Communication de nos partenaires

Evenstorm – The Return Of The Storm

Le 27 septembre 2011 posté par celtikwar

Line-up sur cet Album


  • Stefan Kreitcziekt -Batterie
  • Klaus Malik - Guitare
  • Michael Bernert - Guitare
  • Joe Ziegler - Voix,Basse

Style:

Heavy Metal

Date de sortie:

Aout 2011

Label:

Pure Steel Records

Note du Soilchroniqueur (Celtikwar) : 7,5/10

Certains groupes nous surprendrons toujours…

Evenstorm vous connaissiez? Une formation allemande jouant du Heavy Metal depuis 1985… Elle n’a sans doute pas réussi à passer la barrière du Rhin, car dans notre pays on n’en avait que très peu entendu parler, après quelques recherches afin d’essayer de savoir d’où sort le groupe, on ne tombe que sur leur date de création, et des albums produits avant, on trouve uniquement deux EP « Attack The Storm » en 1991 et « Metal Antology » sorti en 2006 annonçant le « grand » retour de la formation sur le devant de la scène.

The Return Of The Storm distribué par le label allemand Pure Steel Records, bien connu pour la qualité de ses formations, arrive maintenant dans les bacs, est-ce la pierre qui manquait à Evenstorm pour se construire une notoriété internationale?
Dès l’ouverture par le titre éponyme on comprend vite quel est le style prédilection de la formation, du bon gros Heavy Metal traditionnel à la Accept avec un chant qui nous rappelle celui Udo Dirkschneider par les montées incisives et tranchantes dans les aigus de Joe Ziegler. Il est pourtant bien rare de trouver quelqu’un capable d’assurer le même type de chant, enfin surtout de le faire de façon honorable, sans se ridiculiser. Certains d’entre vous se diront sûrement, qu‘Evenstorm n’est qu’une pâle copie sans aucun mérite, ni qualité… Détrompez vous, déjà vis à vis de la voix, Joe Ziegler n’utilise pas tout le temps son timbre  » Dirkschneiderien », lors des parties claires, leurs chants n’ont plus rien à voir : celui de Joe est bien plus chaud et doux, beaucoup moins tranchant, en restant quand même dans un registre Heavy, mais ressemblerait plus à la voix des formations de Power actuelles.

La production de l’album est en béton armée, pas trop lourde ne cherchant pas à gonfler les chansons et camoufler ainsi le manque d’originalité musicale. La musique reste ici honnête et est mixée de façon à ce que chaque instrument soit parfaitement audible, et sonne toujours de la façon la plus claire possible, écoutez les sons de cymbale de « Forsaken », vous direz « Oui mais le groupe à déjà vingt six ans de carrière derrière lui ». Cela est vrai, mais il reste quand même dans les petites formations et The Return Of The Storm n’est que leur premier véritable album, c’est vrai qu’ils ont eut le temps de bien le peaufiner mais il faut quand même noter le résultat impeccable.

Que nous réservent donc ces dix chansons, sont-elles assez bonnes pour que la tempête Evenstorm fasse des ravages? Musicalement on reste très proche d’un Accept et du heavy Metal allemand traditionnel, des bons gros riffs bien incisifs aux guitares plus affûtées encore qu’une lame de rasoir. « Dertermined To Rock » comme « Hot And Wild » et leurs grooves rythmiques convaincront les plus sceptiques d’entre vous, un refrain soutenu par des chœurs dignes de « Metal Heart » de qui vous savez… Le plus léger « Position 69 » est quand à lui plus speed et aérien, beaucoup moins de puissance dans la batterie et la basse mais plus de vitamines dans la guitare, on monte dans la gamme des notes, jouées en vitesse, direction le septième ciel. On a aussi le droit à une pseudo ballade « Forsaken » mélangeant les guitares pleurnichardes avec une voix claire et douce, passant ensuite à un peu plus d’agressivité avec une batterie montant en puissance, un mélange de tristesse et de colère… Le titre clôturant l’album « Message » nous fait lui penser à une autre légende du Heavy Allemand: Running Wild, les guitares sonnent comme sur l’album Under Jolly Roger, une sorte d’hommage bien orchestré.

Conclusion pour cet album: la tempête Evenstorm est bien de retour, prête à nous tomber dessus, le chant balayera la cime des arbres, brisera leurs branches et en fera tomber certains, annonçant les guitares qui ne seront qu’une grêle torrentielle fracassant ceux qui n’auront pas trouvé refuge, ce sera alors au tour de la lourde batterie de frapper comme la foudre, fortement sans que l’on puisse l’arrêter.

 

Site:http://www.evenstorm.com/

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green