Communication de nos partenaires

Cabrio – Devotion And Hate

Le 13 mai 2019 posté par Bloodybarbie

Line-up sur cet Album


  • Rod Leiva - Batterie
  • Mauricio Peña - Basse
  • Julio Constanzo - Guitares
  • Alberto Arenas - Guitares
  • Andres Marchant - Chant
  • Guests : Rodrigo "Pera" Cuadra - Chant sur 4 / Anton Reisenegger - Chant sur 6 / Cinthia Santibáñez - Chant sur 8.

Style:

Thrash Metal

Date de sortie:

5 avril 2019

Label:

Toxic / Mechanix

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 7,5/10

Définitivement, je vais finir par m’installer en Amérique du Sud tellement la scène metal est excellente là bas, sans bien sur faire offense à celle des autres continents, mais il y a un je-ne-sais-quoi qui m’attire en matière des musiques qui font un boucan infernal !

Au Chili par exemple, tout à fait pas au hasard du tout puisque c’est de là, à Santiago que le quintet arrive à hisser haut l’étendard d’un thrash metal moderne et implacable et qui ramène une certaine fraîcheur à la scène thrash de là bas ! (hisser haut, Santiago, au frais… bref…).

“Devotion and hate” est le premier album de cette formation qui a vu le jour en 2016 avec des musiciens déjà aguerris dans des formations death (Fiebre Septica, Sikario) ou thrash metal (U.D.K., Kingdom Of Hate, Necrosis), autant dire que cette addiction de talents pouvait donner quelque chose non seulement de cohérent mais aussi de credible.

Autant y aller de suite, ça taquine sévère et les rythmiques rapides ne leur font pas peur : en huit titres totalisant 42 minutes de bourrinage aussi féroce que précis, tout en gardant une certaine faculté à intégrer de bons moments mélodiques, voire acoustiques (l’intro calme du plus posé “Dios sin fe”), que les adorateurs tant des Exodus et Slayer actuels, avec cette bonne pointe hardcore façon Hatebreed, risquent d’apprécier à leur juste valeur.
Certes, on nage dans des eaux connues mais pour un premier album, Cabrio fait preuve d’une audace et d’une maturité à souligner !

Sorti en autoproduction en mai 2018, une signature chez Toxic / Mechanix et les voilà ressorti sous un label, cet album fait l’effet d’un veritable direct en pleine face de par la rage exposée du début à la fin, qui arrache tout sur son passage et même les moments les plus calmes laissent présager une explosion de riffs salvatrice…
En prime, quelques guest avec, au chant, Rodrigo « Pera » Cuadra (Dorso, ex-Squad) sur “Seed of deception”, Anton Reisenegger (Criminal, Lock Up, Pentagram Chile, ex-Fallout) sur “The rapture” et Cinthia Santibáñez (Crisalida) sur “Dios sin fé”.

Autant dire que Cabrio s’est donné les moyens de frapper fort d’entrée, et le pari est réussi !

 

Tracklist :
1. Twenty Thousand Tons (4:40)
2. I Have Become (4:45)
3. Arzamas (4:31)
4. Seed of Deception (5:34)
5. Man Made God (6:16)
6. The Rapture (5:54)
7. Violence & Solitude (4:31)
8. Dios sin fé (5:50)

BandCamp
Site officiel
Facebook
Youtube

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green