock / Metal

Date de sortie:

17 Janvier 2011

Label:

DC3 Music

Note du Soilchroniqueur (MetalPsychoKiller) : 9 / 10

Clamons le haut et fort, fièrement et ostensiblement, je suis fan de la première heure et adepte inconditionnel d’Alter Bridge. Donc, ne vous attendez pas à une once d’impartialité dans cette tentative de chronique, mais préparez vous plutôt à une review dithyrambique d’éloges. Ceci étant établi et concédé, vu que ce premier DVD live du quatuor de Tallahassee fut maintes fois tantôt annoncé, tantôt repoussé, l’attente tournant à l’arlésienne paru interminable. Car Alter Bridge est un combo à la notoriété exponentielle outre Atlantique dont les cohortes de fans commencent à croitre aussi en notre vieux continent, incontestablement et inexorablement. En seulement trois albums, « One Days Remains » en 2004, « Blackbird » en 2007 et « AB III » en septembre 2010, le groupe s’est imposé comme un fer de lance incontournable de la scène Rock / Metal Alternatif nappé grunge grâce à une musicalité éprouvée et on ne peut plus empreinte d’unicité et de talent.

M’étant livré à un rapide tour d’horizon au sein du team rédactionnel de Soil pour savoir qui était aficionado du combo, grandes furent mon incrédulité et ma déception de m’apercevoir que le buzz suscité par les dudes de Floride donnait dans l’underground. Alors pour les néophytes et ignares, sachez ceci : Alter Bridge est composé de trois musiciens du grunge US « Creed », à savoir le diabolique guitariste Mark Tremonti , le bucheron Scott Phillips derrière les futs et enfin le bassiste au nom d’ampli, Brian Marshall. Une formation classique guitare/basse/batterie, on ne peut plus rodée par des années de travail en commun, et au service d’un frontman d’exception : Myles Kennedy. Ce dernier, au charisme et au physique séduisants, est une personnalité hors normes, à l’image des Lemmy Kilmister, Bruce Dickinson, Dio, et consorts… Mais dans un style diamétralement opposé aux pointures précitées. Monsieur Kennedy se situerait plutôt quelques part à mi chemin entre le Aragorn du seigneur des anneaux et les regrettés Jim Morrisson, Kurt Cobain ou Michael Hutchence. Une gueule, un look, certes…Mais plus encore et surtout, une voix !!! Si le Slash des Guns l’a enrôlé sur son opus personnel pour plusieurs titres…

Amazing, Wunderbar, Fantastique, Divin, Jubilatoire, Culte… Les qualificatifs me manqueraient dans une liste ne pouvant qu’être exhaustive pour définir le plaisir, l’extase, la jouissance, procurés par ce sublime « Live From Amsterdam ». Premier concert enregistré le 7 décembre 2008 au prestigieux Heineken Music Hall devant plus de 8 000 personnes conquises à la cause et prêcheuses de la foi, ce Dvd labélisé Universal Mucic/DC3 Music connu un véritable chemin de croix avant sa commercialisation. Conséquence directe, Alter Bridge est dorénavant labélisé RoadRunner Records, -preuve que le combo est plus que porteur de promesses !-, qui a commercialisé le troisième opus « AB III » en septembre 2010 et donc sorti avant ce concert datant de deux années ! Ceci expliquant cela, ne se trouveront donc sur ce Live réalisé et produit avec classe par Daniel Catullo (Nickelback, Marylin Manson, Smashing Pumpkins…) que des titres des deux premiers albums. 18 sur le Dvd –dont un cover de Robert Johnson « Traveling Riverside Blues »-, 14 sur le Cd audio légèrement épuré pour cause de place…Mais que du bonheur !

Une communion parfaite entre un exceptionnel Myles Kennedy chantant pour chaque fan présent dans une salle surchauffée et non de manière impersonnelle pour l’ensemble de l’auditoire. L’osmose entre le combo et son public sera avérée et surréaliste à l’image des « chœurs » repris de manière tonitruante par les « cœurs » durant une heure et demie sans temps faibles. Le trident initial « Come To Life », « Before Tomorrow Comes », « Brand New Start », sans rémissions ni échappatoires possibles, vous mettra d’emblée sous le charme en vous bottant viscéralement le séant. Les matières évanescentes, sensitives, nostalgiques et émotionnelles de la mélodicité d’AB seront toujours bien présentes, même en Live, mais de plus Sauron vous assujettir par une puissance de feu juste pressentie au travers des opus studios. Sans tomber dans le Heavy Metal, l’artillerie lourde insoupçonnée fera alternativement feu de tous bois tel un «White Knuckles » dantesque ou des « Metalingus”  et « One Day Remains” ravageurs. Une facette emplie de testostérones rageuses suintant une intensité que l’on ne devinait pas et qui mettra encore en exergue les titres plus émotionnels.

Marques de fabrique d’ Alter Bridge, les profonds « In Loving Memory », le « Blackbird » au Rip John Lennon, l’acoustique « Watch Over You », seront autant de temps forts, voir cultes, faisant frémir votre échine ou se hérisser votre pilosité extasiée ! La prestation de Myles sera tout simplement anthologique et l’entendre vocaliser sur les « And Who is gonna Save You When I’m Gone », les « Let The Wind, Carry You Home, Blackbird Fly Away”, ou les “We Will Make A Brand New Start” ne sera que pur délice auditif. Et le public au diapason ne s’y trompera pas qui lui rendra une répartie tout viscéralement incroyable. A croire que seuls 8000 choristes triés sur le volet ont eu le droit de pénétrer dans ce Heineken Hall. Sans m’emballer, croyez bien que du haut de ma modeste expérience, rarement un tel rendu appréciatif n’est parvenu jusqu’à mes cages à miel usées (fatiguées, mais pas dans l’état de celles du Gonzo cependant, lol !).

Pas la peine de déblatérer outre mesure ou de faire étalage de sophisme non circonstancié, ce « Live From Amsterdam » est un joyau. Un pur diamant ciselé dans un écrin d’excellence et alliant l’appréciation auditive à la magie du visuel. Indispensable aux adeptes du Kennedy’s band, judicieux investissement pour tout à chacun désirant se faire plaisir, sublime et subtile découverte à la musicalité d’ Alter Bridge pour ceux ne la connaissant pas… Que dire de plus ? Qu’il manque les lyrics sur le livret ? Peu importe, je les connais par cœur ! Que le Dvd contient un docu et une galerie Photo ? Du bonus mon gars ! Qu’il n’y a pas de plages d’ « AB III » ? Ben ouep…Mon seul regret! La perfection n’est pas de mise en ce bas monde, certes. Mais l’on s’en approche ! 

Myspace : http://www.myspace.com/alterbridge

Site Officiel : http://www.alterbridge.com/

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green