Communication de nos partenaires

Siege of Power – Warning Blast

Le 18 septembre 2018 posté par Willhelm von Graffenberg

Line-up sur cet Album


  • Chris Reifert - Chant
  • Paul Baayens - Guitares
  • Theo van Eekelen - Basse
  • Bob Bagchus - Batterie

Style:

Death/Thrash/Crossover

Date de sortie:

7 Septembre 2018

Label:

Metal Blade Records

Note du SoilChroniqueur (Metalfreak) : 8/10

“Siege of Power”, de mémoire, c’est un titre de Napalm Death sur l’album Scum. Et quelque part, c’est assez difficile de ne pas y voir de corrélation.

Ensuite, un œil sur le line up permet de voir que les quatre gaillards ne sont pas des lapins de six semaines en matière de brutalité musicale : Chris Reifert (Autopsy, Violation Wound, Abscess, Painted Doll) au chant, Paul Baayens (Asphyx, ex-Hail of Bullets, Thanatos) aux guitares, Theo van Eekelen (ex-Hail of Bullets, ex-Houwitser, ex-Grand supreme Blood Court) à la basse et Bob Bagchus (ex-Asphyx, Soulburn, ex-Grand Supreme Blood Court) derrière les fûts… Grosso modo, trois potes de Martin Van Drunnen qui s’acoquinent avec un des maîtres du Death Metal dans sa faction la plus old school et oppressante qui nous envoient vingt bombes de pur Death Metal mélangeant adroitement tantôt du Thrash Metal, du Punk, du Hardcore ou du Doom. Autant dire que ça ne plaisante pas !

Vingt petites bombes énervées mais pas forcément sur un tempo rapide, mais diablement efficaces. Siege of Power arrive à nous prouver qu’on n’a pas forcément besoin d’accumuler les accélérations et les tempos speed pour se montrer intense.

Bien sur, ça tabasse souvent, et sévèrement, même ! Des « For the Pain », « Uglification », « Privileged Prick », « Servant of nothing » sont de petits morceaux qui tabassent plutôt pas mal mais à l’inverse, on se retrouve avec des morceaux beaucoup plus oppressants de par leur lenteur vicieuse, rappelant Carnivore, comme « Bulldozing Skull », la version mid-tempo de « Mushroom Cloud Altar », « Warning Blast », un « The cold Room » proche du Funeral Doom pour ne citer que ceux-là.

Siege of Power se montre comme un bon melting pot sans le moindre compromis entre Carnivore, S.O.D., Discharge, Amebix, Celtic Frost ou Master composé par des maîtres du genre. Et ça, ça ne pouvait que nous donner un Warning Blast efficace et réussi !

Tracklist :

1. Conquest for what? (2’07)
2. For the Pain (1’51)
3. Bulldozing Skulls (3’00)
4. Born into Hate (2’59)
5. Torture Lab (2’38)
6. Uglification (1’27)
7. Trapped and blinded (2’27)
8. Diatribe (1’11)
9. Warning Blast (2’25)
10. Mushroom Cloud Altar (2’40)
11. Lost and insane (2’36)
12. Bleeding for the Cause (2’03)
13. Escalation ‘til Extermination (2’47)
14. Privileged Prick (1’53)
15. Short Fuse (1’32)
16. Violence in the Air (2’17)
17. It will never happen (2’05)
18. The cold Room (4’04)
19. Servant of nothing (Bonus) (1’48)
20. Mushroom Cloud Altar (Mid-Tempo Bonus) (2’38)

Page Facebook

Retour en début de page

Laissez un commentaire

M'informer des réponses et commentaires sur cet article.

Markup Controls
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green