Communication de nos partenaires

Kryptorium

Le 26 juin 2011 posté par celtikwar

Interview du nouveau magasin de Nantes !

Celtikwar : Comment vous est venu l’idée d’ouvrir ce type de magasin, si vous pouvez nous faire un petit historique de son histoire?

KRYPTORIUM : Nous voulions depuis un certain temps créer notre boutique et travailler ensemble. Notre intérêt pour le milieu métal et le monde médiéval, ainsi que notre passion pour la « mode décalée », nous a donné l’idée d’ouvrir Kryptorium. L’objectif était de compléter l’offre nantaise avec des produits que l’on trouve habituellement sur internet.

Celtikwar : Comment vous est venue l’envie de mélanger médiéval et métal?

KRYPTORIUM : Nous avons remarqué qu’il y avait une correspondance dans les imageries aussi bien médiévale que viking, métal ou gothique romantique. Les mêmes thèmes se rapportant à la nature, aux châteaux, au côté parfois obscur (Dracula, Seigneurs des Anneaux, Comtesse Bathory..) se retrouvent dans ces différents mondes. Enfin le public que nous visons est généralement sensible à la fois au côté goth/métal et au côté médiéval (GN, reconstitutions, paroles de chansons de certains groupes métal…).

Celtikwar : Petite question, que signifie Kryptorium? Un rapport avec un loup?

KRYPTORIUM :Pas du tout. Kryptorium ne signifie rien. Ce n’est qu’un néologisme (crypte en latin à notre façon).
Du coup, aucun rapport avec le loup. Le loup nous semblait juste être le meilleur symbole pour associer les thèmes médiéval et gothique (voir question précédente).

Celtikwar: S’il n’y avait que 3 adjectifs pour définir Kryptorium , lesquels seraient ils et pourquoi?

KRYPTORIUM : Original : Y a qu’à comparer avec H&M et Jules par exemple. Accueillant : Malgré le côté sombre affiché, nous mettons un point d’honneur à accueillir la clientèle avec bonne humeur.. Tout public : Il y a de tout et pour tout le monde, même pour les « non-initiés ». Pas besoin de faire des reconstitutions ou d’écouter le groupe de black le plus sombre pour trouver son bonheur.

Celtikwar : Vous étiez présent au Hellfest, en avez vous un bon souvenir?

KRYPTORIUM : Oui, carrément, définitivement. Les gens sont vraiment super (organisateurs et festivaliers), la musique est géniale et la bière et le muscadet sont frais et excellents!

Celtikwar : Est ce rentable d’être présent sur ce type d’événement?

KRYPTORIUM :Oui clairement. La grosse moitié de notre public visé est au Hellfest. C’est donc le meilleur moyen d’aller à leur rencontre et de leur présenter une partie de nos produits. En plus, on rencontre pas mal d’étrangers, ce qui te fait de la pub « all over the world ».

Celtikwar : Avez vous eut un public différent de celui qui pénètre dans votre magasin?

KRYPTORIUM :Un public en majorité plus métallique, plus pointu, plus saoul, mais tout aussi sympathique. Beaucoup d’étrangers également. Mais il faut préciser que ça ne fait qu’à peine 4 mois que nous sommes ouverts, donc on ne connaît pas encore toute notre clientèle…

Celtikwar : Comment avez vous fait votre choix sur les articles mis en ventes ? Est-ce un choix spécial pour un festival ou alors un peu de tout ce que vous avez en magasin ?

KRYPTORIUM :On a clairement fait un choix, celui de ramener surtout des articles orientés métal et festif (tee-shirt, cornes à boire, bijoux). Les autres articles étaient surtout là pour présenter au mieux la boutique (mais jamais dans son intégralité).

Celtikwar : Qu’est ce qui attire le plus le festivalier à jeter un œil sur un stand?

KRYPTORIUM : La pluie, les bouchons dans le market, le sourire du vendeur et le tee-shirt du groupe qu’il vient de voir. Plus sérieusement, l’objectif est bien sûr de se démarquer des très nombreux stands, en proposant des produits qui changent (cornes à boire, produits médiévaux qui attirent l’œil…).

Celtikwar : Avez vous eut le temps de faire quelques concerts? Quels sont les groupes que vous avez vu et qu’en avez vous pensé?

KRYPTORIUM :

Down : toujours au top, même si le concert était un peu humide, leur metal sudiste nous a réchauffé le cœur…
Primordial : son un peu brouillon à cause du vent, mais le chanteur a toujours ce charisme inégalable. Et quelle chemise !
Morbid Angel : on a beau dire, ils nous foutent toujours une claque en concert.
Mayhem : ultra linéaire et peu inspiré. Où est le groupe si original de certains albums ?
1349 : une leçon de brutalité et de haine…
Septic Flesh : quelle maîtrise et quel charisme du chanteur (une fois de plus) !
Scorpions : Still loving youuuuuuuuuu !
Triptykon et Coroner en alterné : Vive la Suisse !
Korpiklaani : Ultra festif et joyeux ! Un peu d’air dans cette Rock Hard Tent très death et black…
Opeth : toujours aussi mélodique et brutal à la fois.

Celtikwar : Quel est votre meilleur souvenir du festival?

KRYPTORIUM : Notre premier verre de Muscadet, dans les nouveaux verres à vin, le vendredi soir après le boulot !

Celtikwar : Pensez vous réitérer l’expérience, au Hellfest ou sur d’autre sites?

KRYPTORIUM : Oui, si possible au Hellfest. Nous serons sûrement présents au Motocultor Festival à Theix (56) du 19 au 21 août.

Celtikwar : Si vous deviez décrire le Hellfest en cinq mots, quels thermes choisiriez vous?

KRYPTORIUM : Bien organisé, bonne affiche variée, international, bonne ambiance, alcoolisé (bon, d’accord, ça fait neuf mots).

Celtikwar : Je vous laisse conclure.

KRYPTORIUM : Nous sommes très heureux d’avoir pu participer à cet événement majeur dans notre région, après seulement quatre mois d’ouverture. Cela nous a permis d’avoir une plus grande visibilité, tout en passant du bon temps. Kryptorium reste ouvert le reste de l’année, du lundi au samedi de 10h30 à 19h00. Si on ne se voit pas à la boutique, rendez-vous l’année prochaine au Hellfest.

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green