Communication de nos partenaires

Agressor – Rebirth

Le 8 juin 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Alex Colin-Toquaine : chant, guitare, basse
  • Manu Ragot : guitare, basse
  • Steiphen Gwegwam : batterie
  • Joël Guigou : basse

Style:

Death Métal

Date de sortie:

8 Juin 2018

Label:

Season of Mist

Note du SoilChroniqueur (Arno) : 8,5/10

Avant même d’évoquer cette réédition largement améliorée de Symposium of Rebirth, troisième album des Français d’Agressor, je crois qu’il serait bon de commencer par rendre un hommage sincère à tous les groupes qui ont fait que la scène hexagonale a aujourd’hui la qualité que l’on connaît, tous les groupes qui ont essuyé les plâtres, tous les groupes qui jouissent à présent d’une reconnaissance à rebours mais qui, à l’époque, ont dû supporter le dénigrement d’être des pionniers dans leur pays et devant batailler ferme pour être reconnus à l’étranger, la lutte étant alors bien plus dure pour un groupe français que pour des Américains, des Anglais, des Allemands ou des Suédois par exemple. Et pourtant, s’il n’avait fallu s’en tenir qu’à des critères purement musicaux, les formations dont je vais citer les noms auraient dû avoir des carrières internationales dès leurs débuts.

Bien sûr, Agressor puisque c’est de lui qu’il est question aujourd’hui. Mais n’oublions jamais le Sublime Dementia (1993) de Loudblast, enregistré au Morrisound Studios et qui reste l’un des plus beaux albums de Death Métal qui soient, Mercyless pour son parfait Coloured Funeral (1993), Massacra dont le triptyque Final Holocaust (1990)/Enjoy the Violence (1991)/Signs of the Decline (1992) est un sommet éternel de sauvagerie, les incontournables Contamination rises (1991) et Seasons of Soul (1995) de No Return, le barbare Corporal Punishment (1992) de Crusher, l’on-ne-peut-plus étrange The Cube (1993) de Supuration, le 1666… Theatre bizarre (1995) de Misanthrope, le trop vite disparu Forlorn Emotion, la crasse industrielle de M.Pheral, l’horreur absolue de La Nuit (1994) contée par Proton Burst, les vapeurs industrielles de Kill the Thrill (Dig (1993), Low (1996)) et Treponem Pal (la fessée Excess and Overdrive en 1993), je ne parle même pas de la scène Heavy des Titan, Sortilège et Killers, c’est au final un livre entier qu’il faudrait pour raconter tout ça et, comme par hasard, ce livre existe : il s’appelle Enjoy the Violence, il va probablement finir sur une étagère de mon logis.

Concernant Rebirth donc, qui est d’ailleurs bien plus une compilation qu’une simple réédition, il est clair que tous les amoureux du Death Thrash d’Agressor seront ravis. D’abord, parce que la version remasterisée de Symposium of Rebirth est mortelle, la possibilité de pouvoir comparer chaque titre avec sa version originale étant une très bonne chose. Car j’ai beau avoir la nostalgie du son authentique de l’époque, force est de reconnaître que ce lifting donne enfin aux compositions tout le lustre qu’elles méritent. C’est l’occasion de re-découvrir la qualité incroyable de l’écriture, la sauvagerie des riffs, la puissance et la qualité d’exécution : du grand art.

Ensuite, c’est également la possibilité de retrouver quelques perles de l’ancien temps, telles que « Someone to eat » dont je regrette seulement les solos trop mis en retrait car sinon, c’est le plaisir d’écouter l’une des meilleures performances de la compilation Brutale Génération (1995), ou encore une version démo de « Torture » bien sale.

Bien plus qu’un simple prétexte, cette sortie est pour moi une chance unique donnée à tous de posséder l’une des plus belles pièces du Death français. J’espère que nous serons nombreux à la saisir.

Tracklist :

CD 1
01 Theology – Civilization – Wheel of Pain
02 Rebirth
03 Barabbas
04 Overloaded
05 Apocalyptic Prophecies – Erga Meam Salutem
06 Negative Zone
07 Vanguard of Naught
08 Abhuman Dreadnought
09 Torture
10 Dor-Firn-I-Guinar
11 After World Obliteration
12 Someone to eat
13 The Word Of Dog
14 Torture (Demo Version)
15 Barabbas (2005 Version)
16 Radio Advert

CD 2
01 Barabbas
02 Rebirth
03 Negative Zone
04 Apocalyptic Prophecies
05 Overloaded
06 Theology
07 Abhuman Dreadnought
08 Torture
09 Dor-Firn-I-Guinar
10 After World Obliteration
11 Apocalyptic Prophecies (Rough Mix)
12 Negative Zone (Rough Mix)
13 Dor-Firn-I-Guinar (Guitar Only)
14 Theology (MIDI Version)

Site officiel
Page Myspace
Page Facebook

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green